Présidentielle : l'UDI appelle à voter pour Macron au second tour

Publié le 12/04/2022 - 13:55
Mis à jour le 12/04/2022 - 13:56

Les centristes de l’UDI, soutiens de la candidate LR Valérie Pécresse, ont appelé mardi à voter pour le président-sortant Emmanuel Macron au second tour de la présidentielle face à Marine Le Pen.

 ©
©

L’UDI avait apporté son soutien en janvier à la candidate LR Valérie Pécresse, éliminée dès le premier tour avec 4,78 % des suffrages exprimés.

Le bureau national du parti présidé par le député Jean-Christophe Lagarde a adopté cette position à "l'unanimité", selon un communiqué. L'UDI souhaite "un mandat très différent du premier plutôt que le risque de l'effondrement que porte le programme d'extrême droite".

"Pour la première fois, la candidate d'extrême droite peut gagner", s'alarme le parti centriste.

"Rien dans son programme ne ressemble à nos valeurs ni aux projets que nous portons", a-t-il complété, listant "ses positions sur l'Europe", "sa proximité de toujours avec les régimes autoritaires" ou "ses propositions économiques démagogiques".

"Elle ne dispose d'aucune équipe ayant les compétences et l'expérience pour gouverner, même en s'alliant avec Éric Zemmour", a ajouté le parti.

Il invite Emmanuel Macron à "bien davantage prendre en compte la France qui souffre d'inégalités sociales et (le) manque d'équité territoriale".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Huit ans après la fusion, le Mouvement Franche-Comté lance une nouvelle pétition pour séparer la Bourgogne de la Franche-Comté

Le Mouvement Franche-Comté, présidé par Jean-Philippe Allenbach, a lancé ce dimanche 15 janvier, une nouvelle pétition pour la séparation de la Bourgogne et de la Franche-Comté, soit huit ans, quasi jour pour jour, après la fusion des régions.

Menaces sur le développement ferroviaire du centre Franche-Comté : des élus alertent l’État et la Région

DOSSIER • Plusieurs élus du pôle métropolitain Centre Franche-Comté et de six agglomérations de Franche-Comté ont signé une déclaration commune publiée le 4 janvier 2023 pour le développement ferroviaire dans la région. Objectif : alerter sur les menaces qui pèsent aujourd’hui sur plusieurs lignes de train sur le territoire.

La ministre déléguée à la transition écologique en visite officielle en Haute-Saône le 6 janvier

Dominique Faure, ministre déléguée auprès du ministre de l’Intérieur et des Outre-mer et du ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, chargée des Collectivités territoriales et de la Ruralité, se rendra en Haute-Saône, à Vesoul, le vendredi 6 janvier 2023.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 1.23
couvert
le 28/01 à 18h00
Vent
3.91 m/s
Pression
1025 hPa
Humidité
74 %