Perte d’autonomie et risques professionnels : la Carsat et l'USH Bourgogne Franche-Comté renouvellent leur partenariat

Publié le 04/03/2023 - 17:09
Mis à jour le 03/03/2023 - 17:05

La présidente de l’Union sociale pour l’habitat (USH) de Bourgogne-Franche-Comté Marie-Hélène Ivol et le directeur général de la Carsat Francis Lebelleont ont renouvelé leur convention après trois années d’actions menées auprès des acteurs du territoire lors d’une conférence de presse jeudi 2 mars 2023 dans les locaux de la Carat Bourgogne Franche-Comté.

Les deux principaux enjeux identifiés lors de la première convention restent identiques : l’accompagnement au vieillissement et la prévention des risques professionnels. "Fort d’un bilan encourageant, l’objectif est de consolider les actions entreprises et de développer des actions innovantes au bénéfices des salariés et des locataires", explique la Carsat Bourgogne-Franche-Comté dans un communiqué. Ce rapprochement avec l’USH permet aux deux parties de disposer d’"une meilleure visibilité de leurs offres de service réciproques sur deux champs distincts de la prévention", mais qui présentent des enjeux de santé publique : la prévention de la perte d’autonomie et celle des risques professionnels. 

"Il s’agit pour nous, acteurs engagés, de mieux relayer, mobiliser et activer nos offres pour agir sur les territoires au profit des populations logées", souligne la Carsat Bourgogne Franche-Comté. "Cette convention ouvre également la possibilité aux deux parties de travailler sur des sujets prospectifs complémentaires comme le développement du numérique ou encore le repérage des fragilités concernant le vieillissement."

Depuis 2016, quelques chiffres clés de cette convention ont permis de subventionner les bailleurs sociaux à hauteur de 8,4 millions d’euros et d’accorder environ 25,5 millions de prêts. 46 projets ont fait l’objet d’un accompagnement avec un préventeur de la Carsat.

L’accompagnement au vieillissement

Le vieillissement de la population est un défi sociétal particulièrement prégnant en Bourgogne-Franche-Comté, dont le point sommital de la courbe du vieillissement se situe aux environs de 2045/2050. Le partenariat entre l’USH de Bourgogne-Franche-Comté et la Carsat Bourgogne-Franche-Comté a pour objet de "renforcer le ciblage et l’efficacité de nos actions ainsi qu’une connaissance commune des locataires retraités du parc social", indiquent les deux parties.

Cette recherche d’efficacité passe principalement par :

  • Renforcer la mobilisation par le Mouvement HLM des aides mises en œuvre par l’Assurance retraite ;
  • Rapprocher les cultures professionnelles des bailleurs sociaux et de l’Assurance retraite afin que les outils mis en place soient complémentaires ;
  • Mettre en valeur ce partenariat auprès des locataires, des acteurs professionnels et institutionnels dans l’apport de solutions diversifiées en vue de répondre aux besoins des locataires du régime général.

La prévention des risques professionnels

Les enjeux pour les bailleurs sociaux et la Carsat Bourgogne-Franche-Comté sont de "préserver la santé et d’assurer la sécurité des salariés, d’améliorer les conditions de travail dans les entreprises et sur les chantiers, et d’améliorer le bilan économique et social de chaque opération (coût, délai, qualité) en organisant de façon adaptée et responsable les chantiers concernés".

La présente convention a pour objectif de :

  • Nouer des relations partenariales plus structurantes dans une logique "d’intérêt réciproque" entre l’USH de Bourgogne-Franche-Comté, les bailleurs sociaux et la Carsat Bourgogne-Franche-Comté ;
  • Donner les moyens aux bailleurs sociaux et aux entreprises : 
  • De prendre en compte en amont des projets la prévention des risques professionnels ;
  • De mettre en œuvre, en phase chantier, les bonnes pratiques de prévention.

 Cette convention prendra fin le 31 décembre 2025.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

Journée mondiale de solidarité pour la migraine : zoom sur le traitement de la maladie en Bourgogne – Franche-Comté

Le 21 juin 2024, comme tous les ans, c’est la journée mondiale de solidarité pour la migraine. Pour l’occasion, l’association La Voix des migraineux et l’institut de sondage Opnion Way, ont soutenu une initiative de la société pharmaceutique Pfizer. Ainsi, plus de 4.000 personnes en France ont été interrogées sur le thème des migraines, laissant apparaitre des différences selon les régions…

Le Rassemblement national, un programme “au service des plus riches” ?

À dix jours du premier tour des élections législatives, l’intersyndicale a souhaité tenir une conférence de presse jeudi 20 juin 2024 à Besançon afin d’apporter son point de vue sur la situation. Elle a notamment voulu rappeler les mesures contre lesquelles l’extrême droite s’est opposée…

Marche des croquettes à Besançon : un kilomètre parcouru, un repas offert aux animaux des refuges

C’est en soutien aux refuges accueillant les animaux abandonnés que l’association Lianes (Lien avec l’animal et contre l’exclusion sociale), organise une marche solidaire : la Marche aux croquettes. A l’initiative de Solidarité Peuple Animal, ellese déroulera mercredi 3 juillet 2024.

Comité de vigilance, syndicats et associations montent au créneau pour sauver le service d’addictologie d’Héricourt

Le Comité de Vigilance pour les services publics (CV 70) apporte son total soutien aux collectifs, associations, syndicats, et toutes les personnes qui se sont et qui vont se mobiliser contre la fermeture du service d'addictologie du centre de psychiatrie d’Héricourt, apprend-on mardi 11 juin 2024.

En colère, les commerçants mènent une action rue de Vesoul à Besançon

C’en est trop pour les commerçants de rue de Vesoul à Besançon... Ils ont décidé de mener une action pour se faire entendre mardi 4 juin 2024 en couvrant symboliquement le panneau lumineux indiquant la fermeture de la route. Une communication qu’ils déplorent depuis l’effondrement de la rue survenu le 25 février dernier. Ils dénoncent également un manque de concertation "au détriment de la santé financière des entreprises". Le tout sans "qu’aucune aide" ne leur ait encore été accordée…

Problèmes de management : nouvel appel à la grève aux musée des Arts et du Temps à Besançon

Après un premier mouvement de grève le 12 avril dernier, des agents des musées des Arts et du Temps de Besançon se mettront de nouveau en grève vendredi 31 mai 2024. Malgré des signalements à des élues de la maire concernant des problèmes de management de la part de leur directrice, les syndicats déplorent leur inaction.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 20.23
légère pluie
le 21/07 à 21h00
Vent
1.38 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
83 %