Alerte Témoin

Le projet "Cactus" pour lutter contre le racisme dans les quartiers de Besançon

Publié le 29/04/2016 - 10:58
Mis à jour le 29/04/2016 - 18:50

Le collectif Cactus organise une soirée itinérante ce vendredi 29 avril 2016 dans les bars de la place Marulaz à Besançon pour présenter son projet "Cactus" contre le racisme…

Le collectif Cactus souhaite proposer aux commerçants du quartier Battant un autocollant ainsi que des sous bocks sur lesquels figure un message contre le racisme. Actuellement, une trentaine de commerçants a adhéré à cette initiative citoyenne. "Les outils des autocollants et des sous bocks vont permettre de sensibiliser les passants et les clients de bar, de questionner sur ce qu'est pour chacun le racisme et l'anti-racisme" nous explique Ondeline, membre du collectif Cactus. "Nous n'avons aucune prétention sur le fait qu'il y ait moins de racisme grâce à ces outils, mais nous pensons qu'il est essentiel que les personnes dialoguent à ce sujet, il appartiendra ensuite à chaque commerçant/client de savoir comment réagir face au racisme. Nous avons établi un contrat auprès des commerçants afin qu'ils choisissent de s'engager sur différents niveaux s'ils en ont l'envie." 

Le racisme mais aussi le sexisme, etc.

"L'idée est que le cactus puisse se "propager" dans d'autres quartiers à Besançon." indique Ondeline. Le collectif souhaite par la suite créer d'autres événements mensuels pour se faire connaître sous forme de débats, de projections, concerts, etc. "Nous pensons aussi utiliser le cactus comme symbole contre d'autres ségrégations comme la lutte contre le sexisme par exemple", ajoute-t-elle.

La soirée de lancement du projet "Cactus" se déroulera à l'Arche de 19 h à 21 h, puis aux Passagers du Zinc de 21 h à 23 h et s'achèvera au Marulaz de 23 h à plus tard…

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Chien, chat, poisson, hamster… Quelles solutions pour faire garder les animaux domestiques avant de partir en vacances ?

Au lieu d'abandonner son chien ou son chat (ou tout autre animal...) au bord de la route ou dans la forêt, la solution la plus saine est de les emmener avec soi en vacances ! Pour les autres, d'autres solutions existent pour prendre soin d'eaux quand il n'est pas possible de les emmener avec soi… Voici cinq idées pratiques !

Tabac : l’achat dans les pays voisins sera limité à une cartouche de cigarettes (contre quatre auparavant)

L’Assemblée nationale a voté ce mercredi 8 juillet 2020 en faveur d’une réduction de certains achats de cigarettes et de tabac autorisés dans les pays voisins avant de les ramener en France, dans le cadre de l’examen du troisième projet de budget de crise. Jusqu'à présent, il était possible de ramener quatre cartouches de cigarettes...

Sondage : Consommez-vous « local » pour vos courses alimentaires ?

En cette période de crise sanitaire et économique, les Françaises et les Français sont encouragés à s'approvisionner chez des producteurs locaux ou des magasins relayant leurs produits, pour les aider. Et vous, faites-vous vos courses plutôt dans les hyper et supermarchés ou plutôt chez les producteurs locaux ? C'est notre sondage de la semaine...

Les maires écolo et la 5G : le pouvoir n’est peut-être pas là où on le croit…

Lors de la campagne pour le second tour de l'élection municipale, le sujet du déploiement de la 5G à Besançon avait été remis sur le tapis notamment par le candidat de la droite Ludovic Fagaut. À cette question, Anne Vignot la candidate EELV qui a été élue le 28 juin dernier a toujours précisé qu'elle n'est pas pour, tout comme de nombreux maires écologistes… Mais concrètement, que les maires soient pour ou contre, peuvent-ils décider du déploiement ou non de la 5G pour leur ville ?

Déconfinement : les clubs échangistes considérés comme… des salles de sport par le code du tourisme

Alors que les gérants de discothèques s'arrachent les cheveux parce qu'ils n'ont pas encore le droit de rouvrir leurs portes au public et que leur trésorerie rétrécit de jour en jour dans ce contexte de crise sanitaire liée au covid-19, les clubs libertins eux, ont pu rouvrir depuis juin dernier parce qu'ils sont considérés comme… des salles de sport. Pourquoi ?
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     15.17
    nuageux
    le 11/07 à 0h00
    Vent
    0.75 m/s
    Pression
    1021 hPa
    Humidité
    80 %

    Sondage