Perspectives moroses pour l’emploi des cadres en 2012

Publié le 15/02/2012 - 06:51
Mis à jour le 15/02/2012 - 11:06

Alors que l’année 2011 s’est soldée par un bilan positif, une baisse des recrutements de cadres est attendue en 2012.  

dsc_3641.jpg
Jean-Marc Darragon, consultant à l'Apec Franche-Comté à Besançon @carvy
PUBLICITÉ

Les résultats de l’enquête annuelle (*) de l’Apec (Agence pour l’emploi des cadres) ne sont pas très optimistes pour la Franche-Comté. Pour Jean-Marc Darragon, consultant, qui a présenté mardi à Besançon les perspectives d’emploi des cadres dans la région en 2012, il faut s’attendre à une baisse des recrutements. « Les entreprises prévoient seulement de recruter entre 1290 et 1690 cadres, soit une diminution entre -35% et -15% ». A noter qu’au niveau national la baisse oscille entre – 10% et – 8%.

Le maître mot pour 2012, c’est la prudence. Seulement 6% des entreprises (contre 9% en 2011) prévoient une augmentation de leur effectif cadre en Franche-Comté. 4% d’entre envisagent de réduire le nombre de cadres et 90% planifient une stabilisation.

 « La morosité est essentiellement provoquée par le secteur de l’industrie », a relevé Jean-Marc Darragon, alors que les services et le commerce ont plutôt le vent en poupe. Point positif, le secteur de la Recherche & Développement ne connait pas d’infléchissement, ce qui est bon signe pour l’avenir. Il faudra tout de même attendre 2014 pour retrouver les niveaux d’embauche fastes d’avant 2008 (plus de 200 000 cadres par an au niveau national).

2011 s’est soldée par un bilan positif de 260 embauches de cadres. Un chiffre qui s’obtient en soustrayant les sorties (licenciements, démissions, retraite) des entrées (recrutements externes et promotions). Les bilans de 2010 (-100) et de 2009 (-300) étaient négatifs.

 (*) L’enquête de l’Apec a été effectuée en novembre et en décembre 2011 avec le concours de 11000 entreprises du secteur privé de différents secteurs et de différentes tailles dont 300 en Franche-Comté. L’Apec est un organisme privé paritaire qui a trois missions : observatoire de l’emploi des cadres, accompagnement des cadres et des jeunes diplômés, accompagnement des entreprises en matière de politique des ressources humaines. La France compte 3,3 millions de cadres privés dont 36 000 sont basés en Franche-Comté.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

GE à Belfort : une lettre ouverte à Emmanuel Macron

GE à Belfort : une lettre ouverte à Emmanuel Macron

Alors que plusieurs centaines de salariés de General Electric ont empêché lundi 17 juin 2019 à 9h  la tenue à Belfort de la première réunion d'information sur le plan social qui doit frapper de plein fouet le site. Un nouveau rendez-vous a été fixé au vendredi 21 juin, a indiqué un porte-parole du site.

Play Arena, ou comment associer séminaires, sport et team-building ?

Play Arena, ou comment associer séminaires, sport et team-building ?

publi-info • Le centre de sports indoor Play Arena propose une offre unique à Besançon : 3 terrains de football, 4 terrains de badminton et 2 courts de squash sur une surface de plus de 2 800 m2. C’est aussi un complexe aménagé pour l’accueil des séminaires d’entreprises et team building.

Peugeot Saveurs SNC, à Quingey, organise sa braderie du 21 au 23 juin

Peugeot Saveurs SNC, à Quingey, organise sa braderie du 21 au 23 juin

Publi-info • Peugeot Saveurs SNC conçoit et fabrique à Quingey nombre de produits qui prennent place sur nos tables, dont les célèbres moulins Peugeot et des accessoires dédiés à la dégustation du vin. Cette année, du 21 au 23 juin, la manufacture organise sa première grande braderie autour de ses fabrications.

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

En Bourgogne-Franche-Comté, un quart des personnes sont en situation de vulnérabilité énergétique selon l’Insee. Pour chauffer convenablement leurs logements, les habitants doivent y consacrer une part importante de leur revenu. Actuellement, la part des ménages vulnérables est plus forte en Bourgogne-Franche-Comté qu’au plan national.

Redressement judiciaire des meubles Parisot : une réunion bientôt organisée à Bercy

Redressement judiciaire des meubles Parisot : une réunion bientôt organisée à Bercy

Installé à  Saint-Loup-sur-Semouse en Haute-Saône, le fabricant de meubles en kit a été placé à sa demande en redressement judiciaire le 5 juin 2019 par le tribunal de commerce de Dijon. Huit élus ont décidé de se mobiliser. A leur initiative, une réunion se tiendra prochainement à Bercy.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.53
couvert
le 21/06 à 0h00
Vent
1.46 m/s
Pression
1017.51 hPa
Humidité
97 %

Sondage