Régionales : mieux connaitre les 10 candidats têtes de listes en Bourgogne Franche-Comté

Publié le 06/12/2015 - 10:00
Mis à jour le 12/04/2019 - 13:43

L'élection régionale qui élira le ou la président(e) de la future grande région Bourgogne Franche-Comté se déroule les 6 et 13 décembre 2015. 10 têtes de liste sont présentes  pour cette course aux régionales. Pour mieux connaitre les candidat et en savoir plus sur leurs programmes respectifs, voici les têtes de liste avec leurs sites internet pages Facebook, twitter, etc. Et découvrez l'ensemble des candidats pour les huit départements de la future grande région ! 

Jour J

PUBLICITÉ

Parti socialiste

Marie-Guite Dufay, présidente sortante du conseil régional de Franche-Comté

Permanences de campagne de la liste « Notre Région d’Avance »

  • ?À Dijon : 5 Rue Henri Baudot?
  • À Besançon : 17 avenue de la gare d’eau

De 10h à 12h et de 14h à 18h.

Les Républicains-UDI (Union de la droite et du centre)

François Sauvadet, député, président du conseil départemental de Côte-d’Or

Permanence de Dijon – 4 boulevard Georges Clémenceau – 21000 Dijon – Tél : 03 80 38 27 77
Permanence de Besançon – 4 rue des boucheries – 25000 Besançon – Tél : 06 66 55 63 23

Aprés l’annulation du meeting de Montbéliard programmé initialement le mardi 17 novembre, en raison du deuil National, François Sauvadet, tiendra  meeting à Pontarlier, salle Pourny, ce jeudi 26 novembre à 19h. Il  présentera ses engagements pour la nouvelle région, Bourgogne Franche-Comté.

Un second meeting, d’avant 1er tour, sera organisé par François Sauvadet dans le Doubs, le mercredi 3 décembre à Besançon.

Modem

Christophe Grudler, conseiller départemental du Territoire de Belfort

Front national-Rassemblement bleu marine

Sophie Montel, députée européenne, conseillère régionale sortante de Franche-Comté

Europe écologie Les Verts – Le mouvement écologiste

Cécile Prudhomme, cosecrétaire du groupe local EELV de Besançon, élue au Conseil fédéral EELV (instance nationale du parti).

Permanence à Besançon : du lundi au vendredi, de 9H30 à 17h, au 33 avenue Carnot (arrêt tram : place Flore).

Alliance écologiste indépendante

Julien Gonzalez a été candidat aux élections européennes et aux législatives de 2007. Il l’a ensuite quitté pour rejoindre l’Alliance écologiste indépendante en août 2009.

Debout la France (DLR)

Maxime Thiébaut, est le candidat déclaré pour le mouvement de Nicolas Dupont-Aignan.

Union populaire républicaine (UPR)

Charles-Henri Gallois, responsable national des questions économiques de l’UPR et contrôleur financier.

L’alternative à gauche 

Nathalie Vermorel, conseillère régionale sortante de Bourgogne et porte-parole régionale du PCF.

Contact par mail du comité de soutien et du comité de campagne du Doubs ou au 03 78 88 83

Permanence 59 rue des Flûtes Agasses de 9h à 12h et de 14h à 18h du lundi au vendredi

  • Mercredi et samedi: marché de Palente
  • Samedi : marché de Planoise
  • Vendredi : marché centre ville

Lutte ouvrière

Claire Rocher, porte-parole régionale de Lutte ouvrière.

  •   Réunion publique de Claire Rocher et Michel Treppo, tête de liste dans le département du Doubs, à Besançon, le mardi 24 novembre, à 18 h, salle Bidault, au Kursaal.
  •    À la rencontre des habitants, samedi 28 novembre, place Jouffroy, vers le pont Battant (10 h-12 h, 14 h-18 h) et place Cassin (de 10 h à 12 h)

RRetrouvez ci-dessous, les 10 listes des candidats par nuance et par département en Bourgogne Franche-Comté : 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Européennes :  Marie-Guite Dufay et 36 conseillers régionaux de Bourgogne-Franche-Comté soutiennent Raphaël Glucksmann

Européennes :  Marie-Guite Dufay et 36 conseillers régionaux de Bourgogne-Franche-Comté soutiennent Raphaël Glucksmann

37 conseillers régionaux de Bourgogne-Franche-Comté ont récemment signé une tribune dans le but de soutenir la liste "Envie d'Europe" de Raphaël Glucksmann. Parmi eux, la présidente de région Marie-Guite Dufay, mais aussi Patrick Ayache, Luc Bardi, Éric Houlley ou Loïc Niepceron.

Maison d’arrêt de Lure : « le Gouvernement nous retire même les miettes » dénonce Michel Raison

Maison d’arrêt de Lure : « le Gouvernement nous retire même les miettes » dénonce Michel Raison

Dans le cadre de sa mission de contrôle de l'action du Gouvernement, Michel Raison, sénateur de la Haute-Sao?ne a interrogé mardi 14 mai 2019  en séance publique au Sénat, la ministre de la cohésion des territoires, Jacqueline Gourault, sur les engagements pris par la ministre  pour réparer le préjudice subi par la Ville de Lure suite à la décision du Gouvernement Philippe d'abandonner le projet de nouvel établissement pénitentiaire sur lequel le Président François Hollande s'était engagé en septembre 2015.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 8.46
nuageux
le 22/05 à 0h00
Vent
0.56 m/s
Pression
1019.46 hPa
Humidité
94 %

Sondage