Pourquoi mange-t-on des œufs en chocolat à Pâques ?

Publié le 12/04/2020 - 11:26
Mis à jour le 12/04/2020 - 09:13

Croyants ou non, pratiquants ou non, nombreux sont celles et ceux qui se réunissent en famille ou entre amis pendant Pâques. La coutume veut que l’on s’offre du chocolat sous forme d’œufs, mais pourquoi ?

Pour les fidèles, Pâques est la période la plus importante de la religion catholique puisqu'il s'agit de la résurrection de Jésus Christ trois jours après sa crucifixion. Pâques marque la fin du Carême, cette période de jeûne de 40 jours pendant laquelle les chrétiens n'ont pas le droit de manger ni viande, ni œufs, ni lait, ni vin.

Pendant cette longue période de jeûne, les poules ont malgré tout continué de pondre ! C'est pourquoi dès la fin du Carême, les chrétiens s'offraient des œufs pour écouler le stock.

L'œuf serait également la métaphore de la renaissance de Jésus Christ.

Et le chocolat, il arrive quand ?

Le chocolat à Pâques comme la bûche ou le foie gras à Noël ou la galette des Rois est une dérive commerciale. Au XIXe siècle, les chocolatiers se sont emparés de la tradition au moment de la démocratisation du cacao et du chocolat. Ils ont découvert qu'en mélangeant du sucre, du beurre de cacao et du chocolat en poudre, ils obtenaient une pâte lisse et facile à utiliser. Les œufs en chocolat sont arrivés, puis toutes les autres formes imaginables telles que les lapins, les cloches, etc. avec le développement des moules.

Infos +

  • En 2017, les Français ont acheté 378 850 tonnes de chocolat.
  • C'est au moment des fêtes de Noël que les Français en ont consommé le plus avec 8,5% des ventes annuelles. Le Pâques est le deuxième temps fort pour les chocolatiers, les pâtissiers et les marques cacaotées (3,9%)
  • En Europe, les plus gros mangeurs de chocolat sont les Allemands  avec 11 kg par an et par habitant, puis les Belges avec 10,9 kg, les Suisses avec 10,8kg. En France, en moyennes, 7,3 kg de chocolat sont dévorés par an et par habitant.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Bourgogne Franche-Comté : La retraite progressive ou comment se préparer au départ à la retraite

PUBLI-INFO • Le départ en retraite effraye, c’est un fait. Les futurs retraités redoutent de se retrouver sans activités pour occuper leurs journées. Ainsi, la retraite progressive permet, à partir de 60 ans, de recevoir une part de sa re­traite tout en réduisant son temps de travail. À travers, le témoignage de Pierre-Jean, salarié de 62 ans, décou­vrez ce qu’est concrètement la retraite progressive et les motivations qui l’ont poussé à en faire la demande.

Violences faites aux femmes : depuis Dijon, Emmanuel Macron appelle à ne pas " relâcher l’effort "

Le président de la République, qui a rencontré vendredi 25 novembre à Dijon des victimes, a appelé à ne "pas relâcher l'effort" dans la lutte contre les violences faites aux femmes, estimant qu'il fallait améliorer formation et prévention malgré d'importants "progrès collectifs".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 7.35
légère pluie
le 28/11 à 12h00
Vent
4.37 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
96 %