Orage de grêle : où en est-on dans le Haut-Doubs ? 

Publié le 01/08/2022 - 17:56
Mis à jour le 01/08/2022 - 17:52

Le 20 juillet dernier, un violent orage de grêle s’était abattu sur plusieurs communes du Doubs. Au total, un millier d’habitants a été sévèrement touché. Nicolas Onimus, nouveau sous-préfet de Pontarlier, est allé à la rencontre des maires et adjoints des communes de Noël-Cerneux, La Chenalotte, Le Barboux, Le Narbief, Le Bizot, Le Russey et Villers le Lac ce vendredi 29 juillet 2022…

Cette rencontre a eu lieu à la mairie de Noël-Cerneux en présence notamment du contrôleur général Stéphane Beaudoux, directeur départemental des services d’incendie et de secours du Doubs (SDIS 25), de M. Moine de la direction départementale des territoires du Doubs (DDT), de Denis Leroux, vice-président du Département, de Valérie Pagnot conseillère régionale et de Gilles Robert, Président de la communauté de communes du Plateau du Russey (CCPR).

De nombreux sujets ont été abordés lors de ces rencontres de manière à permettre aux élus de répondre dans la mesure du possible aux questions des habitants de leurs communes respectives et de s’organiser pour la suite.

Le Sous-Préfet du Doubs a rappelé l’impossibilité juridique de déclarer ce sinistre en catastrophe naturelle en raison de la prise en charge des réparations par les assurances.

À ce sujet, les élus ont insisté sur la nécessité de créer une cellule juridique : un référent assurances sera sollicité dans les prochains jours pour traiter des points très techniques.

Le désengagement des sapeurs-pompiers sera progressif et le SDIS s’engage à intervenir en cas d’urgence avec carence des entreprises privées spécialisées pour rebâcher des toitures lorsque cela sera nécessaire, ainsi que pour détruire des nids de guêpes ou frelons en toiture qui stopperaient les travaux des couvreurs.

Demandes d’aides

Les demandes de soutien financier à l’État, au Département et à la Région pour la réparation des bâtiments publics seront coordonnées par la CCPR et une attention toute particulière sera portée aux écoles et secrétariats de mairie touchés par la tempête.

Le syndicat Préval appuiera la Commune du Barboux qui centralise les demandes concernant la collecte de fibrociment souvent amianté.

"Pour refaire une toiture, il est nécessaire et prudent de déposer une déclaration préalable. Si la toiture est refaite à l’identique (mêmes matériaux, même couleur...), on est bien sûr dispensé de cette demande.

Toute déclaration préalable bénéficie d'un accord tacite au bout d'un mois. Cependant, si la maison se trouve dans un périmètre de monument historique, le délai d'instruction passe à deux mois et l'accord de l'Architecte des Bâtiments de France s'impose. Il ne faut alors pas commencer les travaux s’il y a un risque de refus ou prescriptions", précise la Préfecture.

En dehors de ces cas particuliers, il a été acté qu’il n’y pas de "contraintes fortes" quant aux matériaux et couleurs. Les élus s’accordent pour dire qu’il est "impératif de respecter l’harmonie existante dans ces communes du Haut-Doubs". Les mairies et les services instructeurs veilleront toutefois à ne pas retarder les travaux nécessaires à la sauvegarde des biens.

Enfin un point d’attention est apporté sur l’isolation phonique et thermique des habitations, si la solution d’une couverture en tôle est retenue.

Attention aux devis abusifs

Nicolas Onimus appelle chacun à la plus grande prudence en cas d’intervention sur les toitures pour éviter tout accident ainsi qu’à la plus grande vigilance en cas de démarchage et de devis abusifs. En cas de doute, il invite les habitants à s’adresser en mairie, à signaler la situation en gendarmerie et à déposer une plainte si nécessaire.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Vie locale

Faute de neige, la station de Métabief déplore un manque à gagner de 3 millions d’euros cet hiver…

Face au manque cruel de neige sur la saison 2023-2024, la station de Métabief n’a pas pu faire le chiffre d’affaires espéré malgré la réactivité des équipes. La station a d’ailleurs dû fermer mi-février. Philippe Alpy, président du syndicat mixte du Mont d’Or, nous en parle…

Effondrement rue de Vesoul : une période charnière commence…

Les études, investigations et travaux menés jusqu’ici permettent de dire que la période actuelle est une période charnière, selon le dernier communiqué du Département du Doubs en date du 12 avril 2024 : les travaux restant à effectuer et leurs délais de réalisation pour le rétablissement de la route départementale 572 demeurent de plus en plus concrets.

Concours photo sur le thème de l’habitat de demain. Participez !

PUBLI-INFO • Parce que le petit habitat collectif (neuf ou rénové) tient une grande place dans notre paysage quotidien, le Syndicat mixte du Scot Besançon Cœur de Franche-Comté l’a choisi comme cadre d’un concours photo. Celui-ci se déroule du 2 avril au 30 juin. Enfin, il a pour cadre 113 communes. On y va ?

La maire de Besançon harcelée en ligne après sa plainte contre les pancartes anti-migrants

La maire de Besançon Anne Vignot a annoncé vendredi 12 avril 2024 porter plainte après avoir été la cible d'un cyber-harcèlement "d'une extrême violence" faisant suite à une première plainte de l'élue contre des pancartes anti-migrants brandies dimanche lors du carnaval de sa ville.
 

À Besançon et Cussey-sur-l’Ognon, bientôt la création d’une zone agricole protégée : pourquoi ?

Jeudi 11 avril 2024, le projet de création d’une zone agricole protégée (Zap) à Besançon et Cussey-sur-l’Ognon sera soumis au vote des élus de Grand Besançon Métropole. Quels sont les objectifs ? Quel avenir pour ces zones ? François Presse, conseillère communautaire à Grand Besançon Métropole déléguée à l'Agriculture, nous explique.

Une vingtaine d’écoles bisontines reçoivent un arbre jumeau de la place de la Révolution

Dans le cadre de la végétalisation de la place de la Révolution, la Ville de Besançon a organisé jeudi 11 avril 2024 une cérémonie avec 476 enfants issus de 21 écoles bisontines. Un arbre, ayant son jumeau place de la Révolution, est ainsi remis à chaque école. Ils seront plantés à l’automne prochain.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 0.85
nuageux
le 19/04 à 6h00
Vent
2.89 m/s
Pression
1024 hPa
Humidité
92 %