Solvay table sur une croissance d'environ 5% de son bénéfice 2017

Publié le 24/02/2017 - 09:29
Mis à jour le 24/02/2017 - 09:29

Après avoir annoncé ce vendredi 24 février  d’une marge record de 21% en 2016, en hausse de deux points, le chimiste belge Solvay prévoot  une croissance de son bénéfice brut d’environ 5% pour 2017.

 ©
©

Selon les chiffres officiels du groupe, Le bénéfice brut sous-jacent a progressé de 7,5% en 2016, à 2,284 milliards d'euros, et de 16% sur le seul quatrième trimestre, à 527 millions d'euros, un résultat à peu près conforme aux 525 millions attendus par six analystes. "Solvay a notamment profité au cours du quatrième trimestre de la hausse de ses volumes et d'une contraction de ses coûts".

En 2016, le chiffre d'affaires s'est contracté de 4,7% à 10,884 milliards d'euros, en raison du  "recul des prix de vente dans un environnement de prix des matières premières en retrait et les fluctuations des taux de change" alors que les volumes sont restés stables.

Solvay proposera un dividende de 3,45 euros par action au titre de 2016 contre 3,30 euros un an auparavant.

 Info + 

Le groupe Solvay compte 18 sites en France.

Implanté dans le Jura depuis 1930, Solvay est l’un des plus importants employeurs privés du Jura avec plus de 700 collaborateurs. La plateforme industrielle de Tavaux est un site Seveso seuil haut qui s'étend sur 200 hectares de superficie. Son activité repose sur la fabrication de produits chimiques fluorés et de polymères de spécialités.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Tarifs des péages d’autoroute en hausse : " La mobilité se transforme en luxe " pour " 40 millions d’automobilistes "

L’augmentation moyenne du tarif des péages d’autoroute à hauteur de 4,75 % entrera en vigueur à compter de ce mercredi 1er février 2023. Selon l’association 40 millions d’automobilistes, c’est "une hausse inadmissible qui s’ajoute au prix délirant des carburants et transforme la mobilité en luxe."

Inquiétude des boulangers dans le Doubs : " Je ne laisserai pas un boulanger fermer " (Préfet du Doubs)

À l’occasion de la traditionnelle cérémonie de la galette à la préfecture du Doubs ce jeudi 26 janvier, le président de l’Union patronale des boulangers du Doubs, Damien Vauthier, a tenu un discours rappelant l’inquiétude de la profession face à la crise énergétique, mais aussi la hausse du prix des matières premières devant un préfet du Doubs déterminé à aider la profession.

Bourgogne Franche-Comté : 3 millions d’euros pour soutenir les boulangeries et les boucheries

CRISE ÉNERGÉTIQUE • En raison de crise énergétique qui sévit actuellement en France comme dans de nombreux pays européens, Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne Franche-Comté a annoncé mercredi 25 janvier un coup de pouce pour soutenir les boulangeries-pâtisseries et les boucheries-charcuteries à hauteur de 3 millions d’euros.

Région Bourgogne Franche-Comté : un budget à 2 milliards d’euros pour 2023

La présidente de Région, Marie-Guite Dufay, a réuni les élus du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté en session plénière mercredi 25 et jeudi 26 janvier 2023. Principal dossier à l’ordre du jour de l’assemblée : le vote du budget régional 2023 d’un montant de 1,967 milliard d’euros (hors gestion active de la dette) dont plus de 1,6 milliard d’euros est dédié au financement des politiques publiques, soit plus de 81 % du budget régional.

La Banque Populaire Bourgogne-Franche-Comté réaffirme ses ambitions pour 2023

Dans un contexte économique peu engageant, la Banque Populaire de Bourgogne-Franche-Comté (BP BFC) a tenu une conférence de presse présidée par son directeur général Jean-Paul Julia, afin de dresser le bilan de l’année écoulée et de faire le point sur les ambitions portées par la banque en 2023. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 2.65
couvert
le 01/02 à 0h00
Vent
2.02 m/s
Pression
1030 hPa
Humidité
92 %