Réduction des déficits : Moscovici réaffirme l'engagement de la France

Publié le 06/03/2014 - 09:02
Mis à jour le 06/03/2014 - 09:02

Le ministre de l'Economie, Pierre Moscovici, a réitéré mercredi l'engagement de la France de réduction des déficits publics à 3% du PIB en 2015. 

pierre_moscovici_avril_2013.jpg
Pierre Moscovici ©roman
PUBLICITÉ

Interrogé lors de « Questions d’Info » LCP/FranceInfo/AFP/LeMonde sur l’éventualité que la France demande un nouveau délai pour respecter l’objectif des 3% du PIB, M. Moscovici a répondu : « Pour 2014, nous avons les outils pour faire face à des aléas éventuels que nous pourrions constater quand nous aurons les résultats de la gestion de 2013 (fin mars, ndlr) et pour le reste, nous nous engageons à faire des économies qui nous permettent de respecter la trajectoire qui est la nôtre, qui est une trajectoire de réduction des déficits publics ».

Sur cet objectif, a-t-il poursuivi « j’ai une discussion constante avec la Commission européenne, je continuerai à l’avoir, nous sommes un pays qui tient ses engagements ». « Un engagement est un mot très fort », a insisté le ministre.

A propos de la croissance attendue en France en 2014, M. Moscovici a évoqué le chiffre de « 1% », mais en ajoutant être convaincu que « nous pouvons faire plus dès 2014 ». « Nous pouvons et nous devons faire plus en 2015 (1,7% prévu, ndlr) et les années suivantes. Ce n’est pas un pari, c’est une dynamique »,
a-t-il poursuivi.

Pour le ministre, « le potentiel de croissance de l’économie française est substantiellement plus important que ce qu’on nous prédit, qui aujourd’hui déjà est un chiffre de reprise ». S’agissant du pacte de responsabilité pour les entreprises, qui doit s’accompagner de 30 milliards d’euros d’allégement de charges, Pierre Moscovici a vanté le Crédit d’impôt compétitivité emploi (CICE) qui se traduira par 20 milliards d’allégement de charges.

Il a laissé ainsi entendre que sa préférence pour réaliser les allégements de charges promis par le président François Hollande allait vers « 30 milliards dont le CICE ».

(Source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

La poste de Mouthe rouvre ses portes

La poste de Mouthe rouvre ses portes

Nouvelle signalétique, mobilier moderne, couleurs dynamiques, espace clair, nouvel accueil, tout a été repensé à la poste de Mouthe… Elle rouvre ses portes le 29 juillet 2019 à 14h00. Elle était fermée depuis le 13 juin dernier.

Play Arena, ou comment associer séminaires, sport et team-building ?

Play Arena, ou comment associer séminaires, sport et team-building ?

publi-info • Le centre de sports indoor Play Arena propose une offre unique à Besançon : 3 terrains de football, 4 terrains de badminton et 2 courts de squash sur une surface de plus de 2 800 m2. C’est aussi un complexe aménagé pour l’accueil des séminaires d’entreprises et team building.

« Vin Mille arômes » : une application bisontine distinguée au championnat national des mini-entreprises

« Vin Mille arômes » : une application bisontine distinguée au championnat national des mini-entreprises

Cinq mini-entreprises de Bourgogne Franche-Comté ont participé du 3 au 5 juillet 2019 à Lille au championnat national des mini-entreprises organisé par l'association "entreprendre pour apprendre". "Vin Mille Arômes", mini-entreprise de l’ECM de Besançon qui a créé une application d'accord mets-vins, a remporté le prix "champion national du numérique"

Fermeture des magasins Tati : ceux Besançon et Dole sont concernés

Fermeture des magasins Tati : ceux Besançon et Dole sont concernés

Le site historique du boulevard Barbès à Paris sera bientôt le seul Tati en France, son propriétaire depuis deux ans ayant décidé de fondre l'enseigne dans sa quasi-totalité au sein de Gifi, avec au passage la fermeture de 13 autres magasins Tati en difficulté. Ceux de Besançon et Dole sont donc concernés.

Pas de vacances pour le chantier du pôle Viotte

Pas de vacances pour le chantier du pôle Viotte

Le pôle tertiaire Viotte à Besançon prend toute son ampleur durant cet été 2019 sur le secteur Sud de l'éco quartier. Les bâtiments A1 à A 5 qui accueilleront 800 agents des services de l'État ont pris de la hauteur le long des voies ferrées et le bâtiment B de la région (200 agents) est en cours d'élévation en parallèle de la rue de la Viotte. À mi-parcours, visite du chantier avec Bernard Bletton, directeur général de la Sédia Bourgogne Franche-Comté et de Territoire 25.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 22.48
couvert
le 22/07 à 21h00
Vent
2.9 m/s
Pression
1022.85 hPa
Humidité
78 %

Sondage