Première en Suisse: un cadre légal pour le suicide assisté

Publié le 17/06/2012 - 16:40
Mis à jour le 17/06/2012 - 16:40

Une votation dans le canton de Vaud (région de Lausanne) a largement approuvé dimanche la mise en place d'un cadre légal pour le suicide assisté dans les établissements médico-sociaux, en faisant la seule région de Suisse dotée d'un tel dispositif.

votation

PUBLICITÉ

En juin 2011, le gouvernement suisse avait décidé de ne pas réglementer de manière spécifique l'assistance organisée au suicide. A l'opposé de ses voisins, la Suisse tolère l'aide au suicide -- sans but lucratif -- mais à certaines conditions.

Alors que l'euthanasie active directe (homicide intentionnel visant à abréger les souffrances) est interdite, l'euthanasie active indirecte (donner une substance dont les effets secondaires peuvent réduire la durée de vie), et l'euthanasie passive (interruption ou renonciation à la mise en œuvre de mesures de maintien de la vie) ne sont pas punissables.

En outre, le suicide assisté (la personne prend elle-même la dose mortelle) est également autorisé.

Le vote de dimanche portait sur une initiative de l'association Exit qui milite pour le suicide assisté et voulait l'étendre de façon libérale aux établissements accueillant les personnes âgées et un contre-projet du gouvernement visant à poser des conditions pour son application dans ces établissements. Il s'agissait pour le gouvernement d'éviter "une banalisation du suicide" et des "dérapages".

C'est le contre-projet qui l'a emporté avec plus de 60% de oui, avec une participation de 43% des électeurs, selon l'agence suisse ATS.

A l'avenir l'aide au suicide sera acceptée à la fois dans les établissements subventionnés et les hôpitaux publics à la condition notamment qu'un médecin vérifie la capacité de discernement de la personne, que celle-ci souffre d'une maladie incurable et que des alternatives tels que les soins palliatifs aient été discutées avec elle.

Quelque 300 personnes résidant en Suisse sont décédées en 2009 par suicide assisté, selon des chiffres publiés en mars pour la première fois par l'Office fédéral de la statistique. Ce nombre est en croissance constante depuis 1998 date des premières données sur la question.

(source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Une boutique éphémère connectée à Pontarlier

Une boutique éphémère connectée à Pontarlier

Développée par la CCI du Doubs, la Boutique Connectée est une boutique éphémère mobile où découvrir et tester toute une panoplie de solutions digitales ludiques et interactives. La Boutique Connectée sillonne les routes et s’arrête trois jours à Pontarlier durant ce mois d’octobre 2019.

Bientôt à Besançon, une conférence publique sur « Être franc-maçon en 2019 » organisée par une loge bisontine

Bientôt à Besançon, une conférence publique sur « Être franc-maçon en 2019 » organisée par une loge bisontine

Une conférence publique comme on en voit rarement à Besançon se déroulera vendredi 8 novembre 2019. Rarement puisque ce sont des francs-maçons bisontins qui organisent cet évènement dont Christian Moussard, biologiste hospitalo-universitaire à la retraite et franc-maçon depuis 45 ans. Le thème : "Être franc-maçon en 2019" animé par René Rampnoux, maçon bordelais et ancien grand maître adjoint du Grand Orient de France.

Une photographe bisontine reçoit un award pour ses photos de bébés et de futures mamans à Paris

Une photographe bisontine reçoit un award pour ses photos de bébés et de futures mamans à Paris

Marion Dumont, 30 ans, est photographe spécialisée dans la sublimation de la femme enceinte et l'immortalisation des premiers jours de vie du nourrisson. Lors de la convention "Focus Talk and Live Show" qui s'est déroulée les 13 et 14 octobre 2019, la photographe bisontine a reçu le 2e prix du jury dans la catégorie "nouveau-né" grâce à cinq photos (diaporama ci-contre). Entretien…

Port du voile par les accompagnatrices scolaires : un projet de loi soutenu par Alain Joyandet sera examiné au Sénat

Port du voile par les accompagnatrices scolaires : un projet de loi soutenu par Alain Joyandet sera examiné au Sénat

Le Palais du Luxembourg examinera le mardi 29 octobre 2019 une proposition de loi à l'initiative du groupe Les Républicains, qui sera défendue par Jacqueline Eustache-Brinio avec le plein soutien d'Alain Joyandet. L'objet est de fixer dans le droit l'obligation pour toutes les personnes qui concourent au service public de l'éducation nationale "de faire preuve d'une totale neutralité religieuse".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.3
légère pluie
le 24/10 à 6h00
Vent
2.53 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
89 %

Sondage