Rentrée 2019 : quelles ouvertures et fermetures de classes dans le Doubs ?

Publié le 03/09/2019 - 17:49
Mis à jour le 03/09/2019 - 17:50

carte scolaire •

Après la tenue du CTSD (comité technique spécial départemental) ce mardi suite au recomptage des élèves dans les classes, l'inspecteur d'académie du Doubs a fait le point sur les ouvertures et fermetures de classes dans le département pour cette rentrée 2019. 

1er degré

  • Sur neuf ouvertures conditionnelles, six ont été confirmées et trois ont été levées.
  • Sur neuf fermetures conditionnelles, cinq ont été confirmées, mais quatre ont été levées 

2nd degré

Pour les collèges, le CTSD  a acté l’ouverture de neuf divisions et la fermeture de quatre autres.

Patrice Durand a présenté les arbitrages pour la carte scolaire 2019 -2020 dans le premier et le second degré. Les décisions ont été approuvées par neuf des dix représentants présents ce mardi matin lors du CTSD. Une seule personne s'est abstenue.  "Cela signifie que les choix présentés ont été reconnus par les représentations syndicales" a souligné le directeur académique des services de l'Éducation nationale dans le Doubs. "Je tiens à préciser d'une part que je n'ai pas vocation à fermer telle ou telle classe par souci d'économie. J'ai une enveloppe de postes que je dois répartir. Fermer une classe, ce n'est pas faire des économies. Mon rôle est d'agir d'une part pour l'équité des moyens sur le département et pour la justice sociale. Ces deux points orientent nos choix et nos arbitrages..."

"Ce ne sont pas les banderoles, mais la présence ou non des élèves qui ont motivé mes décisions"

Patrice Durand DASEN du Doubs

Le premier objectif de la réunion du CTSD était donc d'examiner les cas des fermetures conditionnelles et d'ouvertures conditionnelles (voir ci dessous). "Au vu des effectifs, il s'est avéré que, pour sept classes, des fermetures auraient pu être décidées. Ces écoles, n'ayant pas eu d'alerte de fermetures conditionnelles, il a été décidé de maintenir ces classes" a expliqué Patrice Durant. Une "bienveillance" principalement à l'égard d'écoles situées en zones rurales.

Enfin, six enseignants supplémentaires en appui sont déployés dans les écoles en ayant besoin afin d'améliorer les conditions d'enseignement dans certaines écoles. Un dispositif qui pourra permettre par exemple le dédoublement ponctuel de classes.

ÉCOLES

5 fermetures confirmées

  • EE Bourgogne Besançon (2 postes)
  • EE Helvétie Besançon
  • EP du Crait Larnod
  • EP Morre
  • EP Charles Belle Quingey

4 fermetures levées:

  • EE Ile de France Besançon
  • EP Louis Pergaud Pontarlier
  • EM Joliot Curie Pontarlier
  • EE Les Halles Pont de Roide Vermondans

6 ouvertures confirmées

  • EP Georges Edme Audincourt
  • EM Fourier Besançon
  • EP Boussières
  • EP Houtaud
  • EE Rougemont
  • EP Jouffroy d’Abbans Saint-Vit

3 ouvertures non confirmées

  • EP Sapins Besançon
  • EE intercommunale Métabief
  • EP intercommunale Vorges les Pins

2 Fermetures fermes annulées

  • EP René Roussey Saint-Vit
  • EE Tristan Bernard Besançon

Ouverture ferme maintenue

  • EP intercommunale Granges Narboz

Fermetures fermes envisagées mais non réalisées :

  • EE Rang
  • EE Pierre Brossolette Besançon
  • EP intercommunale Mercey le Grand
  • EE Citadelle Montbéliard

Mesures nouvelles :

Nouvelles ouvertures

  • EM Montrapon Besançon
  • EE Sous la Chaux Montbéliard

COLLÈGES

Neuf ouvertures de divisions

  • Camus (Besançon) : 6e
  • Clairs-Soleils (Besançon) : 6e
  • Stendhal (Besançon) : 6e
  • Victor Hugo (Besançon) : 6e
  • Mandeure : 6e
  • Mouthe : 5e
  • Ornans : 6e
  • Malraux Pontarlier : 6e
  • Valdahon : 5e

Quatre fermetures

  • Voltaire (Besançon) 6e
  • Doubs : 6e
  • Quingey : 5e
  • Pierrefontaine-les-varans : 6e

Inclusion

Trois ouvertures de classes ULIS (unité locale d'inclusion scolaires) : Maiche, Pontarlier Grenier et Voujeaucourt  portant à 26 le nombre de classes ULIS en collège dans le département

La rentrée 2019 en chiffre dans le Doubs

472 écoles -

61 collèges - 54.368 élèves

24 lycées 20.224 élèves

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Parcoursup’ : il est encore temps de passer à la vitesse supérieure avec l’Institution Notre-Dame Saint-Jean

Salles innovantes, outils numériques, posture de l’étudiant, l’Institution Notre-Dame Saint-Jean vous propose son projet. Acteur incontournable de l’Enseignement Supérieur à Besançon, l’Institution accueille 450 étudiants dans des formations de BAC+1 à BAC+3. Celles-ci sont proposées sous statut scolaire mais aussi par la voie de l’apprentissage ou dans le cadre de la Formation Professionnelle ou Continue.  

Mobilisation inédite au collège de Pouilley-les-Vignes

Même si l'établissement a lui aussi son lot de "cas contacts", ce n'est pas en raison de la Covid-19 que la grande majorité des cours ont été annulés au collège de Pouilley-les-Vignes ce jeudi 4 mars 2021. Soutenu par les représentants des parents d'élèves, le personnel était en grève pour dénoncer une baisse de moyens constante depuis 2018 : des classes surchargées... au point de refuser des élèves du secteur.

Variant sud-africain : une troisième classe fermée au collège des Clairs Soleils à Besançon

Une classe de 6e et une de 5e sont fermées depuis vendredi 26 février 2021 au collège Clairs-Soleils à Besançon jusqu'à vendredi suite à des cas contacts signalés. On apprend désormais qu'une classe de 4e est fermée depuis ce jeudi 4 mars 2021 et jusqu'à mercredi en raison d'un élève testé positif au variant sud-africain.

Parents d’élèves « en colère » et grève des enseignants ce lundi à l’école de Geneuille

Carte scolaire • La fermeture d'une classe et le passage de deux à trois niveaux par classe envisagés par l'inspection académique du Doubs pour la rentrée ne passent pas à Geneuille. Les parents d'élèves se sont mobilisés à 16h30 vendredi dernier pour faire part de leur incompréhension. Ce lundi 1er mars 2021, le personnel enseignant et périscolaire était appelé à faire grève. Les parents d'élèves ont pique-niqué devant l'inspection académique dans l'attente des résultats des concertations...

Les tests salivaires à l’école réalisés par des « personnels de santé », assure Blanquer

Les tests salivaires déployés à l'école pour lutter contre la propagation de l'épidémie de Covid-19 seront réalisés par des "personnels de santé" et non par des enseignants, a assuré lundi le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer lors d'un déplacement dans une école de Lavoncourt en Haute-Saône.
Lundisociable
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -0.62
partiellement nuageux
le 09/03 à 6h00
Vent
1.36 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
86 %

Sondage