Sécurité : Macron promet des recrutements et le retour de la "police de proximité"

Publié le 10/12/2016 - 18:46
Mis à jour le 12/12/2016 - 08:42

Emmanuel Macron, candidat à l’élection présidentielle, a promis ce samedi 10 décembre en meeting le recrutement, s’il est élu président, de 10.000 policiers et gendarmes et le rétablissement de la « police de proximité« , supprimée par Nicolas Sarkozy.

Emmanuel Macron (archives) © D Poirier
Emmanuel Macron (archives) © D Poirier

"Nous devons protéger contre les nouveaux risques, contre un monde qui change", a expliqué l'ancien ministre, en meeting porte de Versailles. Selon lui, "il y aura toujours des fragiles, des oubliés et notre devoir, c'est de leur aménager une place, de les aider".

Pour cela, il compte sur "trois boucliers : un bouclier sécurité, un bouclier social actif et un bouclier européen", a détaillé M. Macron. "Le premier bouclier, c'est celui de la sécurité : il n'y a pas de liberté qui vaille si chaque jour on a peur", a fait valoir M. Macron, ajoutant que "l'autorité de l'État doit être intangible et notre autorité inflexible".

"Nous savons ce que vivent nos forces de l'ordre partout sur le territoire", a enchaîné l'ancien conseiller de François Hollande.

M. Macron a annoncé qu'"au-delà des 9.000 embauches décidées (durant l'actuel quinquennat), ce seront 10.000 fonctionnaires de police et de gendarmerie supplémentaires dans les trois premières années" à partir de 2017.

Il veut aussi "rendre du temps utile aux policiers, simplifier les procédures : nous réduirons ainsi les contraintes sans réduire en rien les droits et libertés de nos concitoyens". M. Macron a par ailleurs plaidé pour "reconstituer notre renseignement territorial dans les endroits les plus sensibles du pays".

Enfin, M. Macron a assuré qu'il rétablirait la "police de proximité", créée par Lionel Jospin et Jean-Pierre Chevènement, "déconstruite" ensuite par Nicolas Sarkozy alors que c'était une "bonne idée".

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Européennes : Jacques Ricciardetti, candidat sur la liste de Jordan Bardella 

Jacques Ricciardetti, délégué départemental du Rassemblement National du Doubs et conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté est officiellement candidat en 51e position sur la liste du Rassemblement National menée par Jordan Bardella pour les élections européennes du 9 juin 2024.

Effondrement rue de Vesoul : Laurent Croizier demande la mise en place “d’un mécanisme d’aide financière pour les commerces en difficultés”

Suite à l’effondrement de la chaussée survenu le 25 février dernier rue de Vesoul à Besançon, le député du Doubs alerte ce mois de mai 2024 sur l’avenir des commerces. A ce titre, il demande qu’une aide soit mise en place…

La ministre Fadila Khattabi se rendra au Breuil et à Chalon-sur-Saône ce vendredi 17 mai

Fadila Khattabi, ministre chargée des personnes âgées et des personnes handicapées, sera, ce vendredi 17 mai 2024, en visite en Saône-et-Loire, pour visiter l’ESAT du Breuil, faire une déambulation dans le centre-ville de Chalon-sur-Saône, participer à une table ronde sur le Fonds territorial d’accessibilité et assister à un match de playoff de basket fauteuil.

Européennes : le ministre Jean-Noël Barrot sera présent à Belfort ce vendredi 17 mai

Dans le cadre des élections européennes, Christophe Grudler, député européen et candidat sur la liste ''Besoin d'Europe'' a invité Jean-Noël Barrot, ministre délégué chargé de l'Europe pour une réunion publique qui se tiendra à Belfort le vendredi 17 mai 2024 à partir de 18h30 à la Maison du Peuple.

Élections européennes : les candidats invités à débattre sur les questions agricoles dans une ferme du Jura

Dans le cadre des prochaines élections européennes qui auront lieu le 9 juin 2024, les Jeunes agriculteurs de la région Bourgogne-Franche-Comté et la FRSEA invitent les candidats à débattre de leur programme autour des questions agricoles au sein d’une exploitation située à Saint-Baraing. 

Demande de protection fonctionnelle à Anne Vignot lors du prochain conseil municipal

Durant le prochain conseil municipal qui aura lieu jeudi 16 mai 2024, les élus seront amenés à délibérer sur l'octroi de la protection fonctionnelle à la Maire de Besançon suite aux propos violents et menaçants reçus personnellement sur les réseaux sociaux à la suite de son dépôt de plainte contre l’action du collectif Némésis menée durant le carnaval de Besançon le 7 avril dernier. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 11.83
légère pluie
le 22/05 à 3h00
Vent
4.46 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
97 %