Alerte Témoin

Sexisme, harcèlement sexuel : pour Jacques Vuillemin, "ça suffit" !

Publié le 17/05/2016 - 16:47
Mis à jour le 17/05/2016 - 16:48

Lundi 9 mai 2016, le député Europe Ecologie Les Verts (EELV) de Paris Denis Baupin démissionnait de son poste de vice-président de l'Assemblée nationale après la publication de plusieurs témoignages de militantes et collaboratrice de son parti l'accusant de harcèlement sexuel. Cette affaire a permis de délier les langues et de remettre le sujet du sexisme en France sur le tapis. Jacques Vuillemin, ancien adjoint au maire à Besançon et écrivain, en parle dans sa contribution sur maCommune.info intitulée "Ca suffit."

11011565_842102949197990_4191038547787541431_n.jpg
Jacques Vuillemin ©DR

Contribution

"CA SUFFIT.

Si la classe politique salue le courage des femmes qui osent dénoncer le harcèlement dont elles sont victimes , c'est pour mieux masquer la lâcheté de ceux qui savaient et se sont tus.

En dépit de tous les discours, promesses depuis des années, cette triste affaire Baupin, révèle la fragilité de la situation des femmes dans notre société et pas seulement en politique. Cette triste affaire et l'omerta qui la couvre est la marque d' une régression profonde que l'on refuse de voir. 

Il est temps de dire : CA SUFFIT.

Quand la réputation d'un parti est plus importante que la dignité d' une femme victime de harcèlement, quand la carrière d' un homme politique, fût-il brillant, est plus importante que l' humiliation subie par une femme, il est temps de dire :

CA SUFFIT.

Quand la dignité d'une femme victime de harcèlement est considérée par certains hommes politiques comme une histoire de bonne femme, il est temps de crier :

CA SUFFIT.

Le harcèlement sexuel est un délit qui doit être combattu et condamné autrement que par de simples mots. A ceux qui puisent dans l' audace des mots l' illusion de l'action, il est temps de dire : CA SUFFIT .

Les mots, les discours : CA SUFFIT . Il faut agir, légiférer si nécessaire pour protéger les victimes et non leur bourreau."

Jacques VUILLEMIN   

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Doubs : rassemblements de plus de 30 personnes interdits à partir de ce lundi

Suite aux annonces du ministre de la Santé Olivier Véran jeudi 24 septembre, le préfet du Doubs Joël Mathurin publie un nouveau décret ce lundi 28 septembre 2020 interdisant notamment les rassemblements de plus de 30 personnes dans le cercle privé. Le port du masque devient obligatoire dans les centres-ville de six communes supplémentaires du département.

Victime d'une cyber-attaque, Besançon appelle à la "vigilance"

Attention aux courriels d'hameçonnage ! •

Le 4 septembre dernier 2020, les infrastructures informatiques de Grand Besançon Métropole, de la Ville et du Centre Communal d’Action Sociale de Besançon, ont fait l’objet d’une cyber-attaque, qui a touché par ailleurs plusieurs collectivités et administrations en France. Une cyber-attaque qui a conduit la maire, Anne Vignot (EELV) à appeler à se montrer "particulièrement vigilant" concernant d'éventuels "mails piégés" envoyés par ces collectivités.

Quelles sont les différences entre les vins bio et les vins conventionnels ?

On continue notre série d'articles sur les vins dans le cadre des Foires aux vins qui se déroulent chez les cavistes et autres grandes surfaces en ce moment. Cette semaine, nous nous intéressons aux vins dits biologiques, biodynamiques. Ludovic Simard, gérant de La Cave d'Hugo au centre-ville de Besançon, spécialisé dans les vins bio, nous en parle…

Concertation des élus et prévention covid-19: « Il en va aussi de la survie de la vie associative » (Patrick Genre)

Comme annoncé, le Préfet du Doubs et l’Agence Régionale de Santé ont échangé ce 23 septembre 2020, en visioconférence, avec le président de l’Association des maires du Doubs, les Maires des chefs-lieux de canton, les maires des communes de plus de 5 000 habitants et les Présidents d’intercommunalités.

SONDAGE Covid-19 : limitez-vous les rassemblements familiaux et amicaux ?

Les département du Doubs, le Territoire de Belfort et la Côte-d'Or, comme de nombreux départements français, sont passés en "zone rouge", c'est-à-dire en zone de circulation active du virus qui se caractérise principalement par un taux d’incidence supérieur à 50 pour 100 000 habitants et une dynamique épidémique défavorable. Le gouvernement invite les habitants à limiter les rassemblements familiaux ou entre amis… Et vous, limitez-vous ce type de rassemblement ? C'est le sondage de la semaine.

Loup en Haute-Saône : certains éleveurs autorisés à effectuer des tirs de défense simple

Suite à l'attaque d'un ovin ce lundi 21 septembre 2020 à Fougerolles et à la présence avéré d'un loup, la préfète de la Haute-Saône et le préfet des Vosges ont pris des arrêtés autorisant certains éleveurs à effectuer des tirs de défense simple en vue de protéger leurs troupeaux contre la prédation du loup.

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.99
nuageux
le 29/09 à 15h00
Vent
0.33 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
40 %

Sondage