Spiritueux Belvédère: feu vert pour le plan de restructuration de la dette

Publié le 20/03/2013 - 12:34
Mis à jour le 20/03/2013 - 12:34

PUBLICITÉ

Le tribunal de commerce de Dijon a approuvé mercredi le plan de restructuration de la dette du groupe français de spiritueux Belvédère, en redressement judiciaire depuis plus d’un an, a-t-on appris auprès de l’administrateur judiciaire, Me Frédéric Abitbol.

Ce plan, approuvé le 28 février par les actionnaires, prévoit la conversion de la dette FRN (obligations à taux variable) en capital de la société. Les actionnaires actuels – dont l’acteur américain Bruce Willis, ambassadeur de la vodka Sobieski et actionnaire à hauteur de 2,4% – verront leur part diluée jusqu’à descendre à 13%, tandis que les créanciers FRN auront les 87% restants.

« Ce plan résout une problématique financière, sans licenciement. Belvédère redevient à partir d’aujourd’hui une entreprise normale », a déclaré Me Abitbol, pour qui c’est « une très bonne nouvelle pour l’entreprise et ses salariés« .  Ce plan est comparable à ceux qui avaient été adoptés pour le sauvetage des sociétés Eurotunnel et Thomson, a-t-il précisé.

« Mon souci était de garder l’intégrité du groupe que j’ai créé« , après « cinq ans de procédure de sauvegarde« , s’est félicité pour sa part, auprès de l’AFP, le PDG de Belvédère, Krzysztof Trylinski. « A partir de maintenant, on rouvre à nouveau le volet de l’innovation et des nouveaux produits, c’est-à-dire, ce qu’on faisait jusqu’en 2008 et qui nous a tant réussi« , a-t-il dit.

Placé en redressement judiciaire en mars 2012, Belvédère était dans l’incapacité de rembourser ne serait-ce que les intérêts de sa dette, contractée principalement lors du rachat de Marie Brizard en 2006. La dette financière du groupe s’élève à 672 millions d’euros.

En 2011, le groupe a réalisé une perte opérationnelle courante de 5 millions d’euros et une perte nette de 54,8 millions, dont 36 millions de frais financiers. Ses fonds propres étaient négatifs de 197 millions au 31 décembre 2011.

Fondé en 1991, Belvédère, qui emploie 3.650 personnes, dont 713 en France, possède également les marques de whisky William Peel, de vodka Sobieski, Krupnik ou encore Krakowska.

(source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Au Crédit Agricole, le sport comme école de la vie

Au Crédit Agricole, le sport comme école de la vie

publi-info • Le Crédit Agricole est une banque solidement ancrée dans les territoires et la Franche-Comté ne fait évidemment pas exception à cette règle. De ce fait, et de longue date, l’établissement bancaire s’est naturellement investi dans des activités sportives, parce que c’est une école de vie porteuse de valeurs allant de l’humilité au goût de l’effort.

Besançon, à vous de construire le bonheur qui va avec…

Besançon, à vous de construire le bonheur qui va avec…

Les 3 B • En devenant communauté urbaine au 1er juillet 2019, le Grand Besançon passe un cap et se dote d'une marque d'attractivité déclinable par les différents acteurs publics et privés du territoire qui ont participé à sa co-construction : "Besançon, Boosteur de bonheur", plus qu'une promesse mais un véritable art de vivre à la bisontine que les différents acteurs locaux vont s'approprier

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 34.88
ciel dégagé
le 26/06 à 15h00
Vent
1.79 m/s
Pression
1020.75 hPa
Humidité
45 %

Sondage