Première en Suisse: un cadre légal pour le suicide assisté

Publié le 17/06/2012 - 16:40
Mis à jour le 17/06/2012 - 16:40

Une votation dans le canton de Vaud (région de Lausanne) a largement approuvé dimanche la mise en place d'un cadre légal pour le suicide assisté dans les établissements médico-sociaux, en faisant la seule région de Suisse dotée d'un tel dispositif.

votation

PUBLICITÉ

En juin 2011, le gouvernement suisse avait décidé de ne pas réglementer de manière spécifique l’assistance organisée au suicide. A l’opposé de ses voisins, la Suisse tolère l’aide au suicide — sans but lucratif — mais à certaines conditions.

Alors que l’euthanasie active directe (homicide intentionnel visant à abréger les souffrances) est interdite, l’euthanasie active indirecte (donner une substance dont les effets secondaires peuvent réduire la durée de vie), et l’euthanasie passive (interruption ou renonciation à la mise en œuvre de mesures de maintien de la vie) ne sont pas punissables.

En outre, le suicide assisté (la personne prend elle-même la dose mortelle) est également autorisé.

Le vote de dimanche portait sur une initiative de l’association Exit qui milite pour le suicide assisté et voulait l’étendre de façon libérale aux établissements accueillant les personnes âgées et un contre-projet du gouvernement visant à poser des conditions pour son application dans ces établissements. Il s’agissait pour le gouvernement d’éviter « une banalisation du suicide » et des « dérapages ».

C’est le contre-projet qui l’a emporté avec plus de 60% de oui, avec une participation de 43% des électeurs, selon l’agence suisse ATS.

A l’avenir l’aide au suicide sera acceptée à la fois dans les établissements subventionnés et les hôpitaux publics à la condition notamment qu’un médecin vérifie la capacité de discernement de la personne, que celle-ci souffre d’une maladie incurable et que des alternatives tels que les soins palliatifs aient été discutées avec elle.

Quelque 300 personnes résidant en Suisse sont décédées en 2009 par suicide assisté, selon des chiffres publiés en mars pour la première fois par l’Office fédéral de la statistique. Ce nombre est en croissance constante depuis 1998 date des premières données sur la question.

(source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Color Life à Besançon : fin des inscriptions ce dimanche

Color Life à Besançon : fin des inscriptions ce dimanche

Créée et organisée depuis 2014 par les étudiants de l’école de commerce Imea et le Comité du Doubs (Besançon) de la Ligue contre le cancer, la Color Life est devenue un événement incontournable dans la vie bisontine. Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au dimanche 19 mai 2019 pour participer à la prochaine édition du 26 mai !

Des médecins de Besançon pour la fin du fichage des gilets jaunes blessés

Des médecins de Besançon pour la fin du fichage des gilets jaunes blessés

Plus de cent médecins de France ont appelé ce mercredi 8 mai 2019 à l’arrêt des fichages des gilets jaunes aux urgences. Dont Thinès Laurent, neurochirurgien et professeur à Besançon, et Philippe Humbert, dermatologue. Ils répondent par une « désobéissance éthique » et demandent l’ouverture d’une enquête parlementaire…

Le pape François oblige légalement le clergé à signaler les abus sexuels

Le pape François oblige légalement le clergé à signaler les abus sexuels

Le pape François a dévoilé jeudi une législation plus stricte obligeant prêtres, religieux et religieuses à signaler à l'Eglise tout soupçon d'agression sexuelle ou d'harcèlement, ainsi que toute couverture de tels faits par la hiérarchie catholique. En mars dernier, nous nous étions rendus à l'archevêché de Besançon pour faire un point sur le diocèse de Besançon (article).

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.75
légère pluie
le 19/05 à 9h00
Vent
1.61 m/s
Pression
1005.85 hPa
Humidité
94 %

Sondage