Toccata : un Bisontin lance la première start-up de formation sur mobile pour les salariés de l'aide à domicile et aidants familiaux

Publié le 29/11/2019 - 15:44
Mis à jour le 01/12/2019 - 19:18

Thomas Balandret, un Bisontin jeune diplômé d’une grande céole de commerce parisienne, a fondé la première start-up de formation sur mobile pour les salariés de l’aide à domicile et aidants familiaux. Elle s’appelle Toccata. Au salon des Services à la personne qui s’est déroulé à Paris en novembre 2019, le créateur d’entreprise a remporté un franc succès avec ses solutions innovantes…

 ©
©

C’est dans la dynamique de valoriser le métier d’aidant à domicile, et plus généralement tous ceux qui accompagnent des personnes âgées et dépendantes au quotidien, que Toccata a lancé en septembre 2019 son application de mobile learning. "Le smartphone est l’écran n°1 au monde, pourquoi ne serait-il pas le meilleur allié de la formation ? La startup ne s’arrête pas là, elle propose à ses apprenants d’analyser leurs pratiques via des classes virtuelles, ou encore de les accompagner vers la VAE", explique Thomas Balandret.

Une jeune start-up au service des séniors

Co-fondée par Thomas Balandret, expert du digital learning et Nathalie Perrin, chevronnée dans le secteur de la pédagogie et de la santé, Toccata s’inscrit dans la formation des aidants à domicile "à travers des valeurs fortes". Si la bientraitance des personnes âgées est une évidence, ce n’en est pas un acquis pour autant.

Les fondateurs précisent que "souvent involontaire, chaque année 600 000 personnes de plus de 65 ans sont touchées par la maltraitance et dans 73% des cas, elle a lieu au domicile". Toccata est convaincue que "c’est en offrant à tous une solution de formation adaptée aux besoins et aux contraintes de ces métiers que l’on pourra améliorer les conditions de travail des salariés, la bienveillance et la bientraitance portées à nos ainés".

Comment ça marche ?

Afin de répondre aux contraintes de temps qu’implique le métier d’aidant à domicile, la startup propose une application mobile de formation permettant aux intervenants à domicile de développer leurs compétences, en autonomie, en continu, où ils veulent et quand ils peuvent. Dans 70% des cas, les apprenants sont plus motivés à se former s’ils peuvent le faire sur le dispositif de leur choix.

Chaque formation propose des contenus de cours réalisés par des formateurs professionnels et synthétisés de manière à favoriser la mémorisation. Après la théorie, la pratique ! Une fois le cours terminé, les apprenants plongent dans des activités ludiques revenant sur le cours : c’est l’apprentissage par le jeu. Des badges, de classements, des attestations de réussite à l’issue des formations viennent stimuler la motivation : la gamification* et les interactions sociales sont omniprésentes lors des parcours de formation.

Un accompagnement humain "vers la réussite"

"Puisque c’est dans l’humain qu’elle puise sa raison d’être", la startup met en avant un parcours en blended learning. Des classes virtuelles sont organisées et permettent d’échanger sur les pratiques, approfondir les connaissances acquises sur l’application et ainsi développer les compétences. Un formateur encadre les réunions à distance et accompagne chaque apprenant vers la réussite de ses formations.

Aussi, pour tous ceux qui souhaitent aller plus loin, Toccata accompagne à la VAE. Fort d’une expérience d’au moins un an, et grâce au parcours de formation, les collaborateurs obtiennent un diplôme valorisant leur savoir, leurs compétences, leur métier.

*La gamification, est l'utilisation des mécanismes du jeu dans d'autres domaines, en particulier des sites web, des situations d'apprentissage, des situations de travail ou des réseaux sociaux.

Infos +

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Crise énergétique : la Ville de Besançon va devoir faire des coupes budgétaires, mais lesquelles ?

CRISE ENERGÉTIQUE • La maire de Besançon, accompagnée de 11 membres de la majorité municipales, a convié les médias locaux à une conférence de presse sur la forte augmentation du prix de l’énergie et ses conséquences sur le service public. À ce jour, la Ville de Besançon doit trouver des solutions pour économiser 8 millions d’euros sur sa facture de 2023. Quoi qu’il en soit, comme dans d’autres communes, des coupes budgétaires seront envisagées, mais lesquelles ? Fermeture des musées plusieurs jours par semaine ? Un marché de Noël annulé ou plus sobre ? Des extinctions de l’éclairage des équipements sportifs ?

Salon Cap vers l’Emploi le 30 septembre à Besançon : plus de 1.000 postes à pourvoir !

PUBLI-INFO • Grand Besançon Métropole organise depuis plusieurs années, des évènements en faveur de l’emploi tels que les Rendez-vous de l’emploi au Palais des Sports. Cette année, l’événement change de nom et de lieu et se déroulera vendredi 30 septembre à Microplis : Cap vers l’emploi.  À cette occasion, les personnes en recherche d’emploi pourront rencontrer des entreprises qui recrutent sur le territoire. Plus de 1.000 offres d’emploi seront proposées.

Bourgogne Franche-Comté : connaissez-vous le CREFOP et ses missions ?

La réunion plénière d'installation du Comité Régional de l'Emploi, de la Formation et de l'Orientation Professionnelles (CREFOP) Bourgogne-Franche-Comté s’est tenue ce jeudi 21 septembre en salle des séances du conseil régional en présence de Fabien Sudry, préfet de la région Bourgogne-Franche-Comté, et de Marie-Guite Dufay, présidente du conseil régional.

Sondage – Avez-vous rallumé le chauffage ?

Depuis le week-end dernier, les températures se sont rafraichies, les pulls, manteaux et chaussettes ont faire leur retour dans les rues en Bourgogne Franche-Comté. Et à la maison, les plus frileux ont peut-être été tentés de remettre le chauffage, la cheminée, le poêle… ou pas. Et vous, avez-vous rallumé le chauffage ? C’est notre sondage de la semaine.

Programme FEDER-FSE+ : près d’un demi-milliard d’euros mobilisé pour la région et le Massif du Jura

Ce mardi 20 septembre, à la Cité de la gastronomie à Dijon, Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté et Patrick Molinoz, vice-président en charge des politiques européennes ont présidé la journée de lancement du programme FEDER-FSE+ Bourgogne-Franche-Comté et Massif du Jura 2021-2027. Le programme, géré par la Région et financé par des fonds européens, a été adopté officiellement le 26 juillet dernier.

Responsabilité sociétale et environnementale : 70 entreprises seront récompensées en Bourgogne Franche-Comté

Le Mouvement Français pour la Qualité, en partenariat avec la Région et la CCI Bourgogne Franche-Comté, organise le Forum Responsabilité Sociétale des Entreprises 2022 le 7 octobre à Besançon. Un événement pour permettre aux entreprises engagées du territoire d’être récompensées pour leurs bonnes pratiques.

L’essentiel des droits de retraite en cas de veuvage : 6 choses à savoir…

PUBLI-INFO • En cas de décès de mon conjoint ou de mon ex-conjoint, quelles sont les prestations dont je bénéficier ? Quelles sont les démarches à effectuer ? Si vous avez plus de 55 ans, vous êtes peut-être éligible à la retraite de réversion et si vous avez moins de 55 ans, à l'allocation de veuvage. La Carsat Bourgogne-Franche-Comté vous guide au cours de cette période difficile.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.29
légère pluie
le 26/09 à 18h00
Vent
4.95 m/s
Pression
1006 hPa
Humidité
70 %

Sondage