Alerte Témoin

Rentrée : tout ce qui change à partir de ce mois de septembre

Publié le 02/09/2019 - 06:50
Mis à jour le 02/09/2019 - 08:54

Netflix, prix du gaz, fin de la sécu étudiante, mise en place de la réforme du Bac, cette rentrée 2019 marque de nombreux changements...

rentrée des classes
© D Poirier

Baisse des prix du gaz

Les tarifs réglementés du gaz, appliqués par Engie à des millions de foyers français, vont baisser en moyenne de 0,9% au 1er septembre, a annoncé la semaine dernière la Commission de régulation de l'énergie (CRE). "Cette baisse est de 0,2% pour les clients qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 0,5% pour ceux qui ont un double usage, cuisson et eau chaude, et de 1,0% pour les foyers qui se chauffent au gaz", a détaillé le régulateur.

Fin de la Sécurité sociale étudiante

Tous les étudiants encore affiliés à une mutuelle seront automatiquement rattachés au régime général de l'Assurance maladie à partir du 1er septembre.

La loi de mars 2018 sur l'accès à l'université avait acté la suppression en deux temps du régime étudiant de sécurité sociale. L'an dernier, la cotisation forfaitaire de 217 euros avait été abrogée pour tous les étudiants et l'inscription à la Sécu étudiante abrogée pour les nouveaux entrants dans l'enseignement supérieur, le plus souvent déjà affiliés au régime de leurs parents. Cette année, ceux qui avaient entamé leurs études avant le vote de la loi et étaient restés "provisoirement" affiliés à une mutuelle étudiante vont basculer "automatiquement et gratuitement" au régime général.

Une absorption justifiée, selon le gouvernement, par la "qualité de service insuffisante" et les "coûts de gestion élevés" des mutuelles étudiantes, dépassées par le nombre toujours croissant d'assurés entrants et sortant de ce régime, par nature transitoire.

Des nouveautés pour la rentrée scolaire

Avec l'entrée en vigueur de la loi "pour une école de la confiance", promulguée le 28 juillet dernier, cette rentrée scolaire est placée sous le signe de la nouveauté. 

L'école obligatoire dès 3 ans

Jusqu'à maintenant, l'école était obligatoire pour les enfants à partir de 6 ans, quand bien même la plupart des enfants étaient scolarisés à partir de 3 ans. Le projet de loi "pour une école de la confiance" du ministre de l'Éducation Jean-Michel Blanquer abaisse officiellement ce seuil à 3 ans

Actualisation des taux de prélèvement à la source

En septembre, le taux de prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu des contribuables est actualisé pour tenir compte des changements éventuels consécutifs à la déclaration des revenus perçus en 2018 effectuée au printemps 2019. Un taux qui sera actualisé chaque année en septembre.

Fin de la prime à la conversion pour les diesels immatriculés avant septembre 2019

Les véhicules diesels immatriculés avant le 1er septembre 2019 sont désormais exclus de la prime à la conversion.

Moins de primes à la conversion pour les diesels

À partir de la rentrée, il sera beaucoup plus difficile de bénéficier de la prime à la conversion, ce dispositif d’aide au remplacement d’un véhicule ancien par un véhicule moins polluant. La prime pouvant atteindre jusqu’à 5000 euros, elle a remporté un vif succès. Le gouvernement a donc mis la pédale douce.

Les véhicules classés en vignette Crit’air 2 et immatriculés avant le 1er septembre 2019 ne seront plus du tout éligibles à la prime à la conversion, excluant donc du dispositif tous les diesel immatriculés avant cette date, précise l’AFP. 

Hausse des tarifs de Netflix

En juin, la plateforme de visionnage en ligne a annoncé une augmentation des tarifs pour les cinq millions d'abonnés en France. Au final, tous les tarifs n'augmenteront pas pour les abonnés qui ont choisi le service "essentiel". Ce dernier permet de bénéficier de Netflix sur un seul écran. Il reste à  7,99 euros par mois. 

La formule "standard", (deux écrans - contenu HD)  passe de 10,99 euros à 11,99.  Les  "Premium" (quatre écrans Ultra HD)  passent de 13,99 à 15,99 euros.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Manger à l’ère du coronavirus: la sécurité alimentaire mondiale en question

Perturbations des marchés des denrées agricoles, manque de bras dans les champs, protection déficiente des salariés de l'agroalimentaire face au coronavirus: dans un rare communiqué commun, les dirigeants des trois organisations multilatérales chargées de l'alimentation, de la santé, et du commerce, FAO, OMS et OMC, mettent en garde ce 1er avril 2020 contre un risque de crise alimentaire mondiale.

Moins d’accidents de la route et plus d’interventions à domicile pour les pompiers

Confinement oblige, depuis un peu plus de deux semaines, nous ne sommes plus sur la route mais chez nous (pour la grande majorité). Résultat, la nature des interventions des pompiers change. Moins d'accidents de la route, plus d'interventions à domicile... Premier bilan par nos soldats du feu.
Offre d'emploi
 0.18
ciel dégagé
le 02/04 à 6h00
Vent
0.82 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
79 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune