Quatre artistes s'exposent à la nouvelle Galerie Diderot à Besançon...

Publié le 02/10/2016 - 07:53
Mis à jour le 03/10/2016 - 12:09

A l’occasion de l’exposition d’inauguration de la Galerie Diderot,  deux talents parisiens du Street Art, Jeff de Bures et Bust the Drip , exposent leurs oeuvres  jusqu’au 2 octobre 2016 au 6 B Boulevard Diderot à Besançon

Les artistes

  • Bust the Drip

Peintre et danseur hip-hop de la banlieue sud de Paris (94) inspiré par sa culture franco-jamaïcaine, y compris la «culture de rue», il a développé son art par des projections de ce qu'il ressent à travers les différents matériaux et médias. Influencé par « Jackson Pollock » il créé son propre monde pictural à travers des compositions qui mêlent acrylique, bombes et encres.... pour donner du mouvement aux personnages, montrant les vibrations et l'énergie de la vie. L’univers musical est omniprésent, au cœur de l’homme comme de l’œuvre.

  • Jeff de Bures

Artiste issu du monde de la peinture, ex cadre de l'industrie informatique – il utilise très souvent le papier journal comme support pour ses créations hautes en couleurs où il s’exprime au moyen de différentes techniques : pochoir, encre… Artiste facétieux, attentif aux détails, trois thèmes de prédilection jalonnent ses œuvres : les chats, les oiseaux et les femmes.

  • VINCE

Vincent Loisy est un artiste autodidacte originaire d’Epinal. Il s’est formé dans la rue, par la pratique du TAG. L’artiste explore la superposition et le collage, utilisant la bombe aérosol, la peinture acrylique, le marqueur et différents médiums.

  • Stanko Kristic

Artiste hors norme et sculpteur pluriel, réalise avec le même bonheur des masques lumineux, des sculptures métalliques à taille humaine ou monumentales imprégnées d’une symbolique mystérieuse pleine de force. Il se dégage de ses sculptures une grâce, une spiritualité, une vie qui interpelle le néophyte tout autant que l’expert. Son parcours est jalonné de très nombreuses expositions dont il est souvent l’invité d’honneur. Ses œuvres font également parties de collections particulières de renom (Princesse Caroline de Hanovre, Richard Morris, La Lloyd à Londres…)

Infos pratiques

La Galerie Diderot

  • Inaugurée le 23 septembre 2016, la Galerie Diderot propose une exposition autour de l’art urbain avec les artistes Street Art
  • Bust The Drip du collectif BANG, Jeff de Bures et Vince
  • Présentation d’œuvres de Stanko Kristic, sculpteur mosaïste de renommé dont des œuvres monumentales font parties du paysage urbain à Saint Cyr sur Loire, Cordes sur Ciel…
  • Jusqu'au 2 octobre 2016
  • Au 6 B Boulevard Diderot à Besançon
  • A suivre sur Facebook
  • galeriediderot@gmail.com
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

NG Productions : "On a besoin que les gens sortent, on a trop souffert comme ça"

À l'occasion des 15 ans de NG Productions, nous avons rencontré le fondateur de cette société de productions de spectacles à Besançon, Hamid Asseila. Il nous raconte ses temps de forts notamment avec Elton John, son projet de festival sur quatre jours en 2023, sa vision sur l'épidémie de Covid-19 et les prochaines dates à ne pas manquer...

L’Orchestre universitaire de Besançon Franche-Comté donnera un concert sur un Dragon Boat !

L’Orchestre symphonique universitaire Besançon Franche-Comté a décidé de se lancer un nouveau défi en se produisant le 9 avril 2022 à bord d’un Dragon Boat (ou bateau-dragon) le long des berges de Port-sur-Saône… Cet événement sera suivi d’un concert dans le cadre de la lutte contre le cancer du sein.

Concerts debouts vs meetings politiques : « S’il y a des mesures, soit elles sont valables pour tout le monde, soit pour personne »

Concerts debout interdits, jauge limitée à 2000 personnes pour les grands rassemblements à l'exception des meetings politiques, interdiction de boire debout dans les bars… Le monde de la culture est dans l'incompréhension et redoute ces prochains mois. Le directeur de la smac La Rodia à Besançon nous en parle.

Sabine Weiss, la dernière photographe « humaniste » est décédée

Sabine Weiss aimait capturer les "morveux", les "mendiants" et les "petits narquois" croisés dans la rue : cette photographe, espiègle et rigoureuse, connue également pour ses photos de mode parues dans Vogue était la dernière disciple de l'école française humaniste. Comme Doisneau, Boubat, Willy Ronis ou encore Izis, Sabine Weiss, décédée mardi à 97 ans, a immortalisé la vie simple des gens, sans toutefois revendiquer une quelconque influence.
Offre d'emploi

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -1.26
ciel dégagé
le 24/01 à 18h00
Vent
0.75 m/s
Pression
1032 hPa
Humidité
100 %

Sondage