Oui, on peut réussir … en Franche-Comté !

Publié le 13/08/2012 - 11:04
Mis à jour le 18/08/2012 - 10:30

Dans son numéro du mois d’août, le magazine Capital rompt avec le pessimisme économique ambiant et démontre dans un dossier de 40 pages que « Oui…, on peut réussir en France ». La Franche-Comté y fait bonne figure. Notre région est considérée comme « La petite Allemagne de la France ». Par les temps qui courent, c’est plutôt un compliment !

 ©
©

je vais bien…

Une balance commerciale excédentaire de  4.3 milliards d’euros alors que celle de la France affiche un déficit de 71 milliard, de nombreuses PME avec un actionnariat familial, quatrième région de France la plus innovante, un record de France du taux d’industrialisation : la Franche-Comté est montré en exemple dans le dernier numéro du Magazine Capital. Un article qui contraste avec la mauvaise évaluation du pôle de compétitivité des Microtechniques jugé dans les 16 moins performants de France ( voir article ci-dessous)

 Dans son article Nathalie Villard met en avant l’entreprise la Rochère en Haute-Saône qui emploie 180 salariés pour la fabrication de ses briques de verres  : 18 millions d’euros de chiffre d’affaire dont un tiers hors de France. 

Autres exemples de « petits champions franc-comtois » :

  • La société Bisontine R-Bourgeois.L’entreprise de découpage parie aujourd’hui sur les moteurs électriques  (fournisseur de la Zoé de Renault ou sur les bus hybrides de New-York),
  • Le spécialise de l’outillage dentaire MicroMéga qui joue la carte de  l’apprentissage,
  • Le labo Femto-St
  • La société Erdil,
  • Cryla, le champion  de la mécanique de précision dans le secteur bio-médical,
  • Les centres de formation : l’UTBM, L’Ensmm, le lycée de l’optiques à Morey, u  ceuis de l’horlogerie à Morteau. (Ndlr : ce dernier se trouve bien dans le doubs et pas dans le Jura comme indiqué dans l’article…),

 Au sommaire du dossier « Oui…, on peut réussir en France »

n° 251 de Capital  (en kiosque – 3,5 €)  :

  • La génération Facebooka vite appris le business
  • Les pôles de créativité qui donnent du tonus à nos régions
  • L’art de vivre à la française fait toujours recette
  • La Franche-Comté, notre petite Allemagne
  • Ils ont percé en partant de rien
  • Les innovations quela Silicon Valleynous envie
  • Ces inconnus qui font danser le monde entier
  • Les records de nos bâtisseurs
  • Les firmes étrangères plébiscitent l’hexagone
  • Nos hits que la planète copie

... merci à Christophe G

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Plateforme Easydis à Besançon “nous n’avons pas annoncé la fermeture du site”

Suite à un article paru chez nos confrères de France Bleu Besançon, ce mercredi 24 avril 2024 expliquant que la plateforme logistique d’Easydis à Besançon allait fermer ses portes en septembre prochain (sauf si l'entreprise trouve repreneur), nous avons contacté une porte-parole du Groupe Casino. Cette dernière nous a affirmé "qu’à aucun moment" il n’avait été décidé et dit aux salariés que le site allait fermer…

Casino JOA Besançon : plus de 721.000 € remportés en moins d’un mois

Le mois d’avril a apparemment porté chance à quelques joueurs du casino Joa de Besançon. L’établissement informe qu’entre le 1er et le 21 avril 2024, 721.275 € de jackpots ont été payés aux clients ayant eu la main chanceuse sur les machines à sous ou jeux électroniques (roulette anglaise électronique ou black jack électronique). 

La Bourgogne-Franche-Comté, première “région microtechnique” de France, présente au SIAMS de Moutier

Du 16 au 19 avril 2024, à l’occasion du Salon de la chaîne de production des microtechniques (SIAMS), grand rendez-vous de la filière de l’industrie des microtechniques, la Bourgogne-Franche-Comté était présente avec un pavillon régional dédié, en collaboration avec la CCI BFC.

Numérique : la Région Bourgogne Franche se mobilise pour tous les territoires

PUBLI-INFO • Le numérique fait partie intégrante de nos vies. La technologie bouleverse les modèles économiques, les pratiques de consommation, l’accès à l’information et à la culture, les modes de travail et d’apprentissage et les relations sociales. Pour la Région, la numérisation de l’économie, de la société et des territoires est porteuse d’opportunités : nouveaux services, développement économique, emplois, dynamique rurale, préservation de l’environnement…

Robot, job dating, écologie… Quoi de neuf dans les écoles ESTM Pigier ?

QUOI DE 9 ? • Ouvertes sur le monde et les nouvelles technologie, attentives au bien-être de ses étudiant(e)s, soucieuses de l’environnement et intraitables sur le niveau de ses formations, les écoles ESTM Pigier à Besançon s’engagent à tous les niveaux pour proposer des cursus de qualité dans un univers studieux et innovant. Les inscriptions pour la rentrée 2024 sont ouvertes !

Le Mouvement Franche-Comté veut “stopper” la Pive

Dans un communiqué du 20 avril 2024 intitulé "Stop Pive !", le Mouvement Franche-Comté, représenté par son président Jean-Philippe Allenbach, qualifie le rapport moral et financier 2023 de l’association La Pive (monnaie locale) de "désastreux" et souhaite l’arrêt des subventions publiques qui lui sont allouées.

Commerce historique à Besançon… Eve Boutique fête ses 55 ans !

Il fait partie des magasins emblématiques du centre-ville de Besançon, il est la référence historique en matière de lingerie féminine, il a vu trois générations de femmes tout au long de son histoire familiale… Le magasin Eve Boutique fête ses 55 ans en ce mois d’avril 2024. Pour autant, il n’a pas pris une ride.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 2.11
couvert
le 25/04 à 6h00
Vent
1.82 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
94 %