Alerte Témoin

Philippe Gonon : « Inventons tout de suite le Grand Dijançon »

Publié le 11/02/2012 - 08:50
Mis à jour le 11/02/2012 - 11:41

A la suite du prochain déménagement de la Chambre régionale des comptes de Besançon à Dijon, le conseiller municipal Modem de Besançon suggère non sans ironie de fusionner sans attendre Dijon et Besançon. 

modem_gonon_et_faivre-petitjean_001.jpg
Philippe Gonon @archives carvy

Courroucé de voir la liste des institutions et entreprises qui abandonne la Franche-Comté pour la Bourgogne s’allonger, Philippe Gonon  ne décolère pas : « C’est encore un symbole fort d’une capitale régionale qui fout le camp. Ce service de l’Etat, par sa symbolique présence, doit montrer aux habitants que la République ne les abandonne pas ».

« Alors, disons-le, faisons-le, osons-le et évitons la case métropole qui va encore créer une étape intermédiaire, générer de nouveaux fonctionnaires, multiplier les strates administratives inutiles : fusionnons l’agglo de Dijon et celle de Besançon et inventons tout de suite le Grand Dijançon, capitale du centre est », écrit Philippe Gonon.

« Forte de 433 000 habitants, de son université de 45 000 étudiants, de ses sièges bancaires, de ses quatre pôles de compétitivité, de son tissu agro-industriel, elle sera imbattable. L'ex maire de Besançon n'aura plus qu'à discuter avec le maire de la capitale de la Bourgogne Franche Comté comment  fusionner les deux trams ».

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Sénatoriales en Bourgogne-Franche-Comté : prime au sortant…

Physionomie région • Sur 14 sièges à pourvoir, les 10 sénateurs sortants qui se représentaient ont tous été réélus (1 LREM, 5 LR, 2 UDI, 1 DVD, 1 PS). Le patron des sénateurs LREM François Patriat et le secrétaire d'Etat Jean-Baptiste Lemoyne ont été élus sénateurs dimanche, tandis que les 10 sortants qui se représentaient en Bourgogne-Franche-Comté ont été réélus.

Sénatoriales 2020 : trois sénateurs réélus en Côte d’Or

1.638 grands électeurs étaient invités à voter dans le département du Doubs pour élire trois  nouveaux sénateurs et départager les candidats inscrits sur six listes. Alain Houper et Anne-Catherine Loisier de la liste d'union de la droite et du centre sont réélus (701 voix - 43,37%). François Patriat conserve également son siège avec sa liste "Territoires et Liberté" (428 voix -26,6%)

Sénatoriales : Dominique Vérien (UDI) réélue. Jean-Baptiste Lemoyne (REM) passe au second tour

1.118 grands électeurs étaient invités à voter dans le département de l'Yonne pour élire deux nouveaux sénateurs et départager les sept candidats en lice. La sénatrice UDI sortante Dominique Vérien a été réélue au premier tour avec 64,04% des suffrages (698 voix). Le secrétaire d’Etat Jean-Baptiste Lemoyne (REM) a été élu au second tour avec 52,56% des voix.

Sénatoriales 2020 : Cédric Perrin réélu dans le Territoire-de-Belfort

382 grands électeurs du Territoire de Belfort étaient appelés à voter ce dimanche 27 septembre 2020 pour renouveler le seul et unique siège de sénateur  dans le département et départager cinq candidats. Cédric Perrin, 46 ans, a été réélu avec 72,24 % des suffrages pour un deuxième mandat de sénateur.

Sénatoriales 2020 : Alain Joyandet et Olivier Rietmann (LR) élus en Haute-Saône

LR en force • Les 972 grands électeurs de Haute-Saône étaient ont voté ce dimanche 27 septembre 2020 pour deux sièges de sénateurs dans le département. 10 candidats se présentaient lors de ce scrutin majoritaire. Alain Joyandet (LR) a été réélu dès le premier avec 55,50% des suffrages (515 voix). Olivier Rietmann (LR) , maire de Jussey  a été élu au second tour avec 497 voix.

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.89
pluie modérée
le 29/09 à 0h00
Vent
4.69 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
98 %

Sondage