Sécurité routière en 2015 : "une année historique !"

Publié le 10/02/2016 - 14:30
Mis à jour le 10/02/2016 - 16:29

Dans le département du Doubs, le bilan de la sécurité routière compte 17 décès de moins sur les routes en 2015 par rapport à 2014. Selon Raphaël Bartolt, préfet du Doubs, cette année 2015 est "une année historique" puisque ce chiffre est le plus bas enregistré dans le Doubs depuis la création de la Sécurité routière.

2013-05-10-voitures_bouchon_micropolis.jpg
Le trafic routier était dense vendredi 8 novembre 2013 dans le Grand Besançon photo d'illustration ©miss dom
PUBLICITÉ

Le préfet précise qu’en 2004, on comptait 56 décès sur les routes du Doubs. En 2015, le chiffre est presque divisé par 2. 

Le nombre de décès est en forte diminution

En 2015, les accidents corporels ont été moins nombreux : 306 pour 407 en 2014, soit une baisse notable de plus de 10%. Le résultat s’avère toutefois supérieur au nombre d’accidents enregistrés en 2013 avec 342 accidents corporels.

Le nombre de décès est en forte diminution entre 2015 : 27 en 2015 pour 44 en 2014 et 36 en 2013, chiffre jusqu’alors le plus bas enregistré dans le Doubs depuis l’existence de la Sécurité routière.

Si le nombre de blessés est également en baisse, 431 en 2015 pour 504 en 2014, il est en hausse par rapport aux 413 blessés comptabilisés en 2013. De plus, le nombre de blessés hospitalisés est quant à lui le seul indicateur en légère hausse (270 en 2015 pour 268 en 2014 et 253 en 2013).

Les accidents mortels plus souvent avec des deux-roues

La part des deux-roues motorisés dans les accidents mortels est en hausse. 7 motocyclistes et 3 cyclomotoristes sont décédés sur les routes du Doubs en 2015, ce qui représente 37% des tués. En 2014, si le nombre était le même, il ne représentait que 23% des décédés.

La baisse des tués sur les routes du Doubs concerne les automobilistes (13 tués en 2015 pour 22 en 2014), ainsi que les piétons (un en 2015 alors qu’ils étaient 8 en 2014.)

Par ailleurs, le nombre de conducteurs de poids lourds décédés est stable avec 2 en 2015 et 2014 et un cycliste a perdu la vie en 2015 pour 2 en 2014.

Les jeunes sont les plus touchés par la mortalité routière en 2015 dans le Doubs

La baisse importante du nombre de tués en 2015 dans le Doubs concerne les 25-65 ans, 11 tués pour 23 en 2014, et les plus de 65 ans, 4 tués pour 8 en 2014.

Dans ce contexte de baisse globale, les jeunes ont été davantage touchés par la mortalité routière. Ainsi, 12 jeunes de moins de 24 ans ont perdu la vie en 2015 pour 7 en 2014, la part des jeunes a donc évolué de 16% à 44% entre 2014 et 2015. 

L’étude des causes 

La vitesse excessive est en cause dans plus de 40% des accidents mortels.

La part des accidents mortels dus à une vitesse excessive était en 2014 de 23%, en 2015, elle dépasse les 40%. L’alcool est toujours en cause dans près de 30% des accidents mortels en 2015 comme en 2014. Les comportements dangereux, tels que les dépassements dangereux, et le manque de vigilance sont également en hausse. Ils concernent 48% des accidents mortels en 2015 pour 27% en 2014.

L’analyse des causes permet de constater un relâchement de certains automobilistes qui mettent en péril leur vie, celle de leurs passagers et des autres usagers de la route.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Un chercheur originaire de Besançon, « inventeur européen 2019 » dans la Recherche

Un chercheur originaire de Besançon, « inventeur européen 2019 » dans la Recherche

Ce jeudi 20 juin 2019 avait lieu à Vienne l'un des plus grands rendez-vous de l’innovation en Europe organisé par l’Office européen des brevets. Jérôme Galon, chercheur originaire de Besançon, a remporté l'un des cinq prix prestigieux : l'inventeur européen 2019 dans la catégorie "Recherche".

CODIS : des nouveaux locaux pour les sapeurs-pompiers à Besançon !

CODIS : des nouveaux locaux pour les sapeurs-pompiers à Besançon !

Les sapeurs-pompiers du Doubs ont présenté ce jeudi 20 juin 2019 les nouveaux locaux du centre opérationnel départemental d’incendie et de secours (CODIS) à Besançon. Ils peuvent ainsi mieux coordonner leurs moyens, surtout face à la hausse du nombre interventions dans le département : les opérateurs y reçoivent plus de 500 appels par jour et programment une intervention toutes les 13 minutes !

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 20.75
partiellement nuageux
le 25/06 à 6h00
Vent
0.59 m/s
Pression
1018.46 hPa
Humidité
77 %

Sondage