"PMT Health" Bourgogne Franche-Comté : le Pôle des Microtechniques de Besançon lance un appel aux candidats

Publié le 10/02/2021 - 17:30
Mis à jour le 15/02/2021 - 15:17

Le Pôle des Microtechniques lance un nouveau programme dédié aux entreprises du secteur de la santé, installées en Bourgogne-Franche-Comté, baptisé "PMT Health". Objectifs : accélérer la croissance et le développement des entreprises du secteur et renforcer le réseau d’acteurs en santé, à la pointe de la technologie et de l’innovation.

 © Pixabay/Valelopardo
© Pixabay/Valelopardo

Le lancement de ce programme intervient dans le contexte de l’entrée en vigueur du règlement européen sur les dispositifs médicaux qui sera effective le 26 mai prochain, et qui va engendrer une nécessaire adaptation pour les entreprises du secteur.

Le programme permet de les accompagner dans la mise en place de ces nouvelles règles, ou à faire face à différents enjeux de croissance – conséquences de la crise COVID ou non – ou de certifications techniques qui conditionnent leur déploiement.

Ce programme sur-mesure s’articule autour de différents axes clés d’accompagnement :

Le forfait « Coup de pouce », jusqu’à 5000€, qui permet aux entreprises de disposer d’une boîte à outils d’accompagnement. L’accès à ce forfait est conditionné par la situation de l’entreprise, qui doit présenter soit des difficultés ou des lacunes dans un domaine particulier, soit des opportunités à saisir pour développer son marché. L’entreprise peut obtenir ce forfait à l’issue d’un diagnostic gratuit réalisé par les chargés de mission du PMT, à discrétion de ceux-ci. Le contenu de l’accompagnement est issu du diagnostic : marketing, commercial, règlementaire, stratégique…etc. L’aide ne peut être obtenue qu’une seule fois.

Un accompagnement global des projets d’innovation, pour faciliter la mise en relation des projets d’innovation avec les ressources expertes de l’écosystème régional et leur intégration dans celui-ci. En lien avec le forfait « Coup de pouce » et spécifiquement pour les projets innovants, les diagnostics réalisés permettront de faire ressortir des enjeux, verrous règlementaires, scientifiques et/ou technologiques que PMT Health propose d’aider à lever ou relever. A partir de l’évaluation experte des projets que réalisera le manager de l’innovation en santé du PMT, les porteurs seront mis en relation avec les ressources, moyens et compétences des acteurs de la filière régionale. Le cas échéant, le programme permet d’amener les projets les plus ambitieux vers des fonds européens (type Accelerateur EIC).

Un accompagnement sur-mesure à la mise en place de la norme ISO 13485 et/ou au marquage CE et FDA, qui sont des prérequis indispensables pour les entreprises du secteur.

La norme ISO 13485 (dérivée de l’ISO 9001) est impérative pour les fabricants de dispositifs médicaux. Il n’est pas possible d’obtenir un marquage CE sans avoir un système de management de la qualité (SMQ) opérationnel certifié sur le référentiel de cette norme. Par ailleurs, pour les sous-traitants, cette certification est également importante pour garantir aux donneurs d’ordre une qualité de fabrication et une simplification des démarches avec leurs organismes notifiés. Il s’agit donc d’un avantage concurrentiel fort et cela va devenir une quasi-obligation dans les années à venir, car il est plus simple pour un donneur d’ordres de passer par un sous-traitant certifié ISO 13485.

"PMT Health" propose d’accompagner spécifiquement à la certification ISO 13485 les entreprises qui le souhaitent. Cet accompagnement inclut la mise en place du système de management suivant le référentiel de la norme ISO 13485 (incluant un audit à blanc) et la qualification en amont des consultants. Une aide financière à hauteur de 50% des prestations dans la limite de 6 000€ (12 000€ de dépenses) est proposée aux entreprises.

Le marquage CE pour un dispositif médical, est devenu, au fur et à mesure des années, de plus en plus complexe et coûteux. Selon la classe du dispositif, il est souvent nécessaire d’investir plus de 100k€ pour son obtention, hors essais cliniques. L’arrivée du nouveau règlement européen complexifie encore les choses. De fait, de nombreuses sociétés ont des difficultés à la fois pécuniaire et de compréhension pour la gestion de l’ensemble de ces aspects règlementaires, souvent très complexe. D’autant plus qu’il est impératif d’intégrer dès la conception du dispositif la question du développement aux USA dans le business model d’un dispositif médical, avec l’agrément FDA qui en découle (équivalent US du CE). Les entreprises ont donc un réel besoin d’accompagnement dans ces domaines pour être encore présentes sur le marché à moyen et long terme. Ce sont des questions fondamentales qui sont difficiles à traiter sans aide externe, et très coûteuses.

De la même façon que pour l’ISO 13 485, le programme propose donc d’aider les fabricants et futurs fabricants de la filière Medtech à choisir la bonne stratégie règlementaire, en incluant la dimension clinique, tout en les aidant financièrement au marquage CE et/ou à l’agrément FDA à hauteur de 50% des dépenses dans une limite de 25 000€ (50 000€ de dépenses).

Renforcement d'un pôle santé en Bourgogne Franche-Comté

Le nouveau programme PMT Health contribuera donc via ces différents axes au renforcement d’un pôle santé en Bourgogne-Franche-Comté, "attractif, performant, ouvert, qui affirmera le caractère expert de l’écosystème d’innovation en santé". Doté d’un budget de 1,8 millions d’euros pour mener à bien les accompagnements sur 36 mois, soit de 2021 à fin 2023, ce programme ambitieux est financé à 50% par la Région Bourgogne-Franche-Comté et Grand Besançon Métropole.

Appel aux entreprises candidates

Un appel aux entreprises candidates ou éligibles à ce programme en région est lancé par le Pôle des Microtechniques. Pour en savoir plus et candidater, les entreprises sont invitées à contacter :

  • BENJAMIN GOIZET - Chargé de mission santé - 03 81 66 14 11 – 07 79 86 26 07 - b.goizet@polemicrotechniques.fr
  • AGNÈS FOURCOT - Manager de l’innovation en santé - 03 81 66 14 13 – 06 13 04 79 68 - a.fourcot@polemicrotechniques.fr

La filière santé en Bourgogne-Franche-Comté

La filière Medtech représente environ 8 000 emplois et 700 millions d’euros de CA annuel. La région accueille certes une dizaine de grands groupes, mais il est important de noter qu’environ 85% de cette filière est composée de petites et moyennes entreprises, majoritairement des sous-traitants de spécialités (R&D, fabrication).

Du côté Biotech /Pharma/Cosmétique, le marché est plus diffus que dans les Medtech. La filière représente environ 2 000 emplois et 1,3 milliards d’euros de CA annuel, dans 20 sites dont 17 de production et 3 centres de R&D[1].

Par ailleurs, la région accueille deux CHU bien impliqués dans la recherche et facilitant l’accès des industriels à des essais cliniques grâce à leurs 2 centres d’investigations cliniques.

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Réduire ses déchets : et si on passait à l’action en Bourgogne Franche-Comté ?

PUBLI-INFO • La Bourgogne Franche-Comté regorge d’initiatives citoyennes inspirantes... C’est ce que révèle une web-série portée et conçue conjointement par sept structures locales* dont le SYBERT qui œuvrent pour la gestion des déchets. L’objectif de cette démarche est d’amener le public à se questionner sur ses pratiques et de proposer des solutions concrètes pour adopter des comportements plus vertueux.

Découvrez le nouveau projet des Vaites de la Ville de Besançon

La maire EELV de Besançon a présenté le nouveau projet des Vaites qui sera soumis au vote du conseil municipal le 30 septembre. Alors que le dossier suit son cours sur le plan judiciaire, la nouvelle version de l'écoquartier a été revue à la baisse avec près de 600 logements au lieu des 1.150 prévus, soit une emprise de 11,5 ha urbanisés contre 16,4 ha à l'origine du projet.

Agressions de soignants qui vaccinent : des maires de Bourgogne Franche-Comté signent une tribune dans Le Monde

Depuis l'ouverture de la vaccination au grand public en France, des agressions ont été signalées à l'encontre de médecins, pharmaciens et soignants dans plusieurs villes de l'Hexagone. Face à ces attaques, 466 maires, directeurs d'hôpitaux et professeurs de médecine, dont de Bourgogne Franche-Comté, ont signé une tribune parue dans Le Monde le 13 septembre dernier, appelant à "un sursaut républicain".

Un chercheur franc-comtois reçoit un financement du MIT pour savoir comment reconstruire une nouvelle ville durable

VIDEO • Né à Devecey, historien de profession et directeur de recherche au CNRS à l'université de Franche-Comté au laboratoire Chrono-environnement depuis 2018, Emmanuel Garnier a reçu un financement en juin 2021 de 30.000€ du Harvard - MIT pour son projet sur le climat de demain intitulé "Paris facing the climatic crises of the little ice age 15th-19th centuries". Objectif : savoir comment reconstruire une nouvelle ville durable…

Promotion des saucisses de Morteau et de Montbéliard : une nouvelle directrice et un nouveau président pour l’association A2M

L'Association représentative de la filière saucisse de Morteau IGP et saucisse de Montbéliard IGP négocie une transition en douceur, avec l'arrivée à sa tête de Jean-François Nicolet, recevant son siège de président des mains de Michel Delacroix, qui l'occupait depuis plus de vingt ans. Dans le même temps la direction de l'association est elle aussi en mouvement ; Claire Le Grand succède à Romaric Cussenot, en partance pour la Chambre interdépartementale d'agriculture, apprend-on ce lundi 13 septembre.

Haute-Saône : la plateforme d’appel pour les rendez-vous en centre de vaccination change de numéro

Depuis le lancement de la campagne vaccinale en Haute-Saône, une plateforme d’appel pour la vaccination a été mise en place afin de faciliter la prise de rendez-vous auprès des centres de vaccination du département. Le numéro change à partir de ce lundi 13 septembre.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 17.25
couvert
le 20/09 à 15h00
Vent
1.61 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
90 %

Sondage