Orage de grêle : le préfet du Doubs souhaite une réponse des assureurs "à la hauteur du caractère historique des dégâts"

Publié le 21/07/2022 - 16:58
Mis à jour le 21/07/2022 - 17:10

Ce mercredi 20 juillet, en fin d’après-midi, un violent épisode de grêle a touché neuf communes du Haut-Doubs, dont sept ont été particulièrement impactées. Les grêlons, d’une taille inédite pour cette région, ont causé des dommages particulièrement importants avec, sur certaines communes, la totalité des toitures détruites.

Le Service Départemental d’Incendie et de Secours (SDIS) a effectué près de 400 interventions sur ces communes, mobilisant plus de 150 sapeurs-pompiers durant une grande partie de la nuit. Jean- François Colombet, préfet du Doubs, salue "la mobilisation remarquable des sapeurs-pompiers qui se poursuit actuellement sur des opérations urgentes de bâchage de toitures", dans un communiqué. 

Le préfet a pris "personnellement" contact avec l’ensemble des maires des communes touchées pour les assurer de "son soutien et de sa pleine mobilisation". 

Dès à présent, le préfet a : 

  • saisi la fédération du bâtiment pour assurer une réponse rapide de l’ensemble de la profession, des couvreurs en particulier ;
  • transmis aux maires la liste des entreprises mobilisables sur le secteur afin d’éviter, d’une part, l’apparition d’offres frauduleuses hors des circuits professionnels et, d’autre part, la mise en danger des habitants qui seraient tentés de procéder eux-mêmes aux premières sécurisations. Le préfet rappelle par la même occasion le message de prudence déjà diffusé par le SDIS auprès de ces habitants et les invite à faire appel aux services du SDIS (appel au 18) en cas de besoin ;
  • saisi la fédération des assureurs du Doubs afin que leur réponse soit "à la hauteur du caractère historique des dégâts constatés".

Jean-François Colombet proposera à la commission d’élus de la Dotation d’Équipement des Territoires Ruraux (DETR), qui se réunit ce jeudi, "une mobilisation financière exceptionnelle" à destination de ces petites communes afin de soutenir leur propre effort au profit de leurs administrés les plus démunis (personnes isolées, âgées...) ;

• Obtenu de l'échelon zonal les moyens supplémentaires pour permettre le bâchage du plus grand nombre possible de maisons. 

"L’État se tient aux côtés des communes et de leurs maires en ces temps difficiles pour eux", conclut la préfecture du Doubs. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Fortes chaleurs : les Colmariens appelés à l’aide pour sauver les fleurs

Opération sauvetage pour les massifs floraux de Colmar. Face aux interdictions d'arrosage liées à la sécheresse, le maire de la très touristique ville de Colmar a incité jeudi 11 août la population et les restaurateurs à arroser eux-mêmes les jardinières et massifs floraux des espaces publics, quitte à recourir aux "fonds de carafe", un "moyen citoyen de répondre à l'absurdité administrative".

Sécheresse et risque d’incendie : les gestes essentiels à adopter 

Depuis le 1er janvier 2022, les sapeurs-pompiers du Doubs, ont été sollicités pour 291 interventions de feux d'espaces naturels. C’est pourquoi la Préfecture, l’Office national de la forêt et le service départemental d'incendie et de secours du Doubs ont souhaité rappeler les bons gestes à adopter afin de prévenir tout départ de feu.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 18.71
pluie modérée
le 14/08 à 21h00
Vent
1.82 m/s
Pression
1008 hPa
Humidité
83 %

Sondage