"Radio Sud orpheline" : son fondateur Hamid Hakkar est décédé

Publié le 01/06/2017 - 16:28
Mis à jour le 01/06/2017 - 16:28

Le fondateur de Radio Sud Besançon, Hamid Hakkar, est décédé fin mai 2017 dans sa ville d'adoption. Un dernier hommage lui sera rendu vendredi 2 juin à la Mosquée Souna de Saint Claude. 

 ©
©

Arrivé en France en 1964 de son Aurès natal en Algérie, Hamid Hakkar a rejoint avec sa famille les habitants des Founottes dite la cité de l'Escale à Besançon. Très tôt, il prend conscience des conditions de vie des siens dans cette cité transit à l'écart de la vie citadine. Après quelques années de travail en usine, il devient syndicaliste sans concession chez Model. En parallèle, il s'investit avec un petit groupe du quartier (Amor le cinéaste, Lazhar le médecin, Kamel l'éducateur, Dom, Brigitte, Simone, Hassen, Rachid, Moha, etc.) et crée une association l'Association sportive et culturelle de l'Escale (ASCE) en 1981. La culture et le sport envahissent le quartier avec des concerts (Hubert Felix Thiéfaine, Djamel Hallam…), des projections de films grâce à un ciné-club (les doigts dans la tête, Sacco et Vanzetti), des matchs de football avec la fameuse équipe de foot de l'Escale, une commission féminine (soutien scolaire, alphabétisation, voyages…) et une commission environnement (plantation d'arbres dans la cité, nettoyages du quartier par les habitants…). 

"Chaque idée, chaque innovation pour permettre le brassage culturel et les échanges ne lui échappait"

Le 11 janvier 1983, avec le prêt d'un émetteur de Radio25 (actuellement Radio Bip), Hamid Hakkar, depuis le salon de son appartement, créé la première émission de Radio Sud "radio différentes et complémentaire" et ça marche. C'est un succès, des personnalités de toutes cultures approuvent ce projet et contribue à le faire exister. Les démarches sont entreprises et le 2 février 1984, un avis favorable d'émettre est accord par le CSA. Radio Sud ouvre ses ondes sur le monde en émettant via des associations portugaises, antillaises, algériennes, espagnoles, sénégalaises et chiliennes. Il va, par ce biais, se consacrer exclusivement à créer des événements marquants la vie locale bisontine comme l'accueil de la Marche des beures, "les semaines contre le racisme", semaine "Français, immigrés vivre ensemble", les concerts de Cheb Khaled, Carte de Séjour, Cheb Bilal, les Franco-Med… Chaque idée, chaque innovation pour permettre le brassage culturel et les échanges (écoles, lycées, stagiaires au CLA…) ne lui échappait. De nombreuses personnalités culturelles, associatives et politiques se sont exprimées sur les ondes de Radio Sud. Son but : améliorer toujours et toujours le "Vivre ensemble". De par son parcours, il a impulsé autour de lui beaucoup de vocations, notamment chez ses frères et sœurs et ses jeunes bénévoles à Radio Sud. 

Aujourd'hui, Radio Sud orpheline, poursuivra son œuvre grâce à l'implication fidèle des bénévoles. 

Un dernier hommage lui sera rendu vendredi 2 juin  à 13 h 30 à la Mosquée Souna de Saint Claude à Besançon, suivi de l'inhumation au cimetière St Claude.

Texte : Radio Sud Besançon

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Chantal Carroger, la directrice du CHU de Besançon, part en retraite

Après sept années passées à la direction générale du CHU de Besançon, Chantal Carroger quittera ses fonctions le 23 mai 2022 pour partir en retraite. L’intérim sera assuré par Emmanuel Luigi, actuel directeur général adjoint, jusqu’à la nomination d’un nouveau directeur général dont la prise de fonction débutera au 1er janvier 2023.

Une marche militante contre l’homophobie et la transphobie le 21 mai à Besançon

Les agressions liées à l’orientation sexuelle sont en hausse depuis plusieurs années en France comme partout dans le monde. Face à cette recrudescence des agressions lgbtqiaphobes, des associations bisontines ont décidé de se rendre visibles à l’occasion du mois des fiertés lors d’une marche militante qui se déroulera samedi 21 mai 2022 à Besançon.

Nutri-score D et E : « Gare aux fausses interprétations ! » alerte l’UFC Que Choisir

L'UFC Que choisir organise ce mois de mai 2022 une campagne de communication en faveur du Nutri-score, étiquetage affichant la qualité nutritionnelle des produits alimentaires. L’association met en garde sur les mauvaises interprétations, notamment sur les aliments traditionnels de Bourgogne-Franche-Comté.

Développement d’un « engagement différencié » chez les sapeurs-pompiers du Doubs 

Le service départemental d’incendie et de secours du Doubs (SDIS 25) organise ce samedi 7 mai 2022 un séminaire à destination de tous les chefs de centre d’incendie et de secours du corps départemental sur la thématique de l’engagement différencié. Zoom sur ces missions ciblées avec Charles Claudet, chef du cabinet du chef de corps départemental des sapeurs- pompiers du Doubs.

Radio Bip cambriolée à Besançon : un appel aux dons pour racheter du matériel

Dans la nuit de dimanche 1er à lundi 2 mai, la veille de la journée internationale de la liberté de la presse, les locaux de Radio Bip situés rue de la Viotte à Besançon ont été cambriolés. Pas moins de 11.000€ de matériel ont été emportés par les malfaiteurs. La radio associative lance une cagnotte en ligne pour racheter le matériel qui ne serait pas pris en compte par les assurances.
Offre d'emploi

Foire Comtoise 2022

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 25.97
couvert
le 19/05 à 9h00
Vent
5.95 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
21 %

Sondage