Planoise : de nouveaux commerces et une nouvelle association de commerçants pour redynamiser l'espace Cassin

Publié le 21/06/2018 - 12:23
Mis à jour le 17/04/2019 - 09:11

Une pépinière de cinq boutiques a été présentée mercredi 20 juin 2018 place Cassin dans le quartier Planoise à Besançon dans le cadre de la politique de redynamisation commerciale menée par la Ville de Besançon. Une nouvelle association de commerçants qui a vu le jour début 2018 aura pour objectif d'animer ce secteur au passé lourd en incivilités… 

PUBLICITÉ

C’est Guerric Chalnot, conseiller municipal délégué au commerce de proximité à la Ville de Besançon qui a présenté ce plan d’action pour le secteur Cassin.

Une pépinière de cinq boutiques pour commencer… 

Du haut de l’avenue du Parc en passant par la place Cassin et jusqu’à l’avenue de l’Europe, une pépinière de cinq boutiques a été créée, rejoignant les 23 commerces actuellement ouverts. « La typologie des boutiques n’a pas été prédéfinie, mais ça peut être du service à la personne, de la prestation service du type dépannage, de la restauration bien sûr, etc. Tout est possible tant que ça rentre dans une offre qui n’est pas déjà présente dans le secteur », nous explique Guerric Chalnot. Et d’ajouter : « l’idée est de séduire des porteurs de projets de Besançon et du Grand Besançon et pas uniquement des porteurs de projets intra-muros à Planoise. »

Si toutes ces cellules commerciales trouvent preneurs, d’autres seront proposées pour ainsi développer l’aspect commercial du quartier. 

Un Intermarché incendié trois fois, mais…

Lorsqu’on pense « commerce » place Cassin, on ne peut occulter l’Intermarché qui a été incendié trois fois. Pour Guerric Chalnot, « c’est là tout l’intérêt de la démarche justement ». Il explique qu’à puisqu’à travers ce projet de pépinière, « on a fédéré depuis 2014 à partir de la cellule de proximité que j’ai créée, un ensemble d’acteurs comme l’État, le Grand Besançon, la Ville de Besançon et BGE qui est l’organisme porteur de projets. L’idée est de justement de contrecarrer la réputation du secteur, car il y a aujourd’hui 23 commerces, c’est un quartier qui continue de vivre, les habitants sont là. »

Pour le conseiller municipal, le problème est de trouver la bonne typologie et de trouver des commerces qui répondent à une réelle demande du quartier et des habitants. « Avec les porteurs de projets, on va s’assurer que le business plan tient la route et s’assurer d’apporter un accompagnement aux différents porteurs », indique-t-il. 

Concernant l’Intermarché incendié, « on peut dire que ça fait un certain temps que ça s’est calmé de ce côté-là », affirme Guerric Chalnot, « il y a une pharmacie qui marche très bien, le tabac-presse qui fonctionne également très bien, il y a certains nombres de signaux qui nous montrent qu’il y a de quoi faire et c’est le message que l’on veut envoyer ».

L’objectif de la Ville est donc de changer l’image de ce quartier, de donner envie d’y venir et de lutter contre les incivilités. « Une chose importante : plus les rideaux de fer sont baissés, plus il y a d’insécurité, moins les gens se sentent bien », souligne le conseiller municipal délégué au commerce de proximité. 

Une nouvelle association de commerçants, un nouveau président… 

En parallèle à la pépinière de commerces, un commissariat va ouvrir à Planoise et Guerric Chalnot a incité les commerçants du secteur à reformer une association de commerçants. Une association de commerçants pour le secteur Cassin ? Cela fait 2 ans qu’elle n’existe plus, depuis le départ en retraite de l’ancienne présidente, Jocelyne Mortet.

« Nous sommes prêts à baisser les loyers, à tout faire pour ramener du flux et de l’activité commerciale, mais il faut aussi que tous les acteurs soient partie prenante de ce projet et que tout le monde se mobilise, en premier les commerçants », indique Guerric Chalnot, « et ils ont vraiment joué le jeu puisqu’aujourd’hui, les 23 commerçants sont adhérents à l’association », se réjouit-il.

Depuis janvier 2018, c’est Adrien Vitte, directeur de l’Intermarché, qui est le président de l’association des commerçants de Cassin.

La première opération organisée dans ce cadre est une fête de la musique organisée mercredi 20 juin avec des jeux pour les enfants, un groupe de musique et des animations de quartier. « Cet évènement est une véritable réussite », nous confie le nouveau président de l’association, « nous allons tenter de créer une réelle dynamique de quartier et redorer le blason de Cassin », ajoute-t-il. 

Infos +

Prochains rendez-vous : un vide-grenier le 23 septembre et le marché de Noël en association avec Miroir de femme sur l’espace cassin.

 

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

La poste de Mouthe rouvre ses portes

La poste de Mouthe rouvre ses portes

Nouvelle signalétique, mobilier moderne, couleurs dynamiques, espace clair, nouvel accueil, tout a été repensé à la poste de Mouthe… Elle rouvre ses portes le 29 juillet 2019 à 14h00. Elle était fermée depuis le 13 juin dernier.

Play Arena, ou comment associer séminaires, sport et team-building ?

Play Arena, ou comment associer séminaires, sport et team-building ?

publi-info • Le centre de sports indoor Play Arena propose une offre unique à Besançon : 3 terrains de football, 4 terrains de badminton et 2 courts de squash sur une surface de plus de 2 800 m2. C’est aussi un complexe aménagé pour l’accueil des séminaires d’entreprises et team building.

« Vin Mille arômes » : une application bisontine distinguée au championnat national des mini-entreprises

« Vin Mille arômes » : une application bisontine distinguée au championnat national des mini-entreprises

Cinq mini-entreprises de Bourgogne Franche-Comté ont participé du 3 au 5 juillet 2019 à Lille au championnat national des mini-entreprises organisé par l'association "entreprendre pour apprendre". "Vin Mille Arômes", mini-entreprise de l’ECM de Besançon qui a créé une application d'accord mets-vins, a remporté le prix "champion national du numérique"

Fermeture des magasins Tati : ceux Besançon et Dole sont concernés

Fermeture des magasins Tati : ceux Besançon et Dole sont concernés

Le site historique du boulevard Barbès à Paris sera bientôt le seul Tati en France, son propriétaire depuis deux ans ayant décidé de fondre l'enseigne dans sa quasi-totalité au sein de Gifi, avec au passage la fermeture de 13 autres magasins Tati en difficulté. Ceux de Besançon et Dole sont donc concernés.

Pas de vacances pour le chantier du pôle Viotte

Pas de vacances pour le chantier du pôle Viotte

Le pôle tertiaire Viotte à Besançon prend toute son ampleur durant cet été 2019 sur le secteur Sud de l'éco quartier. Les bâtiments A1 à A 5 qui accueilleront 800 agents des services de l'État ont pris de la hauteur le long des voies ferrées et le bâtiment B de la région (200 agents) est en cours d'élévation en parallèle de la rue de la Viotte. À mi-parcours, visite du chantier avec Bernard Bletton, directeur général de la Sédia Bourgogne Franche-Comté et de Territoire 25.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 31.99
nuageux
le 23/07 à 12h00
Vent
1.44 m/s
Pression
1018.79 hPa
Humidité
45 %

Sondage