Le projet "Cactus" pour lutter contre le racisme dans les quartiers de Besançon

Publié le 29/04/2016 - 10:58
Mis à jour le 29/04/2016 - 18:50

Le collectif Cactus organise une soirée itinérante ce vendredi 29 avril 2016 dans les bars de la place Marulaz à Besançon pour présenter son projet "Cactus" contre le racisme…

PUBLICITÉ

Le collectif Cactus souhaite proposer aux commerçants du quartier Battant un autocollant ainsi que des sous bocks sur lesquels figure un message contre le racisme. Actuellement, une trentaine de commerçants a adhéré à cette initiative citoyenne. « Les outils des autocollants et des sous bocks vont permettre de sensibiliser les passants et les clients de bar, de questionner sur ce qu’est pour chacun le racisme et l’anti-racisme » nous explique Ondeline, membre du collectif Cactus. « Nous n’avons aucune prétention sur le fait qu’il y ait moins de racisme grâce à ces outils, mais nous pensons qu’il est essentiel que les personnes dialoguent à ce sujet, il appartiendra ensuite à chaque commerçant/client de savoir comment réagir face au racisme. Nous avons établi un contrat auprès des commerçants afin qu’ils choisissent de s’engager sur différents niveaux s’ils en ont l’envie. » 

Le racisme mais aussi le sexisme, etc.

« L’idée est que le cactus puisse se « propager » dans d’autres quartiers à Besançon. » indique Ondeline. Le collectif souhaite par la suite créer d’autres événements mensuels pour se faire connaître sous forme de débats, de projections, concerts, etc. « Nous pensons aussi utiliser le cactus comme symbole contre d’autres ségrégations comme la lutte contre le sexisme par exemple« , ajoute-t-elle.

La soirée de lancement du projet « Cactus » se déroulera à l’Arche de 19 h à 21 h, puis aux Passagers du Zinc de 21 h à 23 h et s’achèvera au Marulaz de 23 h à plus tard…

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

En Bourgogne-Franche-Comté, un quart des personnes sont en situation de vulnérabilité énergétique selon l’Insee. Pour chauffer convenablement leurs logements, les habitants doivent y consacrer une part importante de leur revenu. Actuellement, la part des ménages vulnérables est plus forte en Bourgogne-Franche-Comté qu’au plan national.

Deux bisontines à la conquête du Maroc… et de sponsors

Deux bisontines à la conquête du Maroc… et de sponsors

Anne Gay-Mignerot, 40 ans, et Karine Mary-Odelot, 44 ans, prendront le départ de la 30ème édition du rallye Aïcha des Gazelles au Maroc l’an prochain, le 13 mars 2020. Une course folle qui nécessite de l’entraînement et une entente irréprochable. Mais avant cela, les deux copines devront trouver quelques sponsors pour participer à cette aventure.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.25
légère pluie
le 16/06 à 0h00
Vent
2.15 m/s
Pression
1021.71 hPa
Humidité
97 %

Sondage