Réforme des retraites : de nouvelles manifestations organisées sur Besançon

Publié le 12/12/2019 - 11:58
Mis à jour le 12/12/2019 - 11:58

« Un nouvel emballage pour son cadeau empoisonné« . Voilà comment à Besançon les syndicats CGT FO FSU-Solidaires considèrent les annonces d’Édouard Philippe sur la réforme des retraites. Avant l’appel à la grève et la manifestation du mardi 17 décembre 2019 sur le parking de la gare Viotte, d’autres actions sont prévues, notamment ce jeudi en fin de journée au péage d’École-Valentin.

Selon l'intersydicale, le gouvernement "s’obstine face à la colère et aux mobilisations massives contre son projet de réforme des retraites, tout en affichant quelques aménagements censés prendre en compte les revendications de certaines catégories".

CGT FO FSU-Solidaires estiment qu'au contraire, le Premier ministre a décidé de durcir son plan en accélérant le calendrier de la réforme avec une discussion du projet au parlement dès février 2020 et une application de la loi au 1er janvier 2022.

Projet "inacceptable"

Ce projet "diminuerait les retraites des salariés les plus modestes et pousserait ceux qui en ont les moyens à placer leurs économies dans des assurances complémentaires privées.  Le dessein du gouvernement est de donner à la finance la possibilité d’acheter notre protection sociale, dont font partie les retraites, héritage de notre histoire".

L'appel à une "nouvelle journée de grève massive et de manifestations" est maintenu pour le mardi 17 décembre par les organisations syndicales qui appellent le monde du travail et la jeunesse à poursuivre et à renforcer la grève y compris reconductible là où les salariés le décident.

  •  Mardi 17 décembre 2019 : 10h30 sur le parvis de la gare Besançon Viotte.

D'ici là, d'autres rassemblements sont organisés :

  • Jeudi 12 décembre 2019    : rassemblement à 16h30 au péage d’Ecole-Valentin
  • Samedi 14 décembre 2019  : rassemblement à 14h place de la révolution
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Grèves décembre 2019

L’intersyndicale soutient six manifestants placés en garde à vue à Besançon

Suite à la manifestation contre la réforme des retraites du mardi 17décembre 2019, six manifestants, dont le syndicaliste FO et leader des gilets jaunes bisontins, Frédéric Vuillaume, ont été placés en garde à vue au commissariat de la Gare d’Eau. Les syndicats CGT-FO-FSU-Solidaires ont tenu a réagir dans un communiqué pour « protester contre la répression des manifestants rassemblés pacifiquement » et pour signifier au Préfet leur désapprobation de la politique du gouvernement.

Retraites : tous les syndicats dans la rue avant des réunions cruciales à Matignon

La mobilisation contre la réforme des retraites pourrait atteindre un sommet ce mardi 17 décembre 2019 dans la rue à l’appel, cette fois, de tous les syndicats, invités dès le lendemain à Matignon pour des discussions afin de trouver le chemin d’une sortie de crise avant Noël. À Besançon, une mobilisation est attendue à 10h30 sur la parvis de la gare Viotte.
 

Social

Reçus à l’Elysée, FNSEA et JA attendent des “décisions claires” avant le Salon de l’agriculture

Les dirigeants des deux syndicats agricoles majoritaires, la FNSEA et les Jeunes agriculteurs (JA), ont dit attendre des "décisions claires" d'Emmanuel Macron qui les reçoit mardi 20 février 2024 dans l'après-midi à l'Elysée, à quatre jours de l'ouverture du Salon de l'agriculture à Paris.

Renouvellement de congé de présence parentale : les règles s’assouplissent

Pour les salariés du secteur privé comme pour les agents de la fonction publique, titulaires ou non, il est désormais plus simple de renouveler, avant son terme, un congé de présence parentale ainsi que le droit de bénéficier de l'allocation journalière de présence parentale (AJPP). Cela fait suite à un décret publié au Journal officiel le 4 février 2024, annonce service-public.fr.

Guerre à Gaza : un rassemblement pour boycotter Carrefour à Ecole-Valentin

Une dizaine de personnes se sont rassemblées devant Carrefour à Ecole-Valentin samedi 17 février 2024 vers 10h00 à l’occasion de la "journée nationale d’action #BoycottCarrefour" lancée par la campagne BDS (Boycott désinvestissement sanctions) en France. L’enseigne est accusée d’être "complice et bénéficiaire de la colonisation illégale de la Palestine".

La confédération paysanne appelle à poursuivre la mobilisation

Faute de réponse sur le revenu paysan, le syndicat de la confédération paysanne de Bourgogne-Franche-Comté appelle à une poursuite de la mobilisation, apprend-on vendredi 2 février 2024. Pour rappel, les syndicats majoritaires FNSEA et Jeunes agriculteurs ont, eux, appelés jeudi à suspendre les blocages suite aux annonces du Premier ministre.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 8.05
légère pluie
le 24/02 à 12h00
Vent
5.22 m/s
Pression
1006 hPa
Humidité
75 %