Pétition de l'UFC-Que-Choisir : l'association s'inquiète des ressources en eau du Doubs

Publié le 18/10/2017 - 16:38
Mis à jour le 19/10/2017 - 19:02

L'UFC-Que Choisir lance une pétition ce mercredi 18 octobre 2017 le cadre de sa campagne " S-eau- S : stop à la gabegie". L'association de consommateurs s'inquiète quant à la disponibilité et la qualité de la ressource aquatique dans le Doubs.

 

1-dsc_6035.jpg
Le Doubs ©Alexane Alfaro
PUBLICITÉ

L'UFC-Que Choisir du Doubs dresse le bilan "catastrophique" des conséquences de décennies "d’agriculture productiviste" sur la ressource aquatique et "l’inaction des pouvoirs publics", nous précise-t-on. L’association part en campagne ce mercredi pour réclamer une réforme en profondeur de la politique de l’eau en France et la stricte application du principe "préleveur-pollueur- payeur", en lançant une pétition sur son site.

Les trois principaux points relevés par l'UFC-Que Choisir

  • Les consommateurs du Doubs victimes du principe "pollué-payeur" : "la réparation de ces dommages environnementaux reste très majoritairement financée par les consommateurs de l’Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse qui, par le biais de leur facture d’eau, payent 91% de la redevance "pollutions" et 68%de la redevance "prélèvement", soit au total 451 millions d’euros par an."
  • Une eau plus polluée : "les pesticides sont désormais massivement présents et dépassent la norme définie pour l’eau potable, dans les cours d’eau de la moitié du territoire français et dans le tiers des nappes phréatiques !"
  • Des pratiques agricoles toujours aussi intensives : "malgré la multiplication des plans et initiatives volontaires nous promettant une agriculture à la fois intensive et respectueuse de l’environnement, les données fournies par les professionnels eux-mêmes montrent que les quantités d’engrais à l’origine des nitrates n’ont pas baissé en vingt ans et que l’utilisation des pesticides a même augmenté de 18 % en 5 ans".

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Le Pôle métropolitain Nord Franche-Comté, l’ARS Bourgogne-Franche-Comté et leurs partenaires s’engagent dans un contrat local de santé

Le Pôle métropolitain Nord Franche-Comté, l’ARS Bourgogne-Franche-Comté et leurs partenaires s’engagent dans un contrat local de santé

Le Pôle métropolitain Nord Franche-Comté, l’ARS Bourgogne-Franche-Comté et leurs partenaires s’engagent pour la première fois dans un contrat local de santé (CLS) signé le 21 octobre 2019 à Montbéliard "pour mener des actions cohérentes et complémentaires déclinées au plus près des habitants."

5 conseils pour retrouver un poids santé cet automne avec Energy Slim et sans régime !

5 conseils pour retrouver un poids santé cet automne avec Energy Slim et sans régime !

Publi-info vidéo • Régulièrement, nous avons envie de perdre quelques kilos, mais sommes sceptiques quant à l’efficacité des régimes. Peut-être est-ce le bon moment pour se tourner vers Energy Slim ? Pour bien démarrer, Delphine Huet, partenaire Energy Slim installée Place de la Révolution à Besançon, nous prodigue 5 conseils pour retrouver un « poids santé ».

Monoxyde de carbone : 177 personnes intoxiquées en un an dans la région

Monoxyde de carbone : 177 personnes intoxiquées en un an dans la région

L'Agence Régionale de Santé met en garde contre les risques d'intoxication au monoxyde de carbone et donne des conseils de prévention ; car l'intoxication au monoxyde de carbone reste trop peu connue, elle qui est pourtant responsable de plusieurs centaines de morts en France chaque année. En Bourgogne Franche-Comté, presque 180 personnes ont été intoxiquées en un an.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.92
couvert
le 23/10 à 21h00
Vent
1.03 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
84 %

Sondage