Primaires citoyennes : "Je vote à droite, mais je viens pour élire le plus mauvais candidat de la gauche"

Publié le 22/01/2017 - 12:12
Mis à jour le 17/04/2019 - 15:22

Le premier tour des Primaires citoyennes se déroule ce dimanche 22 janvier 2017 en France, y compris à Besançon. Nous avons rencontré plusieurs électeurs pour qu’ils nous disent pourquoi ils se mobilisent aujourd’hui… 

Ambiance

La tension était palpable ce dimanche en fin de matinée au bureau de vote de la salle Courbet. Celui-ci regroupe 14 bureaux de vote habituels (centre-ville, Helvétie, Beure…). Du coup, il y a une file d'attente devant les bénévoles qui récoltent l'euro demandé pour voter et valider les inscriptions sur les listes électorales. Certains électeurs n'avaient pas beaucoup de patience ce matin : "Ben dit donc, il ne faut pas être pressé", bougonne une vieille dame après avoir glissé son bulletin dans l'urne. Et ce n'était pas la seule à dire ce qu'elle pensait aux bénévoles ou dans la file d'attente… 

"Je pense que pour la stratégie, la droite devrait voter pour élire le candidat de la gauche le plus mauvais"

À la sortie du bureau de vote, nous avons rencontré quelques électeurs pour leur demandé s'il était important pour eux de se déplacer aux urnes ce matin.

Un jeune couple nous raconte que "oui, c'était important de venir voter parce qu'on nous donne l'occasion de choisir le candidat de la gauche, et on pense que c'est vraiment un luxe politique de choisir son candidat pour l'élection présidentielle". 

Un autre couple, plus âgé cette fois-ci, nous affirme que "rien ne nous aurait arrêtés pour venir voter aujourd'hui, et rien ne nous arrêtera pour voter la semaine prochaine". 

Une dame nous confie que "d'habitude je viens voter pour la droite, mais là je pense que pour la stratégie, la droite devrait voter pour élire le candidat de la gauche le plus mauvais pour avoir toutes les chances de notre côté".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

primaires citoyennes 2017

Hamon à 56,7 % en Franche-Comté

Un peu plus de 30.000 Francs-Comtois se sont déplacés pour le second tour des Primaires Citoyennes ce dimanche 29 janvier 2017. Benoit Hamon arrive en tête des suffrages avec 56,7% et près de 17.100 voix.

Nicolas Bodin (PS) : « On a le candidat plus à gauche et le candidat le plus à droite pour le second tour »

Le premier tour des Primaires citoyennes s’est déroulé ce dimanche 22 janvier 2017. Même si les résultats définitifs dans le Doubs ne sont pas encore tombés à 22 heures, pour Nicolas Bodin, premier secrétaire fédéral du PS du Doubs, « le centre de gravité du Parti socialiste est presque inexistant ».

Primaires citoyennes : Benoît Hamon et Manuel Valls au second tour

Le premier tour des Primaires citoyennes s’est déroulé ce dimanche 22 janvier 2017. Près de 2 millions de personnes ont voté en France, un chiffre en baisse par rapport à 2011. Les deux candidats qui sont au second tour sont : Benoît Hamon et Manuel Valls.

Primaires citoyennes : Où voter dans le Grand Besançon ?

Vous souhaitez votez aux primaires citoyennes des 22 et 29 janvier 2017 ?Il faudra vous rendre  avec une pièce d’idntité (et un euro…)  dans le bureau de vote qui vous est attribué en fonction de votre inscription sur les listes électorales. Voici où voter si vous habitez les secteurs du Grand Besançon, Saint-Vit, Ornans, Quingey, etc.

Politique

La prime exceptionnelle de rentrée versée le 15 septembre

Plus de 10 millions de foyers vont bénéficier de la prime de rentrée, une aide exceptionnelle de 100 euros, plus 50 euros par enfant à charge. Cette "aide exceptionnelle de solidarité" sera versée le 15 septembre 2022 aux bénéficiaires des minima sociaux (RSA, allocation aux adultes handicapés…), ainsi qu'aux étudiants boursiers, a déclaré le ministère des Solidarités.

Fortes chaleurs : les Colmariens appelés à l’aide pour sauver les fleurs

Opération sauvetage pour les massifs floraux de Colmar. Face aux interdictions d'arrosage liées à la sécheresse, le maire de la très touristique ville de Colmar a incité jeudi 11 août la population et les restaurateurs à arroser eux-mêmes les jardinières et massifs floraux des espaces publics, quitte à recourir aux "fonds de carafe", un "moyen citoyen de répondre à l'absurdité administrative".

Pouvoir d’achat : coup d’envoi des débats au Sénat

Prolongement de la "prime Macron", augmentation des retraites et allocations... le Sénat à majorité de droite a entamé ce jeudi 28 juillet 2022 l'examen du premier volet des mesures en soutien au pouvoir d'achat, que le ministre Bruno Le Maire souhaite contenir à 20,7 milliards d'euros.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.97
couvert
le 20/08 à 6h00
Vent
1.57 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
97 %

Sondage