Reclassement: la piste des clubs seniors de Pôle Emploi

Publié le 27/05/2010 - 08:38
Mis à jour le 27/05/2010 - 08:38

Regrouper des demandeurs d’emplois motivés de plus de 50 ans sur une période de trois mois… C’est la recette de Pôle Emploi.

1274941518.jpg
©carvy
PUBLICITÉ
Ce n’est pas une solution miracle, mais ça marche… Les clubs seniors mis en place par Pôle Emploi au bénéfice des demandeurs de 50 ans et plus enregistrent un taux de reclassement de 50% à Besançon comme dans l’Aire urbaine Belfort-Montbéliard.
 
«C’est un pourcentage très positif», relève Jean-François Locatelli, responsable de l’agence belfortaine de Pôle Emploi. A tel point que dans le nord de la région, une troisième opération est en cours de constitution et qu’à Besançon le cinquième club est en train de s’achever. Les clubs seniors reposent sur l’idée qu’il est plus facile de reprendre pied sur le marché de l’emploi en équipe que seul dans son coin.
 
L’opération consiste à regrouper une quinzaine de seniors demandeurs d’emploi sur une période de trois mois à l’occasion d’une ou deux réunions hebdomadaires animées par un conseiller de Pôle Emploi. « C’est sur la base du volontariat, mais on prend des gens motivés qui ont une expérience dans leur domaine et un projet clair. Des gens disponibles immédiatement auxquels on peut proposer nos offres », explique Jean-François Locatelli.
 
Après, c’est la magie du regroupement qui opère. « Les personnes choisies se retrouvent en groupe et se rendent comptent qu’ils ne sont pas les seuls à être confrontés au problème de l’âge. Quand on n’a plus de réseau professionnel, c’est important de pouvoir partager des expériences », poursuit le directeur belfortain en prenant comme exemple la confection d’une plaquette de présentation des membres du groupe que chaque sénior présente aux employeurs potentiels.
 
A la question de savoir si les clubs ont de si bons résultats grâce à un « écrémage » préalable des candidats, Jean-François Locatelli assume. « Si vous estimez que des gens motivés constituent la crème, alors oui on peut le dire. On les met sur des pistes, après c’est à eux de jouer ». Pour lui, la motivation est une condition indispensable pour entrer dans un groupe sachant que cette énergie positive sera encore amplifiée dans le cadre du regroupement.
 
 
Pour le bassin de Besançon se renseigner à
Pôle Emploi – Isabelle Abt – isabelle.abt@pole-emploi.fr
 
 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Coût de la vie étudiante : 805 € par mois à Besançon selon l’Unef

Coût de la vie étudiante : 805 € par mois à Besançon selon l’Unef

Pour la 15ème année consécutive, l’UNEF publie son classement des villes selon le coût de la vie pour les étudiants. Augmentation des loyers, restauration universitaire plus onéreuse, "explosion" des frais pour les étudiants étrangers: étudier en France coûtera plus cher l'année prochaine, a calculé le syndicat étudiant Unef. Sur 42 villes analysée, Besançon arrive en 34e position. Dijon, en 28e position est une ville plus chère pour les étudiants selon la même étude.

LEO & Associés recrute à Besançon, Saint-Vit, Maîche et Pontarlier !

LEO & Associés recrute à Besançon, Saint-Vit, Maîche et Pontarlier !

OFFRES D'EMPLOI • Envie de rejoindre un environnement qui bouge ? Intégrez une équipe de 50 collaborateurs au sein d’une entreprise tant grandissante que stimulante et découvrez de nouvelles possibilités avec LEO & Associés ! Plusieurs postes sont à pourvoir : Commercial clientèle Particuliers et/ou Professionnels, Chargé de clientèle Entreprise, Gestionnaire sinistres spécialisé ou non (flottes, construction), Gestionnaire administratif assurance et Assistant(e) polyvalent(e) d’accueil.

Barbecue américain Traeger : « faire de la cuisine élaborée au barbecue »

Barbecue américain Traeger : « faire de la cuisine élaborée au barbecue »

Pour celles et ceux qui ont peur de ne pas réussir leurs saucisses, brochettes ou autres viandes, "il n'y a plus de soucis à avoir avec le barbecue Traeger", selon Aurélien Philippe, vendeur en électroménager au magasin Boulanger à Besançon qui précise que "cela ne peut pas brûler, car on ne met pas directement les aliments en contact avec la chaleur".

Du bio et du frais à la case de Sophie

Du bio et du frais à la case de Sophie

Depuis le mois de mai 2019, un nouveau salon de thé a ouvert ses portes au marché couvert Beaux-Arts au centre-ville de Besançon. La case de Sophie propose crêpes, galettes, tartes, salades et autres produits frais et issus de l’agriculture biologique.

Soyez prêts à la rentrée avec IKEA Dijon exceptionnellement ouvert le 15 août

Soyez prêts à la rentrée avec IKEA Dijon exceptionnellement ouvert le 15 août

publi-info • Fin août approche. C’est le moment où jamais de vous demander si vous êtes prêts pour la rentrée, qu’il s’agisse d’aménager la chambre du dernier qui rentre au CP ou d’aider la plus grande qui prend un appartement. Alors, pour être certain de ne rien oublier, IKEA Dijon vous ouvre exceptionnellement ses portes le 15 août 2019, de 10 à 19 heures.

Sécheresse : la série noire continue pour les agriculteurs

Sécheresse : la série noire continue pour les agriculteurs

Après l’année noire de 2018, les agriculteurs de Franche-Comté subissent une nouvelle fois les aléas météo. L’année 2019 a été marquée par le froid de mai et la canicule de juin. Un nouveau coup de massue pour les exploitants, qui pourraient ne pas résister à une troisième année consécutive dans ces conditions.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.57
ciel dégagé
le 22/08 à 6h00
Vent
2.93 m/s
Pression
1024.39 hPa
Humidité
87 %

Sondage