Rentrée 2019 : quelles ouvertures et fermetures de classes dans le Doubs ?

Publié le 03/09/2019 - 17:49
Mis à jour le 03/09/2019 - 17:50

carte scolaire • Après la tenue du CTSD (comité technique spécial départemental) ce mardi suite au recomptage des élèves dans les classes, l’inspecteur d’académie du Doubs a fait le point sur les ouvertures et fermetures de classes dans le département pour cette rentrée 2019. 

1er degré

  • Sur neuf ouvertures conditionnelles, six ont été confirmées et trois ont été levées.
  • Sur neuf fermetures conditionnelles, cinq ont été confirmées, mais quatre ont été levées 

2nd degré

Pour les collèges, le CTSD  a acté l’ouverture de neuf divisions et la fermeture de quatre autres.

Patrice Durand a présenté les arbitrages pour la carte scolaire 2019 -2020 dans le premier et le second degré. Les décisions ont été approuvées par neuf des dix représentants présents ce mardi matin lors du CTSD. Une seule personne s'est abstenue.  "Cela signifie que les choix présentés ont été reconnus par les représentations syndicales" a souligné le directeur académique des services de l'Éducation nationale dans le Doubs. "Je tiens à préciser d'une part que je n'ai pas vocation à fermer telle ou telle classe par souci d'économie. J'ai une enveloppe de postes que je dois répartir. Fermer une classe, ce n'est pas faire des économies. Mon rôle est d'agir d'une part pour l'équité des moyens sur le département et pour la justice sociale. Ces deux points orientent nos choix et nos arbitrages..."

"Ce ne sont pas les banderoles, mais la présence ou non des élèves qui ont motivé mes décisions"

Patrice Durand DASEN du Doubs

Le premier objectif de la réunion du CTSD était donc d'examiner les cas des fermetures conditionnelles et d'ouvertures conditionnelles (voir ci dessous). "Au vu des effectifs, il s'est avéré que, pour sept classes, des fermetures auraient pu être décidées. Ces écoles, n'ayant pas eu d'alerte de fermetures conditionnelles, il a été décidé de maintenir ces classes" a expliqué Patrice Durant. Une "bienveillance" principalement à l'égard d'écoles situées en zones rurales.

Enfin, six enseignants supplémentaires en appui sont déployés dans les écoles en ayant besoin afin d'améliorer les conditions d'enseignement dans certaines écoles. Un dispositif qui pourra permettre par exemple le dédoublement ponctuel de classes.

ÉCOLES

5 fermetures confirmées

  • EE Bourgogne Besançon (2 postes)
  • EE Helvétie Besançon
  • EP du Crait Larnod
  • EP Morre
  • EP Charles Belle Quingey

4 fermetures levées:

  • EE Ile de France Besançon
  • EP Louis Pergaud Pontarlier
  • EM Joliot Curie Pontarlier
  • EE Les Halles Pont de Roide Vermondans

6 ouvertures confirmées

  • EP Georges Edme Audincourt
  • EM Fourier Besançon
  • EP Boussières
  • EP Houtaud
  • EE Rougemont
  • EP Jouffroy d’Abbans Saint-Vit

3 ouvertures non confirmées

  • EP Sapins Besançon
  • EE intercommunale Métabief
  • EP intercommunale Vorges les Pins

2 Fermetures fermes annulées

  • EP René Roussey Saint-Vit
  • EE Tristan Bernard Besançon

Ouverture ferme maintenue

  • EP intercommunale Granges Narboz

Fermetures fermes envisagées mais non réalisées :

  • EE Rang
  • EE Pierre Brossolette Besançon
  • EP intercommunale Mercey le Grand
  • EE Citadelle Montbéliard

Mesures nouvelles :

Nouvelles ouvertures

  • EM Montrapon Besançon
  • EE Sous la Chaux Montbéliard

COLLÈGES

Neuf ouvertures de divisions

  • Camus (Besançon) : 6e
  • Clairs-Soleils (Besançon) : 6e
  • Stendhal (Besançon) : 6e
  • Victor Hugo (Besançon) : 6e
  • Mandeure : 6e
  • Mouthe : 5e
  • Ornans : 6e
  • Malraux Pontarlier : 6e
  • Valdahon : 5e

Quatre fermetures

  • Voltaire (Besançon) 6e
  • Doubs : 6e
  • Quingey : 5e
  • Pierrefontaine-les-varans : 6e

Inclusion

Trois ouvertures de classes ULIS (unité locale d'inclusion scolaires) : Maiche, Pontarlier Grenier et Voujeaucourt  portant à 26 le nombre de classes ULIS en collège dans le département

La rentrée 2019 en chiffre dans le Doubs

472 écoles -

61 collèges - 54.368 élèves

24 lycées 20.224 élèves

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Classement des collèges de France : quels sont les meilleurs établissements de Besançon ?

Après les résultats du brevet, c'est au tour des collèges d'être évalués par le magazine L’Etudiant qui a publié le 18 juillet 2024 le classement 2024-2025 des meilleurs collèges de France. À Besançon, les notes des établissements vont de A (meilleure note) à E (moins bonne note). Quels sont les meilleurs établissements ? Réponses.

Un accompagnement spécifique pour les projets d’installation agricole en Bourgogne-Franche-Comté

L’AFOCG du Doubs, le CIVAM le Serpolet, Terre de Liens et le collectif InPACT proposent le parcours "de l’idée au projet", en partenariat avec le Grand Besançon Métropole et la région Bourgogne Franche Comté. Celui-ci vise à accompagner "l’émergence de tous types de projets" en lien avec l’installation agricole durant un parcours de 11 jours qui débutera en octobre prochain à Besançon. 

Le taux de réussite au brevet en baisse dans l’académie de Besançon

Comme au niveau national, le taux de réussite au brevet est en baisse dans l’académie de Besançon avec un taux, toutes séries et tous candidats confondus qui s’élève à 85,4 % pour la session 2024. Soit une baisse de 2,8 points par rapport à 2023. Voici les résultats plus en détail communiqués par le rectorat de Besançon.

L’Université de Franche-Comté recherche des patients standardisés pour les examens de médecine

Afin d’aider les étudiants en médecine à développer leurs capacités cliniques et relationnelles, l’université de France-Comté réitère sa recherche de volontaires afin de jouer le rôle de patients standardisés lors des examens des étudiants en 4e, 5e et 6e année de médecine.

Législatives 2024 : la présidente de l’université de Franche-Comté appelle à ”rejeter” le Rassemblement national

La présidente de l’université de Franche-Comté, Macha Woronoff, a partagé un communiqué le 1er juillet 2024 signé de France Universités, de la Conférence des directeurs des écoles françaises d’ingénieurs (CdeÞ), de la Conférence des grandes écoles (CGE) et de la Conférences des directeurs des écoles françaises de management (CDEFM) appelant à dire ”non” au Rassemblement national au deuxième tour des élections législatives anticipées le 7 juillet.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 13.02
couvert
le 23/07 à 03h00
Vent
1.14 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
100 %