Alerte Témoin

Péage des autoroutes : "Stop au racket !"

Publié le 04/12/2014 - 09:07
Mis à jour le 16/04/2019 - 12:25

Depuis 7 heures ce jeudi 4 décembre 2014, une quinzaine de membres du Parti communiste français (PCF) sont allés au contact des automobilistes au péage d'Ecole Valentin. Objectif : les informer d'une possible augmentation des tarifs le 1er février 2015 et expliquer que "les usagers des autoroutes ne sont pas là pour satisfaire les appétits financiers du CAC 40 !" dans un tract intitulé "Stop au racket !"

Les sociétés d’autoroutes ont annoncé vouloir augmenter leurs tarifs au 1er février 2015.

Le PCF explique qu’"En 2005, les autoroutes ont été totalement privatisées par le gouvernement de droite. Ce sont les groupes Eiffage, Vinci et consorts, qui ont racheté ces concessions. Depuis, les péages n'ont pas arrêté d'augmenter." 

De plus "Sur 100 euros de péages versés par les automobilistes, ce sont entre 20 et 24 euros qui vont directement dans les poches des actionnaires de ces grands groupes privés. Et le gouvernement voudrait encore que les concessions soient prolongées !" se révolte le PCF.

Les parlementaires PCF-Front de gauche ont déposé un projet de loi pour mettre fin à ce "racket" en renationalisant les autoroutes, "cet argent aurait beaucoup plus d’utilité pour financer la transition énergétique que pour remplir les poches des actionnaires qui en 10 se sont déjà bien servis" selon le parti. 

La fin de l'opération est prévue à 9 heures.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

La Bourgogne Franche-Comté se mobilise pour son tourisme

Confinement • Qui dit confinement dit #restezChezVous. Le tourisme est un des premiers secteurs à pâtir de la crise sanitaire. Consciente de cette problématique, la région Bourgogne Franche-Comté a décidé de décliner un plan de soutien en trois axes : aide financière immédiate, information des professionnels et préparation d'un plan de relance.

Crise économique du coronavirus : BGE Franche-Comté s’engage auprès des Travailleurs indépendants

Dans le contexte sanitaire actuel et au vu des conséquences sur les petites entreprises suite au confinement entamé depuis le 17 mars 2020, le réseau BGE en lien avec Le Ministère du Travail a missionné les BGE sur les territoires pour qu’elles apportent aide et conseils aux travailleurs indépendants les plus fragiles.

Agriculture et Covid-19 : « il faut bâtir des filières locales équitables »

Suite à l’arrêt d’une grande partie de la restauration collective et commerciale hors domicile et l’interdiction d’un grand nombre de marchés, une forte augmentation des volumes des denrées alimentaires vendues par la grande distribution aux ménages a été constatée. La confédération paysanne s'inquiète.

Les techniciens d’Enedis mobilisés durant le confinement : déjà plus de 1.000 interventions

Comme lors de la mobilisation pour les aléas climatiques, les équipes d'Enedis (ex ERDF),  en charge du réseau et de la distribution d'électricité, sont sur le terrain. Sur les territoires Alsace et Franche-Comté, 350 salariés sont mobilisés dans le cadre du service essentiel, 24h/24 et sept jours sur sept.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 5.04
ciel dégagé
le 05/04 à 0h00
Vent
2.57 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
69 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune