Participez à l'enquête nationale sur la qualité du lien entre la population et les forces de sécurité intérieure

Publié le 26/11/2020 - 17:35
Mis à jour le 26/11/2020 - 17:40

Le ministère de l'Intérieur a demandé, en avril 2019, aux chercheurs de l'université Savoie Mont-Blanc de réaliser une enquête sur la qualité du lien entre la population et les forces de sécurité intérieure. Chaque citoyen est invité à donner son avis.

Le questionnaire préparé par les chercheurs a été renseigné, de mai à décembre 2019, par 12 822 personnes réparties sur l'ensemble du territoire national. Les résultats viennent d'être communiqués par l'université Savoie Mont-Blanc.

Cette enquête indépendante, intitulée "EQP 19", Enquête nationale sur la Qualité du lien entre la Population et les forces de sécurité intérieure, réalisée auprès d'un panel de personnes âgées de plus de 18 ans demeurant en milieu urbain, périurbain ou rural est riche d'enseignements sur la perception que les personnes interrogées ont des forces de l'ordre, de leur action tout comme sur leurs attentes vis-à-vis d'elles.

Qui peut participer ?

Chaque citoyen peut télécharger le formulaire d'inscription (via le QR Code ou sur le site www.eqp20.fr) et le rapporter à l'issue au commissariat (de Besançon, Montbéliard ou Pontarlier)

Pour les personnes n'étant pas en capacité d'imprimer le formulaire il est également possible de se rendre directement au commissariat pour s'inscrire.

Le "Lab'PSQ", chargé par le ministre de l'Intérieur du suivi de la mise en œuvre de la PSQ, a proposé de poursuivre dans la durée et si possible auprès d'un panel encore plus large cette démarche d'enquête universitaire.

L'enquête "EQP 19" dont les résultats sont rendus publics ici sera donc suivie d'une enquête "EQP 20".

©dr ©
©dr

(source Ministère)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Manifestation à Dijon : 40 agents mobilisés pour nettoyer les rues

300 tracteurs et 400 manifestants se sont retrouvés ce mardi 6 avril 2021 devant la Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement (Dréal). La grille d'entrée avait été enfoncée avec un tractopelle et l'accès avait été recouvert avec un amas de fumier. Des pneus et de la paille avaient ensuite été incendiés, avait constaté un journaliste de l'AFP.

Réchauffement climatique en Bourgogne Franche-Comté : l’Ademe accompagne les territoires

Selon une publication récente d'Alterre Bourgogne Franche-Comté, le changement climatique est une réalité dans notre région et les estimations sur ces 70 prochaines années sont loin d'être réjouissantes. Afin d'accompagner les territoires engager dans l'adaptation aux conséquences des changements climatiques, l’Agence de la transition écologique (ADEME), établissement public sous la tutelle conjointe du ministère de la Transition écologique et du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation porte de nombreux projets.

Le Syndicat des fabricants du cassis de Dijon empêche le dépôt de la marque « Dijon » en Chine

Le Syndicat des Fabricants du Cassis de Dijon, composé des maisons Gabriel Boudier, Briottet, Lejay-Lagoute et L’Héritier-Guyot, menait depuis près de deux ans une action résolue et déterminée pour protéger la marque "Dijon" à l’international, et notamment en Chine, où celle-ci était menacée. Un engagement sans faille qui vient de se solder par une victoire du Syndicat, apprend-on ce mardi 6 avril.

Euthanasie : le débat dépasse les clivages politiques et divise les spécialistes

Le débat sur l'euthanasie, relancé à travers le décès de l'ancienne députée du Doubs  Paulette Guinchard, et d' une proposition de loi examinée jeudi à l'Assemblée, continue à diviser la classe politique mais aussi les spécialistes, signe d'un sujet toujours aussi douloureux, cinq ans après la loi Claeys-Leonetti.

Fin de vie : Jacques Grosperrin veut « un vrai débat de société, sans précipitation »

L'Assemblée nationale s'apprête à débattre d'une proposition de loi visant à garantir et renforcer les droits des personnes en fin de vie. Le sénateur LR du Doubs Jacques Grosperrin n'est pas défavorable à de nouvelles perspectives "mais dans des limites claires et parfaitement encadrées".

Avenir des Vaîtes : l’ancien directeur de campagne d’Eric Alauzet refuse de participer à la conférence citoyenne

"Tiré au sort", Frank Monneur, professeur d'histoire géographie et ancien directeur de campagne d'Eric Alauzet (LREM) lors de l'élection municipale de la Ville de Besançon indique, ce 6 avril 2021, qu'il refuse de prendre part à la conférence citoyenne au sujet de l'écoquartier des Vaîtes. Au passage, il tacle la participation d'Alexandra Cordier...

Écoquartier des Vaîtes : Alexandra Cordier tirée au sort pour participer à la conférence citoyenne

L'ex-référente départementale LREM et candidate (Ensemble) à la mairie de Besançon (soutenue par le maire sortant J-L Fousseret), a été tirée au sort le 22 mars 2021 pour participer à la conférence citoyenne sur l'avenir des Vaites. Pour rappel, 5 à 700 volontaires seront retenus pour participer au tirage au sort final qui désignera 50 personnes. Ces dernières rendront un avis qui servira à la décision finale qui sera prise lors de conseil municipal en septembre 2021.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -1.9
ciel dégagé
le 13/04 à 3h00
Vent
0.88 m/s
Pression
1030 hPa
Humidité
94 %

Sondage