Rentrée : tout ce qui change à partir de ce mois de septembre

Publié le 02/09/2019 - 06:50
Mis à jour le 02/09/2019 - 08:54

Netflix, prix du gaz, fin de la sécu étudiante, mise en place de la réforme du Bac, cette rentrée 2019 marque de nombreux changements…

© D Poirier ©
© D Poirier ©

Baisse des prix du gaz

Les tarifs réglementés du gaz, appliqués par Engie à des millions de foyers français, vont baisser en moyenne de 0,9% au 1er septembre, a annoncé la semaine dernière la Commission de régulation de l'énergie (CRE). "Cette baisse est de 0,2% pour les clients qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 0,5% pour ceux qui ont un double usage, cuisson et eau chaude, et de 1,0% pour les foyers qui se chauffent au gaz", a détaillé le régulateur.

Fin de la Sécurité sociale étudiante

Tous les étudiants encore affiliés à une mutuelle seront automatiquement rattachés au régime général de l'Assurance maladie à partir du 1er septembre.

La loi de mars 2018 sur l'accès à l'université avait acté la suppression en deux temps du régime étudiant de sécurité sociale. L'an dernier, la cotisation forfaitaire de 217 euros avait été abrogée pour tous les étudiants et l'inscription à la Sécu étudiante abrogée pour les nouveaux entrants dans l'enseignement supérieur, le plus souvent déjà affiliés au régime de leurs parents. Cette année, ceux qui avaient entamé leurs études avant le vote de la loi et étaient restés "provisoirement" affiliés à une mutuelle étudiante vont basculer "automatiquement et gratuitement" au régime général.

Une absorption justifiée, selon le gouvernement, par la "qualité de service insuffisante" et les "coûts de gestion élevés" des mutuelles étudiantes, dépassées par le nombre toujours croissant d'assurés entrants et sortant de ce régime, par nature transitoire.

Des nouveautés pour la rentrée scolaire

Avec l'entrée en vigueur de la loi "pour une école de la confiance", promulguée le 28 juillet dernier, cette rentrée scolaire est placée sous le signe de la nouveauté. 

L'école obligatoire dès 3 ans

Jusqu'à maintenant, l'école était obligatoire pour les enfants à partir de 6 ans, quand bien même la plupart des enfants étaient scolarisés à partir de 3 ans. Le projet de loi "pour une école de la confiance" du ministre de l'Éducation Jean-Michel Blanquer abaisse officiellement ce seuil à 3 ans

Actualisation des taux de prélèvement à la source

En septembre, le taux de prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu des contribuables est actualisé pour tenir compte des changements éventuels consécutifs à la déclaration des revenus perçus en 2018 effectuée au printemps 2019. Un taux qui sera actualisé chaque année en septembre.

Fin de la prime à la conversion pour les diesels immatriculés avant septembre 2019

Les véhicules diesels immatriculés avant le 1er septembre 2019 sont désormais exclus de la prime à la conversion.

Moins de primes à la conversion pour les diesels

À partir de la rentrée, il sera beaucoup plus difficile de bénéficier de la prime à la conversion, ce dispositif d’aide au remplacement d’un véhicule ancien par un véhicule moins polluant. La prime pouvant atteindre jusqu’à 5000 euros, elle a remporté un vif succès. Le gouvernement a donc mis la pédale douce.

Les véhicules classés en vignette Crit’air 2 et immatriculés avant le 1er septembre 2019 ne seront plus du tout éligibles à la prime à la conversion, excluant donc du dispositif tous les diesel immatriculés avant cette date, précise l’AFP. 

Hausse des tarifs de Netflix

En juin, la plateforme de visionnage en ligne a annoncé une augmentation des tarifs pour les cinq millions d'abonnés en France. Au final, tous les tarifs n'augmenteront pas pour les abonnés qui ont choisi le service "essentiel". Ce dernier permet de bénéficier de Netflix sur un seul écran. Il reste à  7,99 euros par mois. 

La formule "standard", (deux écrans - contenu HD)  passe de 10,99 euros à 11,99.  Les  "Premium" (quatre écrans Ultra HD)  passent de 13,99 à 15,99 euros.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

3677 : le nouveau numéro vert pour signaler les maltraitances animales

Le Conseil nationale de la protection animale (CNPA) a lancé ce lundi 24 juin 2024, un nouveau service téléphonique permettant de simplifier les signalements de maltraitance animale. Celui-ci devrait permettre de venir en aide aux personnes souhaitant signaler un cas de maltraitance animale mais ne sachant pas comment s’y prendre, en les orientant rapidement vers le bon interlocuteur.

Faites le choix de l’armée !

Avec 117 spécialités dans 16 domaines d’activité, l'armée de terre offre de nombreuses opportunités de formation et de métier dans l’aérocombat, l’artillerie, le combat blindé, les forces spéciales, le génie, le BTP ou les risques nucléaire, radiologique, biologique et chimique, l’infanterie, l’informatique, la logistique et le transport, la maintenance, le renseignement, la restauration, la santé, la sécurité et la prévention, l’administration et les services, l’enseignement, la recherche, ou encore la musique.

Passage de la flamme : la préfecture recommande d’anticiper ses déplacements

Du 26 juillet au 11 août, la France accueillera les Jeux Olympiques d’été pour la première fois depuis un siècle. Avant cela, le relais de la flamme fera étape dans le Doubs le 25 juin 2024. Afin de garantir un bon déroulement de l’événement tout en limitant les perturbations que celui-ci est susceptible d’engendrer, la préfecture du Doubs incite d’ores et déjà la population à prendre quelques précautions.

À Besançon, une haie d’honneur pour accompagner le dernier relais de la flamme olympique

Pour le grand final de la journée olympique dans le Doubs et l’arrivée de la flamme dans le Parc de la gare d’eau à Besançon le 25 juin 2024, le Département a annoncé la constitution d’une haie d’honneur composée de plusieurs personnalités locales.   

Voici les personnes célèbres qui porteront la flamme olympique dans le Doubs

Un mois avant le début des Jeux Olympiques, le 25 juin 2024, la flamme olympique traversera sept communes du Doubs, avant de rejoindre le site de célébration au Parc de la Gare d’Eau à Besançon. Parmi la centaine de porteurs, cinq personnalités participeront au relais de la flamme à Pontarlier, Chaux-Neuve, Baume-les-Dames et Besançon. Qui sont-ils ?

Législatives anticipées : une action dijonnaise contre l’abstention reprise au niveau national 

Alors que les Français sont appelés à voter pour une nouvelle Assemblée nationale les 30 juin et 7 juillet 2024, la Jeune Chambre économique de Dijon prolonge son action contre l’abstention "Retour aux Urnes", et voit celle-ci reprise au niveau national par la Jeune Chambre économique française et proposée à ses antennes locales dans 105 villes pour une diffusion massive sur le territoire.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 25.37
peu nuageux
le 24/06 à 18h00
Vent
3.95 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
60 %