Alerte Témoin

Pologne : Moscovici "espère" que la loi sur la Shoah ne sera pas promulguée

Publié le 04/02/2018 - 18:10
Mis à jour le 16/04/2019 - 13:37

Le commissaire européen Pierre Moscovici a déclaré dimanche espérer que le président polonais Andrzej Duda "aurait la sagesse" de "ne pas promulguer" une loi polonaise controversée concernant la Shoah, promue par le chef des conservateurs au pouvoir en Pologne, Jaroslaw Kaczinski.

pierre_moscovici.jpg
Pierre Moscovici ©roman

"Je considère que ce projet de loi est un projet de loi qu'il faut condamner et j'espère, contrairement à M. Kaczynski, que le président de la République aura la sagesse de ne pas la promulguer, car cela contribue à donner l'impression que la Pologne tourne le dos à l'état de droit", a réagi M. Moscovici lors d'une émission de Radio J.

  • Si elle était promulguée, la loi votée la semaine dernière par le Sénat polonais, interdirait l'utilisation de l'expression de "camps de la mort polonais" à propos de ceux installés par les nazis en Pologne durant la deuxième guerre mondiale.

Le texte a irrité Israël et les Etats-Unis ont exprimé leur "inquiétude" quant aux conséquences d'un texte qui punit par des amendes ou jusqu'à trois ans d'emprisonnement ceux qui attribuent "à la nation ou à l'Etat polonais" des crimes commis par les nazis allemands en Pologne occupée.

"La Commission européenne considère que l'Etat de droit est une cause sacrée, qu'on ne peut pas perdre son âme au nom de l'unité, et qu'il faut que les valeurs européennes soient respectées", a déclaré M. Moscovici. "Je pense que cette loi est une loi qui vient confirmer que la priorité des autorités polonaises aujourd'hui n'est pas le respect de ces valeurs. Parce que dans ces valeurs il y a notre histoire, et au coeur de notre histoire, il y a ce drame de la Shoah. Les nouveaux monstres font écho aux monstres du passé. Il faut tout faire, et c'est le sens de la construction européenne aujourd'hui, tout faire pour que la Shoah ne puisse jamais se reproduire".

L'UE a déjà lancé une procédure de sanction contre la Pologne après sa réforme du système judiciaire. "Je pense qu'un pays qui en vient à nier son histoire par la loi est un pays qui se trouve dans le déni, et du déni à la négation il n'y a qu'un pas", a conclu le commissaire européen.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Un groupe politique « Ensemble ! » s’invitera au conseil municipal de Besançon

Lors du prochain conseil municipal de Besançon qui se déroulera le 8 juin 2020, un nouveau groupe politique sera présent à la demande de quatre membres du conseil municipal. Il s'agira du groupe Ensemble !, le parti politique menée par Alexandra Cordier, candidate en lice lors du 1er tour de l'élection municipale bisontine ayant récolté moins de 4,75% des suffrages.

Isabelle Guillame, la première femme élue maire à Ornans

Le conseil municipal d’installation s’est tenu lundi 25 mai à 19h au Centre d'Animation et de Loisirs d'Ornans. Isabelle Guillame a été élue maire d’Ornans avec 22 votes pour, 3 votes nuls et 2 votes blancs. La première femme élue maire d’Ornans a exprimé lors de son allocution une ambition collective "innovante, ancrée dans le quotidien, imaginative, inventive, apte à répondre aux défis d’aujourd’hui et de demain [...]". Elle a également rappelé le rôle central de l’élu pour la vie locale et le bien-être des concitoyens.

Ludovic Fagaut : « Cette pandémie, inédite dans notre histoire moderne, implique inévitablement une remise en question de nos modèles »

Le Premier ministre a annoncé ce vendredi 22 mai la date du second tour des élections municipales fixée, pour le moment, le 28 juin. Nous avons demandé aux trois candidats en lice au second tour à Besançon leur opinion sur cette date, mais aussi ce qu'ils ont fait pendant le confinement en vue de l'élection. Après Anne Vignot et Eric Alauzet, voici les réponses de Ludovic Fagaut...

Éric Alauzet : « il faut évoluer et changer nos habitudes de consommation, de production, nos modes de vie… « 

Le Premier ministre a annoncé ce vendredi 22 mai la date du second tour des élections municipales fixée, pour le moment, le 28 juin. Nous avons demandé aux trois candidats en lice au second tour à Besançon leur opinion sur cette date, mais aussi ce qu'ils ont fait pendant le confinement en vue de l'élection. Le deuxième à nous répondre est Éric Alauzet...

Anne Vignot : « L’urgence de la situation nous amène à modifier l’envergure et la priorisation des moyens alloués à certains projets »

MUNICIPALE 2020 • Le Premier ministre a annoncé ce vendredi 22 mai la date du second tour des élections municipales fixée, pour le moment, le 28 juin. Nous avons demandé aux trois candidats en lice au second tour à Besançon leur opinion sur cette date, mais aussi ce qu'ils ont fait pendant le confinement en vue de l'élection. Le premier à avoir répondu à nos questions est Anne Vignot, candidate EELV. Voici ses réponses…
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.73
ciel dégagé
le 29/05 à 0h00
Vent
3.77 m/s
Pression
1024 hPa
Humidité
55 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune