Siège du Crous à Besançon : Jean-Louis qui rit, François qui pleure

Publié le 05/10/2017 - 17:37
Mis à jour le 12/04/2019 - 11:48

Comme nous vous l'annoncions dès ce jeudi matin, la ministre de l'Enseignement supérieur a décidé d'attribuer le siège du Crous de Bourgogne Franche-Comté à Besançon pour 2019 en raison de la fusion des Crous de Besançon et de Dijon. Jean-Louis Fousseret, le maire de Besançon a exprimé sa "grande satisfaction". François Rebsamen parle lui d'une "erreur" et d'une décision "incompréhensible"

pole_metropolitain_besancon_dijon_-063.jpg
© d poirier
PUBLICITÉ

"Besançon, comme pôle universitaire régional, accueille déjà le siège du Rectorat de région académique et la siège de la Communauté universitaire d’Établissement Bourgogne Franche-Comté (Comue). Le choix d’installer à leur côté le siège du Crous BFC conforte le rôle de pôle d’équilibre du territoire bisontin au sein de la Région Bourgogne-Franche-Comté" se réjouit  dans un communiqué Jean-Louis Fousseret qui estime que la décision de la ministre  reflète une "grande cohérence stratégique et d’intérêt général". 

"Cette décision, qui se fonde aussi sur la place centrale de Besançon entre l’UTBM, l’UB et l’UFC ainsi que sur l’expérience et le travail exemplaire accompli dans le domaine de la vie étudiante à Besançon, met ainsi en lumière la nécessité des convergences et des logiques partenariales au sein de notre Région" poursuit-il  Le territoire bisontin a toujours rappelé son attachement à cette dynamique de partenariat et de complémentarité, seule voie d’avenir pour renforcer la puissance et l’attractivité de l’ensemble des territoires en Bourgogne-Franche-Comté" poursuit-il.

François Rebsamen, le maire de Dijon ne l'entend pas de cette oreille et parle d'une "erreur" et d'un "non-sens stratégique". Il rappelle que le dernier CA du Crous de Dijon, l'ensemble des personnels et étudiants s'étaient prononcés contre cette fusion. "La position centrale de Dijon au regard de l’ensemble des antennes universitaires du Crous de Bourgogne-Franche-Comté aurait pu commander un tout autre choix administratif. (…) D’une part, cette décision ne s’inscrit pas dans un schéma stratégique national puisque seules deux nouvelles régions sont concernées, la Bourgogne-Franche-Comté et la Normandie. D’autre part, une analyse factuelle de la situation des CROUS de Dijon et de Besançon la rend incompréhensible".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Besançon, 19e au classement des villes étudiantes

Besançon, 19e au classement des villes étudiantes

Cadre de vie, offre de formations, coût du logement, transport, accueil des étudiants : le Magazine l'Étudiant vient de dévoiler son classement 2019-2020 de 44 villes étudiantes en France sur la base de 16 indicateurs regroupés en cinq critères :  attractivité, formation, vie étudiante, cadre de vie et emploi. En 19e position, Besançon grimpe de deux places au classement.

Tutorat Santé Besançon : pour prendre un bon départ en première année commune aux études de santé

Tutorat Santé Besançon : pour prendre un bon départ en première année commune aux études de santé

Paces • Plus de 600 étudiants étaient réunis lundi 2 septembre 2019 dans le grand amphithéâtre de la faculté de médecine et pharmacie pour assister à la Tut’rentrée  : un rendez-vous pour rassurer les étudiants dans l'inconnu d'une filière sélective et pour leur donner les clés clés essentielles de la réussite

Coût de la vie étudiante : 805 € par mois à Besançon selon l’Unef

Coût de la vie étudiante : 805 € par mois à Besançon selon l’Unef

Pour la 15ème année consécutive, l’UNEF publie son classement des villes selon le coût de la vie pour les étudiants. Augmentation des loyers, restauration universitaire plus onéreuse, "explosion" des frais pour les étudiants étrangers: étudier en France coûtera plus cher l'année prochaine, a calculé le syndicat étudiant Unef. Sur 42 villes analysée, Besançon arrive en 34e position. Dijon, en 28e position est une ville plus chère pour les étudiants selon la même étude.

Des élèves d’Ornans présentent à Emmanuel Macron leurs productions sur Courbet

Des élèves d’Ornans présentent à Emmanuel Macron leurs productions sur Courbet

Après son discours et la visite de l'exposition "Yan Pei Ming face à Courbet", Emmanuel Macron a pris le temps de rencontrer une quinzaine d'élèves de l'école primaire Courbet et du collège Pierre Vernier d'Ornans qui ont pu lui présenter leurs travaux réalisés dans le cadre du bicentenaire de la naissance de Courbet.

Qui sont les nouveaux « influenceurs » de Besançon ?

Qui sont les nouveaux « influenceurs » de Besançon ?

Instagram, Youtube… depuis maintenant plusieurs années, nombreux sont les créateurs désireux de partager leurs passions à travers ces plateformes. Beaucoup sont devenus de véritables célébrités en France ou dans le monde, d’autres tentent toujours de se démarquer. A Besançon, quelques créateurs, ont su se faire connaitre et attirer un publique plutôt large ou font face à la dure réalité du monde de l’influence. Nous avons échangé avec Pauline (Paulinedress) et Anthony (Chromodesomey)

La Color Life, ce dimanche à Besançon

La Color Life, ce dimanche à Besançon

Organisée conjointement depuis 2014 par les étudiants de l’école de commerce Imea et le Comité du Doubs de la ligue contre le cancer, la Color life revient pour une sixième édition le dimanche 26 mai 2019 dès 13 h au parc de la Gare d’eau de Besançon.  

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.78
couvert
le 23/10 à 21h00
Vent
1.03 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
84 %

Sondage