Alerte Témoin

Sécurité routière : le nombre de tués sur les routes depuis début 2016 en forte hausse

Publié le 06/07/2016 - 17:33
Mis à jour le 15/04/2019 - 10:00

Au 30 juin 2016, 156 accidents corporels ont été recensés avec un bilan de 21 personnes décédées et 183 blessés, dont 102 blessés hospitalisés. Par rapport à 2015, le nombre de tués sur les routes est en forte hausse… 

dsc_5110.jpg
©Alexane Alfaro

Si le nombre d'accidents et de blessés est en baisse (respectivement -10,3% et -11,6%), le nombre de tués est en forte hausse (21 tués en 2016 contre 11 en 2015 à la même époque). La Sécurité routière constate que la mortalité routière concerne principalement les jeunes, les seniors et les usagers vulnérables. 

En 2016, les 0-24 ans et les + 65 ans représentent 13 tués sur 21, soit plus de la moitié des tués. Les usagers vulnérables paient un lourd tribut avec 8 tués sur 21 : 3 piétons, 1 cycliste et 4 usagers de deux-roues motorisés.

Parmi les causes des accidents mortels survenus cette année :

  • 4 sont dus à la vitesse
  • 7 sont dus à l'alcool
  • 6 sont liés à des défauts de comportement : manque de vigilance, imprudence, circulation à gauche, défaut de maîtrise, dépassement.

(Communiqué de la Sécurité routière)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Acte de violence commis par un policier : Anne Vignot salue la décision immédiate du préfet de saisir l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN. Une décision que salue la maire de Besançon Anne Vignot dans un communiqué.

Sécurité à Planoise : le préfet du Doubs saisit l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN.

Il est aujourd’hui possible de régler ses impôts et autres factures administratives chez le buraliste, mais à quelques conditions

Mise à jour le 1er août • La direction générale des Finances publiques a noué un partenariat avec le réseau des buralistes afin de proposer une offre de paiement de proximité pour régler vos impôts, amendes (ce qui était déjà possible auparavant) ou factures de service public (avis de cantine, de crèche, d’hôpital…). Ce service est mis en place dès ce mardi 28 juillet.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     17.29
    légère pluie
    le 03/08 à 12h00
    Vent
    4.27 m/s
    Pression
    1014 hPa
    Humidité
    86 %

    Sondage