Rebond des naissances neuf mois après la première vague de Covid-19

Publié le 03/08/2021 - 15:45
Mis à jour le 03/08/2021 - 15:45

En Bourgogne-Franche-Comté, les mois de mars et avril 2021 se caractérisent par une reprise des naissances, "probablement une concrétisation des grossesses qui avaient été reportées" selon l'Insee.

12.069 naissances ont été enregistrées s au cours du 1er semestre 2021 en Bourgogne-Franche-Comté, soit 535 naissances de moins qu'à la même époque en 2020, soit une une baisse de 4,2 %. Un fléchissement des naissances plus marqué qu’en moyenne en France à - 3,7 %.

"La région a, en ce sens, été une des régions plus fortement touchées par la première vague de Covid-19 avec l’Île-de- France, le Grand Est et les Hauts-de-France" Insee Bourgogne Franche-Comté 

Le déficit de naissances est important au tout début de l'année 2021."Celles survenues en janvier et février en Bourgogne-Franche-Comté sont en retrait de, respectivement, 17 et 12 % par rapport à 2020" explique Jean-Noêl Maisonneuve de l'Insee Bourgogne-Franche-Comté dans une étude parue ce lundi 2 août 2021. "Elles correspondent aux conceptions d’avril et mai 2020 qui ont été bien moins nombreuses qu'habituellement puisqu’il s’agissait de la période du premier confinement de la pandémie de la Covid-19."

Reprise des naissances en mars et avril 2021

Les naissances ont augmenté en mars de 2,1 % par rapport à 2020. En avril la hausse est de 6,3 %.

Les conceptions ont donc été nombreuses, neuf mois plus tôt, en juin et juillet 2020, c’est-à- dire pendant la période de déconfinement progressif et la fin de la première vague de l’épidémie de la Covid-19.

Ce retour à une vie plus normale à l’été 2020 est également perceptible au niveau économique : les Bourguignons-Francs-Comtois consomment davantage, concrétisent notamment des achats qu’ils avaient reportés avec le premier confinement.

Mais à  la fin de l’été 2020, la situation sanitaire se dégrade à nouveau. Neuf mois plus tard, en Bourgogne-Franche-Comté, les mois de mai et juin 2021 comptent, respectivement 1,9 % et 3,0 % de naissances de moins que l’année d’avant.

Par département

Au 1er semestre 2021, les naissances sont en fort retrait dans l’Yonne, - 8,7 % par rapport au 1er semestre 2020. Viennent ensuite le Territoire de Belfort, - 6,3 %, et la Côte-d’Or, - 6,1 %.

Durant cette période, la Côte-d’Or n’a connu aucun mois de reprise des naissances. Le nombre mensuel de naissances est souvent inférieur au niveau de l’an passé, ou au mieux tout juste comparable. Dans le Territoire de Belfort, la reprise des naissances en avril, + 11 % par rapport à 2020, et en juin, + 5 %, ne compense pas le déficit des naissances des autres mois.

Trois autres départements de la région connaissent un déficit de naissances mais moins marqué. Le Jura compte 4,4 % de naissances en moins par rapport au 1er semestre 2020. Viennent ensuite le Doubs, - 3,5 %, et la Saône-et-Loire, - 2,1 %.

Dans le Jura et la Saône-et-Loire, la forte baisse des deux premiers mois de l’année, respectivement - 25 % et - 17 %, est en partie rattrapée par une hausse marquée des naissances entre mars et mai, respectivement + 13 % et + 7 %.

Les deux autres départements de la région comptent, au 1er semestre 2021, pratiquement le même nombre de naissances qu’en 2020. La Haute-Saône et surtout la Nièvre sont à peine en dessous, respectivement - 1,1 et - 0,1 %. Dans ces départements, le déficit de naissances du début d’année fut plus modéré, et la reprise fut forte en avril en Haute-Saône, + 15 %, et en mai dans la Nièvre, + 14 %.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Féminicide rue Battant : la victime a reçu 18 coups de couteau

La vice-procureure de la République de Besançon, Christine de Curraize, a convoqué les journalistes locaux à une conférence de presse ce mercredi 19 janvier à 17h30 pour le point sur l'avancée de l'enquête du meurtre de Céline, 20 ans, morte sous les coups de son compagnon lundi dernier dans un appartement de la rue Battant à Besançon.

Worldskills : 8 Bourguignons-Francs-Comtois sélectionnés pour faire partie de l’équipe de France

Les finales nationales de la 46ème édition de la compétition des métiers WorldSkills France se sont déroulées du 13 au 15 janvier 2022 à Lyon. Près de 600 jeunes champions ont participé pendant trois jours à des épreuves pour chacun des 64 métiers représentés. Huit Bourguignons-Francs-Comtois sont sélectionnés pour faire partie de l’équipe de France. Cinq d’entre eux participeront aux finales mondiales qui auront lieu à Shanghaï, en octobre 2022.

Recensement en Bourgogne Franche-Comté : vous allez peut-être devoir répondre au questionnaire du 20 janvier au 26 février…

L'enquête menée par l'Insee pour le recensement de la population 2022 commencera le 20 janvier pour se terminer le 19 février dans les petites communes (moins de 10.000 habitants) et le 26 février dans les plus grandes villes (plus de 10.000 habitants) en Bourgogne Franche-Comté.

En Bourgogne Franche-Comté, plus de 1 jeune sur 2 vit en zone rurale

INSEE • Selon une étude de Régine Bordet-Gaudin et Nicolas Bourgain, experts de l'Insee Bourgogne Franche-Comté, rendue publique ce mardi 18 janvier, plus d'un jeune sur deux vit dans le rural malgré des départs à 18 ans. Cette enquête révèle également des différences marquantes entre les jeunes habitant en zone urbaine et ceux vivant en zone rurale…

Réouverture du centre de vaccination Résal : 400 rendez-vous le premier jour

Suite à la fermeture du vaccinodrome de Micropolis, quatre centres de vaccination ont ouvert leurs portes ce lundi 17 janvier dans le Grand Besançon, dont deux à Besançon. Le préfet du Doubs, la maire et la déléguée départementale de l'ARS du Doubs ont visité le centre Résal dans le quartier Palente.
Offre d'emploi

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 1.16
légères chutes de neige
le 20/01 à 9h00
Vent
1.84 m/s
Pression
1031 hPa
Humidité
100 %

Sondage