Pancarte ”Un flic, une balle” : ce n'est "pas du tout un appel au meurtre de policiers"

Publié le 26/09/2023 - 14:01
Mis à jour le 26/09/2023 - 15:44

Lors de la manifestation contre les violences policières organisée samedi 23 septembre à Besançon, une pancarte "un flic, une balle" avait provoqué de vives réactions auprès des élus locaux. Si la préfecture du Doubs avait condamné "fermement" cet agissement, l'Union syndicale Solidaires 25 a tenu à revenir sur l'origine de cette inscription ce mardi 26 septembre 2023. 

"Un flic, une balle est l'expression traduite de l'américain : "One cop, one shot", slogan du mouvement Black Lives Matter, qu'on peut comprendre comme « un flic, potentiellement c'est une balle pour tuer un noir »", rappelle l'Union syndicale Solidaires 25.

"Méprisant et même insultant pour les manifestants"

Selon les membres, ce slogan dénonce "l'assassinat de Noirs par les policiers américains" et "ne s'agit pas du tout d'un appel au meurtre de policiers". Pour le syndicat, présenter cet acte "dans son sens contraire" est "méprisant et même insultant pour les manifestants". Cette accusation envers celle qui a tenu la pancarte concerne également tous les manifestants et les organisations "ayant relayé l'appel national contre les violences policières" et qui sont "accusées de vouloir « tuer du flic ! »".

"Un nombre croissant de morts insupportable"

L'Union syndicale Solidaires 25 a tenu à revenir sur les différentes raisons de ces manifestations : "le meurtre de Nahel, les 15 personnes abattues pour refus d'obtempérer depuis 2022, Adama Traoré, Cédric Chouviat qui faisait s'étouffer Darmanin, Zineb tuée dans son appartement à Marseille et tous ces mort.e.s passent à la trappe". Selon les membres, certains acteurs "feraient mieux de s'interroger sur ce qu'a d'insupportable et de scandaleux, le nombre croissant de morts, par balle ou par étouffement dont leur police est responsable".

Allez + loin

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

Audiovisuel public en grève : ”Un danger majeur pour la pérennité de la radio de service public”

Un appel général à la grève a été lancé par les syndicats de l’audiovisuel public jeudi 23 et vendredi 24 mai 2024 contre la réforme de l’audiovisuel public votée au Sénat en juin 2023 qui consiste notamment à faire fusionner les médias publics.

Défendre la place du vélo dans la ville : une Vélorution le 25 mai dans les rues de Besançon

Les manivelles et l’association vélo Besançon (AVP), convient "tous les cyclistes passionnés ou occasionnels de Besançon et du Grand Besançon" à prendre part à une vélorution le samedi 25 mai à Besançon. Le rassemblement vise à défendre la place du vélo dans l’agglomération et la nécessité d’aménagements en général particulièrement dans la rue de Vesoul, actuellement en travaux.

Semaine du bien-être : zoom sur une masseuse bisontine…

Le bien-être au travail prend une part de plus en plus importante au sein des entreprises. Celles-ci cherchent à réduire les risques psychosociaux mais aussi à agir sur la motivation de leurs équipes. Pour y parvenir, les entreprises peuvent faire appel à des professionnels. En vue de la semaine du bien-être en entreprise du 17 au 21 juin 2024, zoom sur une bisontine actrice de cette nouvelle politique d’entreprise avec ses massages assis.

La Convergence des services publics lance une pétition contre les inégalités de santé

La Convergence nationale des services publics lance la pétition ''En finir avec tous les restes à charge'' face aux récentes réformes de la sécurité sociale. Une proposition soutenue et relayée par la Coordination nationale des comités de défense des hôpitaux et maternités de proximité et le Comité de vigilance 70.

1er mai : quel est le programme des manifestations en Bourgogne Franche-Comté ?

Comme le veut la tradition syndicale, des manifestations sont organisées partout en France la 1er mai 2024, jour de la Fête du travail, suite à l'appel de l’intersyndicale CGT, Solidaires, FO, FSU. Quel est le programme des manifestations en Bourgogne Franche-Comté ? Réponses…

Centre hospitalier de Novillars : l’intersyndicale appelle à la grève le 2 mai

C’en est trop pour les syndicats CGT et SUD qui se mobiliseront le 2 mai 2024 devant la maison d’accueil spécialisée pour adultes handicapés à Novillars. En cause ? Deux suppressions de postes infirmiers qui aggravent "le déficit infirmier" déjà en place ainsi que le "gel de lits" et une augmentation des contrats à durée déterminée…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 18.24
légère pluie
le 24/05 à 12h00
Vent
1.59 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
64 %