Régionales 2021 : pour Odoul, Dufay "veut laisser la Bourgogne Franche-Comté aux Khmers Verts"

Publié le 22/06/2021 - 15:40
Mis à jour le 22/06/2021 - 15:21

Au lendemain du 1er tour des élections régionales lundi 21 juin, la candidate sortante Marie-Guite Dufay (PS) a annoncé la fusion de sa liste avec celle d’Europe Écologie les Verts. Pour Julien Odoul, le candidat RN, « une telle éventualité, après 17 années de gestion socialiste désastreuse, serait une catastrophe pour les Bourguignons et les Francs-Comtois. »

 © Equipe de Julien Odoul
© Equipe de Julien Odoul

Selon l'accord passé entre Stéphanie Modde et Marie-Guite Dufay, huit sièges éligibles seraient attribués à la liste EELV. Suite à cette fusion de listes, le candidat RN déclare que la candidate sortante "veut laisser la Bourgogne Franche-Comté aux Khmers Verts".

Pour Julien Odoul, cette éventualité serait une "catastrophe" sur pas moins de six thématiques, dont une "catastrophe environnementale".

  • "Catastrophe fiscale avec la mise en place d'une écotaxe punitive qui mettrait en péril les 30.000 emplois liés au transport routier dans notre région tout en favorisant les transporteurs étrangers qui seraient alors plus compétitifs."
  • "Catastrophe économique avec leur fumeuse -éco-conditionnalité- qui priverait les usines et entreprises les plus en difficultés d'un soutien financier. Avec les écologistes à la région, l'exécutif régional ne pourrait jamais agir face à des crises comme celles touchant General Electric et MBF aluminium."
  • "Catastrophe sécuritaire avec un refus intégral de combattre la délinquance. Chacun peut voir le bilan catastrophique des collectivités vertes comme Besançon ou Lyon où la gestion de la sécurité est passée du travail de terrain à l'idéologie gauchiste, laxiste et communautariste."
  • "Catastrophe migratoire avec le soutien total des écologistes à l'idéologie sans-frontiériste et à l'immigration de masse sous la forme de discours humanitaires et de la bonté de la gauche, mais sans jamais regarder la facture pour les Français (2 milliards d’euros par an pour l'AME, 2 milliards d’euros pour les Mineurs non accompagnés, 17 millions d’euros pour la formation des migrants en Bourgogne Franche-Comté)."
  • "Catastrophe sanitaire et sociale en privant les enfants les plus défavorisés d'un accès à une viande de qualité dans nos cantines scolaires."
  • "Catastrophe environnementale avec le déploiement massif et aveugle d'éoliennes dans la ruralité ou encore l'abandon de nos éleveurs face aux grands prédateurs alors même que les agriculteurs sont indispensables à l'entretien des terroirs de notre région."

Pour le candidat RN, "faire barrage à la liste de la gauche est dorénavant une nécessité pour notre région."

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Des familles de l’Adapei du Doubs demandent l’exclusion de la secrétaire de l’association, Floriane Jeandenand-Guinchard

C'est à travers un courrier adressé à la présidente de l'Adapei (Association départementale de parents et d'amis des personnes handicapées mentales), Nicole Gauthier, que les familles ont alerté sur la candidature de la secrétaire Floriane Jeandenand-Guinchard pour le rassemblement national aux prochaines législatives.

Législatives : le vice-président de GBM Gabriel Baulieu soutient Laurent Croizier

Le maire de la commune de Serre-les-Sapins et vice-président de Grand Besançon Métropole en charge des finances a publié un communiqué le 18 juin dernier dans lequel il annonce publiquement soutenir la candidature de Laurent Croizier, député sortant de la 1ere circonscription du Doubs. Dans celui-ci, il explique les raisons d’une telle "première". 

Le Rassemblement national, un programme “au service des plus riches” ?

À dix jours du premier tour des élections législatives, l’intersyndicale a souhaité tenir une conférence de presse jeudi 20 juin 2024 à Besançon afin d’apporter son point de vue sur la situation. Elle a notamment voulu rappeler les mesures contre lesquelles l’extrême droite s’est opposée…

Législatives 2024 : Macha Woronoff appelle les étudiants de l’université de Franche-Comté à voter

Alors que le Président de la République Emmanuel Macron a annoncé le 9 juin 2024 la dissolution de l’Assemblée nationale, l’association France Universités rappelle dans un communiqué les valeurs des universités françaises. Un point de vue soutenu et partagé par Macha Woronoff, présidente de l’Université de Franche-Comté.

Amiante à l'école : "pas de danger pour les enfants" affirme la Ville

En octobre 2023, Anne Vignot, la maire de Besançon, avait effectué un point presse suite aux interpellations des élus de l’opposition qui s’inquiétaient de l’état des écoles de la ville au sujet de l'amiante. Si elle s’était déjà voulu rassurante à l’époque, elle le reste aujourd’hui et indique qu’une commission du conseil municipal s’est tenue à quatre reprises pour élaborer un état des lieux et établir des préconisations ainsi qu’un plan d’actions. Ces résultats seront présentés jeudi 20 juin 2024 devant les élus.

Sondage – Comptez-vous aller voter les 30 juin et 7 juillet 2024 aux élections législatives anticipées ?

Suite à la décision du président de la République de dissoudre l'Assemblée nationale après la victoire de l'extrême droite aux élections européennes en France, les électrices et les électeurs sont invités à se rendre aux urnes les 30 juin et 7 juillet 2024 pour élire les député(e)s dans le cadre d'élections législatives anticipées. Comptez-vous aller voter ? C'est notre sondage de la semaine...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 12.45
partiellement nuageux
le 23/06 à 0h00
Vent
1.5 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
96 %