Recours contre la fusion territoriale au Conseil d'Etat : Allenbach, Mumbach et Turon "effarés"

Publié le 20/10/2015 - 10:14
Mis à jour le 20/10/2015 - 10:14

Jean-Philippe Allenbach, président du Mouvement Franche-Comté et viscéralement positionné contre la fusion territoriale de la Bourgogne et de la Franche-Comté, s'est rendu à l'audience du Conseil d'État à Paris portant sur le recours contre la fusion déposé par lui-même accompagné de Paul Mumbach (maire de Dannemarie / Les Fédérés) et Fréderic Turon (Les Alsaciens réunis) 

capture_decran_2015-04-23_a_11.31.30.png
Jean-Philippe Allenbach ©Mouvement Franche-Comté - https://www.facebook.com/mfcomte/photos/pb.732989113388181.-2207520000.1429781447./890252534328504/?type=3&theater
PUBLICITÉ

"Nous sommes effarés d'avoir entendu le rapporteur public faire valoir que la "Charte européenne de l’autonomie locale" n’est pas applicable en France et que donc les citoyens ne sont pas en droit de s'en prévaloir. Plus clairement dit, ils ne servent à rien !" déclare Jean-Philippe Allenbach dans un communiqué. 

"Il va de soi que si, contre toute attente, la décision finale du juge qui devrait intervenir sous 10 jours maximum retenait ce point de vue, ce serait alors une véritable gifle, non seulement pour la démocratie locale, mais également pour l’Europe" ajoute le président du Mouvement Franche-Comté. "Mais comment ce gouvernement qui ne cesse d’avoir l’Europe à la bouche et d'invoquer la nécessité du bon respect de la loi peut-il, quant à lui, bafouer sans vergogne la légalité européenne ?" se demande-t-il.

Pour Paul Mumbach, Fréderic Turon et Jean-Philippe Allenbach, "Quoiqu’il en soit, ce sera au bout du compte au Conseil de l’Europe, et plus précisément à sa commission de contrôle du bon respect de la Charte européenne de l’autonomie locale par les États d’en juger, ce qu’il devrait faire très prochainement suite à la plainte que notre mouvement, ainsi que celui des Alsaciens réunis et le parti politique Les Fédérés lui ont adressée au début de cette année."

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Municipale 2020 : Ludovic Fagaut souhaite armer la police municipale « par conviction »

Lors de l'inauguration se sa permanence à Besançon samedi 8 décembre 2019, Ludovic Fagaut a dévoilé de nouvelles lignes de son programme en tant que candidat Les Républicains pour l'élection municipale à Besançon en 2020. Parmi elles, l'armement et de le doublement des effectifs de la police municipale…

Municipale Besançon : les propositions de Karim Bouhassoun pour le développement économique

Karim Bouhassoun, du mouvement "Bisontines – Bisontins" a profité mardi 3 décembre 2019 de sa visite au sein de la manufacture horlogère Vuillemin de Franois afin de présenter son programme économique et industriel pour "l’attractivité économique et le développement des filières" du territoire du Grand Besançon Métropole.

Grève du 5 décembre : l’Equipe d’Anne Vignot appelle à la mobilisation contre la réforme des retraites

L'Equipe autour d'Anne-Vignot (composée de Europe Écologie les Verts, le Parti Socialiste, le Parti Communiste, Génération.s et À gauche citoyens !) pour l'élection municipale de Besançon 2020 soutient la journée de grève du jeudi 5 décembre 2019 et appelle à la mobilisation contre la réforme des retraites.

Alexandra Cordier quitte ses fonctions d’attachée de presse du maire de Besançon

La candidate déchue de l'investiture En marche pour l'élection municipale de Besançon en 2020 Alexandra Cordier quitte ses fonctions d'attachée de presse du maire de Besançon ce vendredi 29 novembre. Une information qui enchaine avec celle de sa démission de référente départementale LREM dans le Doubs mi-novembre.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 1.41
légères chutes de neige
le 10/12 à 3h00
Vent
1.77 m/s
Pression
1028 hPa
Humidité
97 %

Sondage