Sécurité routière : Emmanuel Barbe attendu début avril dans le Doubs

Publié le 28/03/2018 - 16:00
Mis à jour le 30/03/2018 - 12:40

Le délégué interministériel à la sécurité routière est attendu le 12 avril 2018 dans le Doubs. Il sera notamment question de la baisse de la limitation de la vitesse à 80 km/h sur les routes secondaires à double sens sans séparateur à compter du 1er juillet 2018

 ©
©

À l'occasion de sa visite chez Wolrdplas, société qui développe des solutions de panneaux de signalisation connectés et lumineux, le préfet du Doubs a annoncé la visite du délégué interministériel à la sécurité routière dans le Doubs le 12 avril 2018.

Raphaël Bartolt souhaiterait présenter les solutions innovantes de la société bisontine en matière de sécurité routière, au moment où de nombreux panneaux seront à changer le long de routes lors du passage à 80 km/h sur les routes secondaires à double sens.  Dans le Doubs, entre les routes départementales et les routes nationales, il y aurait seulement une centaine de panneaux "90 km/h" à remplacer. Mais de nombreux autres pourraient fleurir le long des routes pour bien rappeler la limitation de vitesse.

Emmanuel Barbe fervent défenseur des 80 km/h sur les routes a toujours estimé que la baisse de la vitesse était une question de "bon sens". "Le fait que cela ferait baisser le nombre de morts et le nombre d'accidents ne fait pas l'ombre d'un doute", avait réagi en décembre dernier Emmanuel Barbe sur France info "C'est une donnée scientifique mesurée par de nombreuses études dans le monde (…) Si on fait baisser de 10 % la vitesse moyenne, on obtient une baisse de 4,6 % du nombre de morts". 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Aucun pass sanitaire ne sera demandé lors des meetings politiques…

C’est une nouvelle qui va en faire grincer des dents plus d’un… Le Conseil constitutionnel (saisi par 60 députés de la France Insoumise) a validé ce vendredi 21 janvier 2022 le projet de loi concernant le pass vaccinal. Les sages ont toutefois refusé la possibilité pour les organisateurs de meetings politiques de demander un pass sanitaire aux participants.

Quatre députés du Doubs signent une tribune en faveur d’une « fin de vie libre »

Les Jeunes avec Macron (JAM) de Bourgogne-Franche-Comté ont rédigé ce mois de janvier 2022 une tribune afin de ramener dans le débat national la question du choix de la fin de vie. Fannette Charvier, Eric Alauzet, Denis Sommer et Frédéric Barbier, députés du Doubs, ont co-signé cette dernière.

A Besançon, le portrait d’Emmanuel Macron goudronné pour ses bilans climatique et social

Pendant que Emmanuel Macron inaugurait la présidence française de l’Union européenne ce mercredi 19 janvier, des activistes d’Action non-violente COP21 ont souillé des portraits officiels du président pour dénoncer son bilan climatique et social. Ils pointent "le sabotage climatique" du quinquennat d'Emmanuel Macron et appellent à la mobilisation.

Fermeture du pont de la République aux voitures : une idée « absurde » pour les élus de Besançon maintenant

La maire de Besançon Anne Vignot a annoncé le 7 janvier dernier la fermeture du pont de la République à la circulation des voitures au printemps-été 2022. Une décision qualifiée d'"absurde" dans une lettre ouverte du 19 janvier écrite par Claude Varet, conseillère municipale de Besançon maintenant, qui appelle la maire à y renoncer en l'invitant à lancer "un grand chantier visant l’étude de toutes les mobilités."
Offre d'emploi

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -1.68
ciel dégagé
le 24/01 à 6h00
Vent
1.05 m/s
Pression
1031 hPa
Humidité
100 %

Sondage