Pierre Moscovici veut moderniser les juridictions financières

Publié le 04/02/2021 - 14:10
Mis à jour le 04/02/2021 - 14:10

Plateforme pour les lanceurs d’alerte, « audit flash« , juge unifié des gestionnaires publics… Le premier président de la Cour des comptes Pierre Moscovici a dévoilé, ce jeudi 4 février 2021, 40 propositions pour moderniser les juridictions financières d’ici à 2025.

 ©
©

C'est "un projet que je mène (...) pour accroître le rayonnement et la force de notre institution dans les années à venir, pour la rendre tout simplement plus utile à nos concitoyens", a expliqué Pierre Moscovici lors d'une conférence de presse en ligne. Les trois juridictions financières en France -Cour des comptes, chambres régionales et territoriales des comptes (CRTC), Cour de discipline budgétaire et financière- ont notamment pour mission de contrôler, d'auditer et d'évaluer les comptes et les politiques publiques.

L'un des volets de cette réforme "vise à davantage impliquer les Françaises et les Français dans nos contrôles, en tant que contribuables (...) mais aussi en tant que citoyens qui disposent du droit fondamental de demander des comptes à tout agent public de son administration", a souligné M. Moscovici.

Bientôt une plateforme participative en ligne ?

Ainsi, une plateforme en ligne permettra aux citoyens d'inscrire des sujets au programme de travail de la Cour. Elle "permettrait aussi de recueillir des signalements de citoyens lanceurs d'alerte", a ajouté l'ancien ministre de l'Economie. Il s'agirait également "d'accroître l'impact de nos travaux auprès de tous les publics", selon lui. La Cour des comptes souhaite rendre progressivement publics ses travaux, diversifier ses modes de communication via des podcasts par exemple, ou encore réduire les délais de production de ses rapports, pour les ramener à huit mois, contre 15 aujourd'hui, détaille-t-elle dans un rapport.

"Nous pourrions aussi conduire des +audits flash+ qui analysent en direct les données financières et les coûts d'une mesure ou d'une action publique", a encore proposé le premier président de la Cour des comptes. Autre axe de réforme: revoir les missions des juridictions, en mettant en place un juge unifié pour poursuivre les gestionnaires publics.

Le cadre actuel "de plus en plus estompe la distinction entre le rôle des ordonnateurs - les décideurs- et les comptables, qui mettent en oeuvre les décisions", a regretté Pierre Moscovici. "Ce chantier sera fondamental (...) pour mieux sanctionner" les manquements des gestionnaires publics, selon lui.

Parmi les propositions, la Cour souhaite en outre fonctionner de manière plus intégrée avec les CRTC. "Cela veut dire que nos programmations seront davantage coordonnées, (...) nos compétences seront plus harmonisées encore, (...) nos instances de gouvernance partagées", a fait valoir Pierre Moscovici.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Au régal de chouchou, nouveau salon de thé bisontin

Christine Demange habite Pouilley les Vignes et vient d’ouvrir un nouveau salon de thé, Au régal de Chouchou situé au 128 grande rue à Besançon. Issue de la finance, cette mère de famille de quatre enfants a décidé de changer de voie professionnelle durant le confinement et a désormais troqué son tailleur pour un tablier… sans regrets !

Sondage – Éteindre l’éclairage public de certains quartiers de Besançon pour faire des économies, qu’en pensez-vous ?

À partir du 30 novembre 2022, l’éclairage public sera éteint dans plusieurs quartiers bisontin pour faire face à l’envolée des prix de l’énergie. La municipalité va progressivement éteindre les lumières entre 23 h et 5 h. Avec cette mesure, elle compte économiser 120.000 €. Selon vous, est-ce une bonne idée ? C'est notre sondage de la semaine.

On a goûté pour vous le calendrier de l’avent de laGrange à Marnay…

Chaque année, laGrange à Marnay propose un calendrier de l’avent version gourmande avec ses produits et des découvertes. Élodie et Alexane, journalistes pour maCommune.info et amatrices de boissons chaudes, ont testé pour vous les thés, tisanes et rooibos de ce calendrier particulier…

Bourgogne Franche-Comté : La retraite progressive ou comment se préparer au départ à la retraite

PUBLI-INFO • Le départ en retraite effraye, c’est un fait. Les futurs retraités redoutent de se retrouver sans activités pour occuper leurs journées. Ainsi, la retraite progressive permet, à partir de 60 ans, de recevoir une part de sa re­traite tout en réduisant son temps de travail. À travers, le témoignage de Pierre-Jean, salarié de 62 ans, décou­vrez ce qu’est concrètement la retraite progressive et les motivations qui l’ont poussé à en faire la demande.

Connaissez-vous le Livret Engagé Sociétaire du Crédit Agricole Franche-Comté ?

PUBLI-INFO • Le Crédit Agricole s’engage ! Il offre la possibilité à ses clients sociétaires de devenir acteurs des grandes transitions climatiques, agricoles et sociétales à chaque instant et quels que soient leurs moyens, grâce au Livret Engagé Sociétaire.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 3.2
couvert
le 01/12 à 21h00
Vent
3.14 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
83 %