Peillon dénonce les "erreurs" commises pendant le quinquennat

Publié le 12/01/2017 - 15:22
Mis à jour le 13/01/2017 - 08:46

L’ancien ministre de l’Éducation Vincent Peillon dénonce ce jeudi 12 janvier 2017 dans Libération les « erreurs » commises selon lui durant le quinquennat, sur la gouvernance, les valeurs et le pacte de responsabilité.

 ©
©

avant le débat…

"On a trois difficultés. La première est celle de la sincérité démocratique de ce qu'est la gauche. C'est-à-dire que, lorsque des gens votent pour vous aux élections, vous n'avez pas à les éliminer derrière. L'erreur va peser sur tout le quinquennat", accuse M. Peillon.

Pour l'ancien ministre, qui a quitté le gouvernement en avril 2014, le problème date des "législatives" de 2012, et "le poison du sectarisme n'a fait que se développer au cours du quinquennat".

"Au bout de deux ans, on s'est retrouvé avec le soutien d'à peine la moitié du PS. Puis, quand Arnaud Montebourg et Benoît Hamon sont partis, avec encore moins (...) Dès lors, avec une base politique aussi faible, vous êtes obligés d'avoir une pratique politique qui mène au 49-3".

Pour le candidat à la primaire du PS et de ses alliés, le deuxième point problématique "est la question des valeurs". Outre la question de la déchéance de nationalité, le "quinquennat a commencé avec la polémique sur les Roms, et a fini avec celle sur le burkini. Moi je pense que nous sommes une majorité, au-delà de nos sensibilités, pour dire : « Non, franchement non »".

Enfin, M. Peillon regrette que la politique de l'offre, qui a coûté 40 milliards "entre le CICE et le pacte de responsabilité", ait été menée "sans aucune contrepartie". "C'est une erreur que nous payons, parce qu'on a le sentiment que François Hollande a cru qu'il y aurait cette contrepartie spontanée, naturelle. On voit bien que son quinquennat a été dans le fond abîmé, profondément, par cette erreur de politique économique au début".

M. Peillon se dit favorable, s'il est élu, à la conclusion d'un "contrat de gouvernement" avec Jean-Luc Mélenchon et Emmanuel Macron. "Je veux qu'on définisse un contrat de gouvernement et qu'on dise aux gens : "dès lors que vous nous soutenez, parce que nous nous sommes mis d'accord, nous nous tiendrons à ce que nous avons dit". "On a pu rassembler de Jean-Pierre Chevènement à Jacques Delors à une époque. On n'aurait pas gagné si on ne l'avait pas fait en 1981", souligne M. Peillon, qui se dépeint par ailleurs comme le seul candidat à même de rassembler son parti.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

primaires citoyennes 2017

Hamon à 56,7 % en Franche-Comté

Un peu plus de 30.000 Francs-Comtois se sont déplacés pour le second tour des Primaires Citoyennes ce dimanche 29 janvier 2017. Benoit Hamon arrive en tête des suffrages avec 56,7% et près de 17.100 voix.

Nicolas Bodin (PS) : “On a le candidat plus à gauche et le candidat le plus à droite pour le second tour”

Le premier tour des Primaires citoyennes s’est déroulé ce dimanche 22 janvier 2017. Même si les résultats définitifs dans le Doubs ne sont pas encore tombés à 22 heures, pour Nicolas Bodin, premier secrétaire fédéral du PS du Doubs, « le centre de gravité du Parti socialiste est presque inexistant ».

Politique

Meeting de soutien à Raphaël Glucksmann :”L’Europe est à un moment où elle doit se réveiller” (P. Jouvet)

Le Parti socialiste du Doubs et Place publique Franche-Comté ont organisé une réunion publique lundi 22 avril 2024 à 19h00 salle Proudhon à Besançon afin de soutenir Raphaël Glucksmann, candidat PS aux élections européennes. Environ 130 personnes ont répondu présentes.

Le Mouvement Franche-Comté veut “stopper” la Pive

Dans un communiqué du 20 avril 2024 intitulé "Stop Pive !", le Mouvement Franche-Comté, représenté par son président Jean-Philippe Allenbach, qualifie le rapport moral et financier 2023 de l’association La Pive (monnaie locale) de "désastreux" et souhaite l’arrêt des subventions publiques qui lui sont allouées.

Il y a 80 ans, les femmes obtenaient le droit de vote : l’hommage d’Aline Chassagne à Besançon

Il y a 80 ans, le 21 avril 1944, les femmes obtenaient le droit de vote en France. Aline Chassagne, adjointe à la maire de Besançon en charge de la culture et du patrimoine historique, a rendu hommage, samedi matin rue Gisèle Halimi, à celles qui se sont battues pour avoir ce droit. Elle a également appelé à "retourner aux urnes".

Le Sénat adopte un plan de lutte contre le frelon asiatique qui met fin à 20 ans d’inaction publique 

Le Sénat a adopté à l'unanimité, le 11 avril 2024, un plan de lutte contre le frelon asiatique qui met fin au désengagement de l’État en la matière et qui met à mal la filière apicole et les pollinisateurs sauvages. ”Une victoire importante et une avancée majeure, vingt ans après la détection de cette espèce sur le territoire national”, pour Jean-François Longeot, sénateur du Doubs. 

Haut Conseil des finances publiques : le gouvernement n’a “pas les moyens” de réaliser des baisses d’impôts sèches

Pierre Moscovici, président du Haut Conseil des finances publiques (HCFP), a estimé mercredi 17 avril 2024 que le gouvernement "n'avait pas les moyens" au vu de l'état de ses finances publiques, de faire des "baisses d'impôts sèches", contrairement aux promesses de l'exécutif.

Élections européennes du 9 juin 2024 : modalités pour s’inscrire et voter

Le 9 juin 2024, les Français en âge de voter et les ressortissants d’un État-membre de l’Union européenne résidant en France seront appelés à voter pour l’élection des représentants de la France au Parlement européen. Comment s'inscrire sur les listes électorales et voter ?

L’élu bisontin Kévin Bertagnoli dépose plainte pour “harcèlement” et “menaces de mort”

Le président du groupe Génération-s et adjoint en charge de la Démocratie participative et de la participation citoyenne à la Ville de Besançon, a décidé de porter plainte auprès du procureur de la République contre les auteurs de publications malveillantes survenues suite à son intervention lors du dernir conseil municipal de Besançon du 4 avril 2024.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 7.33
légère pluie
le 24/04 à 18h00
Vent
2.33 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
80 %