La station de Métabief est passée de "National en Ligue 2"

Publié le 03/02/2016 - 15:55
Mis à jour le 18/04/2019 - 10:19

En raison du manque de neige et de la douceur hivernale, le début de saison est complexe pour les stations de ski. À Métabief, dans le Haut-Doubs, la société d’exploitation du Mont d’Or (SMMO) ne regrette pas d’avoir investi dans la neige de culture, élément vital de la station qui depuis cinq ans a « changé de visage« . Olivier Érard évoque cette stratégie afin de retrouver d’ici 5 à 10 ans la fréquentation des années 80 à  260.000 journées skieur. Le directeur de la station aime utiliser cette métaphore avec le monde du foot. Chiffres à l’appui, il explique que la station est passée de « National » en « Ligue 2 ».  « Et nous visons le maintien, à jeu égal avec Les Rousses ou Monts Jura… « . Voici en vidéo (Non ! Pas le remake des « Bronzés font du ski »…) son interview.

 ©
©

LPV #31

Neige de culture, refonte de l'offre, évolution des tarifs, politique marketing plus affirmée, etc. Si les 37 km de piste restent sur le domaine, les efforts n'ont pas été ménagés pour moderniser l'image du ski à Métabief. En 2012, pour bâtir ce changement de positionnement, la station s’est inscrite dans le baromètre des stations de ski françaises. Des enquêtes clients approfondies ont permis d'affiner les besoins.

Métabief : une station conviviale

 Olivier Érard, "Il a fallu revoir l’image de la station, qualifiée trop simplement de « station familiale ». Nous aimons à la définir comme une « station conviviale » ce qui s’adresse à tous nos clients. D’ailleurs, la convivialité est le premier motif de venue des clients. Le deuxième : les paysages et le troisième : la qualité du domaine et la diversité de skis. L’enquête a démontré que nous avions beaucoup de moins de 24 ans et que nous avions autant de familles que de  groupes d’amis. (…) Nous avons donc fait évoluer notre communication vers tous les publics, revu nos forfaits à la hausse pour être dans le marché et répondre à cette idée marketing de base « ce qui n’est pas cher n’est pas de bonne qualité » et booster la professionnalisation de notre service de maintenance des remontées mécaniques".

D'où vient la clientèle de la station de Métabief ? 

Environ un tiers de la fréquentation de la station est une clientèle de séjour : Ile de France, Nord, Nord-Ouest, Bretagne, Belgique et quelques  Lorrains. Profil : des familles jeunes avec des enfants désireux d’apprendre le ski

Les deux autres tiers proviennent d'une clientèle de proximité, à moins de deux heures de route, pour du ski à la journée ou en court séjour et avec des attentes variées : de l’apprentissage à l’expertise free-style. "Nos bassins de chalandises ont évolué depuis les années 80. Métabief rayonnait jusqu’à Dijon. Mais dans les années 2000, seuls les bassins de Besançon et de Pontarlier sont restés fidèles… quand il y avait de la neige ! Désormais, nous recherchons des marchés sur Dijon et bien sûr Lausanne, car les Suisses avaient déserté la station et semblent revenir..."

Les prochains épisodes de "La petite Virgule" à la neige dans la station de Métabief

Remerciements

 Mélanie Paquette, la Station Métabief, le Syndicat mixte du Mont d'Or, l'Office du tourisme de Métabief (élodie, élisabeth…), Gaby Sport 2000, Cédric, Adrénaline Point, Anne-Lyse, Audrey, FJ, POE

En savoir plus : station métabief 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

station métabief

Loisirs

Les 10 conseils du Codever pour randonner sereinement

Cet été, un randonneur averti en vaut deux. À l’approche des grands départs en vacances, le Collectif de défense des loisirs verts (CODEVER) souhaite informer les touristes pour qu’ils profitent sereinement de leurs balades, à pied, à vélo, à VTT, à cheval, à moto, en quad etc… Que l’on crapahute en montagne, le long des côtes, en forêt, sur les sentiers ou les chemins, voici la charte de bonne conduite soumise par le CODEVER.

Un bus cabriolet pour découvrir Besançon autrement

Les Vedettes de Besançon passent cette fois à la terre ferme. Déjà connues pour leurs croisières sur le Doubs, elles proposent désormais de visiter la cité comtoise en montant à bord d'un bus cabriolet lors d’un circuit de 45 minutes. Premier départ prévu, le samedi 13 juillet 2024. 

Decat’ Fever : une soirée fitness inoubliable à Besançon !

PUBLI-INFO • Envie de bouger ? Ne manquez pas la Decat' Fever ! Le vendredi 5 juillet 2024, le site de la Malcombe - Complexe sportif Michel Vautrot à Besançon vous accueille pour une soirée fitness gratuite ouverte à tous. 500 participants prêts à bouger et à s'amuser dans une ambiance festive et énergique sont attendus.

Découvrez la table du Grand siècle les 22 et 23 juin à la Citadelle de Besançon

PUBLI-INFO • 1684, le règne personnel de Louis XIV a commencé 24 ans plus tôt, la construction de la Citadelle qui domine Besançon s’achève et le XVIIe siècle tirera bientôt sa révérence. Sur les tables de France, de nouveaux plats, goûts et ingrédients apparaissent. Plongez dans cette cuisine « Grand siècle » avec des ateliers, des dégustations, des animations, un banquet même !

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 18.3
peu nuageux
le 16/07 à 09h00
Vent
4.94 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
82 %