Alerte Témoin

Reclassement: la piste des clubs seniors de Pôle Emploi

Publié le 27/05/2010 - 08:38
Mis à jour le 27/05/2010 - 08:38

Regrouper des demandeurs d’emplois motivés de plus de 50 ans sur une période de trois mois… C’est la recette de Pôle Emploi.

1274941518.jpg
©carvy
Ce n’est pas une solution miracle, mais ça marche… Les clubs seniors mis en place par Pôle Emploi au bénéfice des demandeurs de 50 ans et plus enregistrent un taux de reclassement de 50% à Besançon comme dans l’Aire urbaine Belfort-Montbéliard.
 
«C’est un pourcentage très positif», relève Jean-François Locatelli, responsable de l’agence belfortaine de Pôle Emploi. A tel point que dans le nord de la région, une troisième opération est en cours de constitution et qu’à Besançon le cinquième club est en train de s’achever. Les clubs seniors reposent sur l’idée qu’il est plus facile de reprendre pied sur le marché de l’emploi en équipe que seul dans son coin.
 
L’opération consiste à regrouper une quinzaine de seniors demandeurs d’emploi sur une période de trois mois à l’occasion d’une ou deux réunions hebdomadaires animées par un conseiller de Pôle Emploi. « C’est sur la base du volontariat, mais on prend des gens motivés qui ont une expérience dans leur domaine et un projet clair. Des gens disponibles immédiatement auxquels on peut proposer nos offres », explique Jean-François Locatelli.
 
Après, c’est la magie du regroupement qui opère. « Les personnes choisies se retrouvent en groupe et se rendent comptent qu’ils ne sont pas les seuls à être confrontés au problème de l’âge. Quand on n’a plus de réseau professionnel, c’est important de pouvoir partager des expériences », poursuit le directeur belfortain en prenant comme exemple la confection d’une plaquette de présentation des membres du groupe que chaque sénior présente aux employeurs potentiels.
 
A la question de savoir si les clubs ont de si bons résultats grâce à un « écrémage » préalable des candidats, Jean-François Locatelli assume. « Si vous estimez que des gens motivés constituent la crème, alors oui on peut le dire. On les met sur des pistes, après c’est à eux de jouer ». Pour lui, la motivation est une condition indispensable pour entrer dans un groupe sachant que cette énergie positive sera encore amplifiée dans le cadre du regroupement.
 
 
Pour le bassin de Besançon se renseigner à
Pôle Emploi - Isabelle Abt - isabelle.abt@pole-emploi.fr
 
 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Covid-19 : la Région Bourgogne Franche-Comté prépare un plan de relance de 400 millions d’euros

Les élus de Bourgogne Franche-Comté se sont réunis jeudi 25 et vendredi 26 juin 2020 en Assemblée plénière en mode restreint (53 élus sur 100 en présentiel). Parmi les sujets les plus importants abordés lors des débats, l'élaboration d'un plan de relance de 400 millions d'euros pour intervenir massivement en faveur de l'économie et de l'emploi.

150.000 Billets Doubs pour soutenir le tourisme local

La destination Doubs est une mosaïque de sites, de musées, d'activités de loisirs... fortement impactés par la crise sanitaire et ses conséquences. Afin d'en amoindrir les effets, le Département du Doubs, "conscient de cette richesse touristique et soucieux de la préserver », souhaite encourager les visiteurs comme les habitants à fréquenter massivement ces pépites réparties dans tout le territoire. Il a missionné Doubs Tourisme pour concevoir et mettre en œuvre les 150.000 Billets Doubs. Ils seront disponibles à partir du 1er juillet 2020.

Projet industriel de Général Electric : Marie-Guite Dufay salue une avancée positive, mais reste vigilante 

Après la tenue mardi du 4e comité paritaire de suivi des accords du 21 octobre 2019, la présidente de la région Bourgogne Franche-Comté parle, après sept mois de négociations, d'une "avancée positive" pour la concrétisation d'un projet industriel. "Il faut maintenant que GE assume enfin ses responsabilités en passant de la parole aux actes" estime-t-elle. "La Région fera tout pour que GE Belfort devienne le centre mondial de la turbine à hydrogène afin d’ancrer cette énergie d’avenir sur son territoire..."

« J’veux du local », pour promouvoir l’alimentation de proximité en Bourgogne Franche-Comté

Le mardi 30 juin 2020, Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche- Comté et Christian Decerle, président de la Chambre régionale d'agriculture de Bourgogne- Franche-Comté ont présenté la campagne de promotion des plateformes "J’veux du local" en faveur de l’alimentation de proximité.

Dette publique : la Cour des comptes ne préconise pas « l’austérité » mais un effort de « redressement »

La Cour des comptes ne préconise "en aucun cas l'austérité" pour apurer dans l'avenir la dette générée par la crise du Covid-19, a affirmé mardi 30 juin 2020 son nouveau premier président Pierre Moscovici, tout en appelant le gouvernement à redresser les finances publiques.

Visites gratuites et réductions : 150.000 billets Doubs cet été

Tourisme • Le comité départemental du tourisme du Doubs a présenté lundi 29 juin 2020 au Dino-zoo son plan de soutien au tourisme : 150.000 "billets Doubs" (gratuité ou réduction de 10 €) sur 45 sites emblématiques à destination des touristes et des habitants, une formule "Doubs séjour" à 40 € par personne et une offre "Doubs en groupe" pour séduire une nouvelle clientèle.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     21.57
    légère pluie
    le 02/07 à 15h00
    Vent
    4.21 m/s
    Pression
    1014 hPa
    Humidité
    36 %

    Sondage