Sept astuces pour ne pas prendre de poids pendant les fêtes…

Publié le 30/12/2017 - 06:15
Mis à jour le 15/04/2019 - 17:29

Apriori ce n'est pas facile, et encore moins lorsque l'on est très gourmands ! Voici sept astuces pour éviter de prendre du poids pendant les fêtes de fin d'année sans trop se priver… 

table-791148_960_720.jpg
Image d'illustration (libre de droit) ©kaboompics - pixabay.com/fr/table-servi-pr%C3%A9par%C3%A9-ensemble-791148/
PUBLICITÉ

Doucement sur l'alcool 

Champagne à l'apéritif, vin rouge avec la viande, vin blanc avec les huîtres, digestifs avant et après le dessert, champagne… L'alcool est très présent pendant les fêtes de fin d'année et très caloriques ! C'est pourquoi il est conseillé de ne boire qu'un verre de champagne à l'apéritif puis pendant le repas, ne boire qu'un verre de vin. L'eau remplacera tous les autres verres ! 

Éviter de boire des sodas, préférer l'eau 

Les sodas, comme l'alcool, sont très caloriques et n'étanchent pas la soif après avoir consommé des produits salés et sucrés. L'eau est la meilleure copine pendant les repas de fêtes de fin d'année et de toute l'année d'ailleurs… 

On se motive pour faire des marches digestives 

Après un lourd repas, la sieste n'est pas la bonne solution pour éviter de prendre des kilos pendant les fêtes. Conseil : motivez les personnes autour de vous pour aller faire un tour de marche dans le quartier et au-delà ! 

Les fruits de mer plutôt que le foie gras 

En effet, les fruits de mer sont beaucoup moins caloriques et meilleurs pour la santé que le foie gras qui lui est saturé de graisses animales. Il est conseillé pour consommer un minium de calorie de déguster des huîtres, bulots, moules, crevettes, etc. sans mayonnaise et sans pain bien sûr ! Pour l'assaisonnement, le citron et le vinaigre à l'échalote sont efficaces et pauvres en calories. 

Non au fromage !

Apéritif, entrée, plat… fromage ? Dessert… Après la moitié d'un repas de fête, a-t-on vraiment faim de fromage ? Ou est-ce que la gourmandise ? En général, on prend un bout de comté, une cuillère de cancoillotte et un quartier de camembert par gourmandise et/ou par habitude. En cette fin d'année, on évite cette partie du repas, et on saute directement au dessert ! 

Farandole de desserts : on en choisit qu'un ! 

Souvent, Noël donne envie aux cuisiniers et cuisinières de montrer leurs talents en confectionnant des bûches, des glaces, et autres mignardises à croquer… mais pour la ligne, ce n'est pas le top ! Conseil : choisir un seul dessert et éviter de prendre une part de chaque…

Et quand le café arrive, on évite le sucre et les "canards"… 

Les repas de famille qui s'éternisent : on ne grignote pas ! 

Dans certaines familles, les repas de Noël durent une éternité : on discute, le dessert a été servi à 15 heures, on est encore à table à 16 h 30 et… on picore ce qu'il reste sur la table, les pères Noël en chocolats ou les papillottes qui vous font de l'oeil. Pour éviter cela, proposez de débarrasser la table à vos convives ou aux maîtres de maison et demandez une tisane (sans sucre) ! 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Arrêté anti-pesticide à Nans-Sous-Sainte-Anne : un appel au soutien du maire devant le tribunal administratif ce jeudi à Besançon

Le maire de Nans-Sous-Sainte-Anne Emmanuel Cretin, a publié un arrêté anti-pesticide en octobre 2019 voté au conseil municipal à l'unanimité. Le préfet du Doubs a très rapidement saisi le tribunal administratif de Besançon. Le maire de la petite commune est convoqué par le juge des référés le 14 novembre prochain…

Une trentaine d’infirmier.eres de bloc opératoire manifeste au CHU de Besançon

Suite à l'appel à la grève nationale de l'Union syndicale des associations d'infirmie.eres de bloc opératoire diplômé.es d'Etat (Unaibode) dont le Syndicat national des infirmiers de bloc opératoire (Snibo), une trentaine d'infirmier.eres de bloc opératoire (Ibode) s'est rassemblée jeudi 7 novembre 2019 sur le parvis du CHU de Besançon. Pourquoi les Ibode sont-ils en grève ? Réponses…

#MoisSansTabac : l’ANPAA mobilisée en Bourgogne-Franche-Comté pour aider les fumeurs à « relever le défi »

Pour la quatrième année consécutive, les équipes de l’Association nationale de prévention en alcoologie et addictologie (ANPAA) sont mobilisées en Bourgogne- Franche-Comté pour l’opération Moi(s) sans tabac qui se déroule tout au long du mois de novembre 2019. Cette opération encourage tous les fumeurs, "à travers une approche positive et collective", à relever le défi d’un arrêt du tabac pendant au moins 30 jours.

Pollution de l’air : une journée européenne du radon

Le 7 novembre 2019 est la journée européenne consacrée au radon. Cette journée, instaurée le jour de l’anniversaire de la naissance de Marie Curie, a pour objectif de sensibiliser le public sur un polluant de l’air intérieur, "seconde cause de cancer du poumon après le tabac et avant l’amiante", indique ATMO Bourgogne Franche-Comté.

« Pour défendre notre système de santé », un rassemblement devant l’ARS à Besançon le 14 novembre 2019

Les organisations syndicales représentatives médicales et paramédicales CFDT, CGT, Solidaires ( ou SUD) et UNSA du Doubs appellent à un rassemblement de tous les salarié-es et usag-è-r-e-s pour jeudi 14 novembre 2019 pour défendre notre système de Santé et d’Action Sociale.

4ème édition du #MoisSansTabac : un village pour aller à la rencontre des fumeurs et de leur entourage

Le Ministère des Solidarités et de la Santé et Santé publique France ont lancé la 4ème édition de #MoisSansTabac en partenariat avec l’Assurance Maladie. Depuis 2016, 580 982 inscriptions au grand défi de l’arrêt du tabac ont été comptabilisées, dont 23 290 en Bourgogne-Franche-Comté. Ce dispositif propose aux fumeurs un accompagnement au sevrage jour après jour. Ce rendez-vous annuel a débuté dès le mois d’octobre 2019 pour les participants, invités à s’inscrire via la plateforme dédiée

Le Pôle métropolitain Nord Franche-Comté, l’ARS Bourgogne-Franche-Comté et leurs partenaires s’engagent dans un contrat local de santé

Le Pôle métropolitain Nord Franche-Comté, l’ARS Bourgogne-Franche-Comté et leurs partenaires s’engagent pour la première fois dans un contrat local de santé (CLS) signé le 21 octobre 2019 à Montbéliard "pour mener des actions cohérentes et complémentaires déclinées au plus près des habitants."

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 0.35
légère pluie
le 15/11 à 9h00
Vent
5.09 m/s
Pression
1001 hPa
Humidité
96 %

Sondage