Réticences à la réouverture des écoles : "Cela fait partie des efforts de persuasion que nous avons à faire" (Recteur)

Publié le 30/05/2020 - 10:59
Mis à jour le 30/05/2020 - 10:59

Des communes telles que Besançon ne souhaitent pas rouvrir toutes les écoles pour diverses raisons. Pour le recteur de l’Académie de Besançon, « il y a un effort à faire (…) aujourd’hui le département du Doubs est à 82% des ouvertures des écoles, il faudra que nous soyons à 100% au cours du mois de juin », a-t-il indiqué lors d’une conférence de presse vendredi 29 mai 2020.

© D Poirier ©
© D Poirier ©

Depuis plusieurs semaines, le recteur de l'Académie de Besançon et le Directeur académique des services de l'Éducation nationale du Doubs tentent de faire rouvrir toutes les écoles. Une tâche qui n'est pas facile en particulier lorsqu'ils se heurtent à des décisions municipales, mais aussi préfectorales. "Cela fait partie des efforts de persuasion que nous avons à faire", affirme le recteur. "Ce qui a été rappelé jeudi par le ministre de l'Éducation nationale se place dans un cadre qui fait de l'ouverture la règle et de la fermeture l'exception éventuellement décidée par le maire."

Pour Jean-François Chanet, "Ce qui est possible ailleurs devrait l'être dans une ville comme Besançon." Et d'ajouter : "Nous allons poursuivre avec persévérance et détermination l'effort pour convaincre qu'il faut faire plus."

Le Doubs "ne se situe pas dans la fourchette haute" des réouvertures des écoles de la région

D'autres communes que Besançon ont fait le choix de ne pas rouvrir les écoles : "Toutes les situations sont différentes selon les communes : il y a des écoles rurales où il est plus facile d'accueillir tous les niveaux compte-tenu des effectifs, et il y a des écoles urbaines dont les bâtiments ne se prêtent pas facilement à l'accueil de tous les niveaux", explique le recteur. Il constate que le département du Doubs "ne se situe pas dans la fourchette haute" des réouvertures des écoles avec un taux de 82%. C'est aussi le cas dans le Jura. Le recteur observe que "nous sommes à 87% dans le Territoire de Belfort, dont on pouvait penser apriori que les maires seraient plus réticents compte-tenu de la proximité avec l'Alsace."

En conclusion, Jean-François Chanet a déclaré : "Il y a un effort à faire, il faudra que nous soyons à 100% d'écoles rouvertes au cours du mois de juin."

Infos +

La cellule Coronagir de l'Académie de Besançon fonctionne depuis le 11 mai. Elle a eu connaissance de 146 situations au total. "Toutes ont été traitées rapidement", précise le recteur, "pour les cas où le médecin traitant a jugé un dépistage nécessaire, les résultats sont tous revenus négatifs."

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Une quarantaine d’élèves du lycée Pergaud en voyage à Espagne…

Quarante-neuf élèves du lycée Pergaud de Besançon ont participé à un voyage culturel et linguistique à Valencia en Espagne du 7 au 12 avril 2024. Les élèves émanant de la section européenne espagnol et des classes technologiques ST2S, ont été accompagnés par leurs professeures Mesdames Mougenot, Lallemand, Jeanningros et Ferreira-Lopes.

Une vingtaine d’écoles bisontines reçoivent un arbre jumeau de la place de la Révolution

Dans le cadre de la végétalisation de la place de la Révolution, la Ville de Besançon a organisé jeudi 11 avril 2024 une cérémonie avec 476 enfants issus de 21 écoles bisontines. Un arbre, ayant son jumeau place de la Révolution, est ainsi remis à chaque école. Ils seront plantés à l’automne prochain.

Partiel blanc pour les premières années de médecine...

Comme chaque année, le Tutorat Santé Besançon organise un examen classant blanc le 4 mai pour les Pass (Parcours accès santé spécifique) et l’après-midi du 3 mai pour les Las (Licence à accès santé). Cet évènement, plus communément appelé “partiel blanc”, totalement gratuit et accessible à tous, se déroulera dans les locaux de la faculté de médecine.

Réforme du “choc des savoirs” : le Snes-FSU dénonce un “tri social” des élèves

Les syndicats Snes-Fsu et Sud Éducation, accompagnés de quelques enseignants, se sont mobilisés mardi 2 avril 2024 devant le rectorat de Besançon afin de s’opposer à la réforme du "choc des savoirs" annoncée par Gabriel Attal lorsqu’il était ministre de l’Éducation nationale.

Dans le Haut-Doubs, un nouveau service dédié à l’accueil enfants-parents

Le nouveau service à destination des familles baptisé "Bulle d’air" sera lancé le 4 avril 2024 au sein de la Communauté de Communes des Portes du Haut-Doubs en itinérance sur trois communes, Vercel-Villedieu-Le-Camp, Valdahon et Les Premiers Sapins. Ouvert à tous, le service est gratuit, préserve l’anonymat et est accessible sans réservation, ni engagement.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 4.89
couvert
le 16/04 à 6h00
Vent
5.03 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
91 %