Rixe avec arme devant un lycée : un adolescent mis en examen

Publié le 29/09/2017 - 11:52
Mis à jour le 16/04/2019 - 10:50

Un adolescent de 16 ans a été mis en examen ce jeudi 28 septembre 2017 pour avoir grièvement blessé de plusieurs coups de tournevis ou de couteau un garçon du même âge devant un lycée à Bethoncourt (Doubs), a indiqué vendredi le parquet.

 ©
©

Il a été mis en examen pour "violences volontaires aggravées avec arme et en réunion" et placé sous contrôle judiciaire, a dit à l'AFP la procureure de Montbéliard, Carine Greff, confirmant une information du quotidien l'Est républicain. Le suspect n'a pas reconnu être l'auteur des coups d'arme blanche, il a préféré garder le silence, a-t-elle précisé.

Le 5 septembre vers 17H30, une rixe entre plusieurs jeunes avait eu lieu devant le site Camus du lycée des Huisselets à Bethoncourt pour "un motif obscur" et sur fond "d'hostilité entre deux groupes", selon la magistrate.

Un jeune homme de 16 ans, qui n'est pas scolarisé dans l'établissement, avait été victime de plusieurs coups de couteau ou de tournevis - aucune arme n'a été retrouvée. Il avait été héliporté en urgence au CHU de Besançon. Plusieurs adolescents avaient été placés en garde à vue après la rixe, dont le suspect de 16 ans, puis relâchés pour permettre aux enquêteurs d'éclaircir les circonstances de l'agression. Un dispositif de sécurité renforcé avait été mis en place aux abords du lycée.

Jeudi, le suspect, scolarisé au lycée des Huisselets, a finalement été mis en examen et placé sous contrôle judiciaire. "L'enquête a établi que c'est bien lui l'auteur des coups", a déclaré Mme Greff. "Les autres personnes impliquées dans la rixe feront l'objet de poursuites ultérieures et différenciées", a-t-elle ajouté.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Justice

Tag de “L’Origine du monde” de Gustave Courbet : l’organisatrice de l’action mise en examen…

La performeuse franco-luxembourgeoise Deborah de Robertis, qui avait revendiqué être à l’origine d’une action début mai au Centre Pompidou-Metz où cinq œuvres, dont le tableau "L’origine du monde" de Courbet, ont été taguées et une autre dérobée, a été mise en examen, a-t-on appris lundi 3 juin 2024 auprès du parquet de Metz.

Éclatements de pneus Goodyear : de nombreuses données informatiques saisies lors des perquisitions

"De nombreuses données informatiques" ont été saisies lors de perquisitions menées chez le géant américain du pneumatique Goodyear, "qui vont pouvoir être exploitées par les enquêteurs", a déclaré jeudi 16 mai 2024 le procureur de la République de Besançon, après l'éclatement de pneus de camions à l'origine d'accidents mortels.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 20.34
légère pluie
le 25/06 à 21h00
Vent
1.35 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
83 %