Pas de transhumance des chèvres cette année à Besançon

Publié le 27/05/2018 - 14:45
Mis à jour le 27/05/2018 - 14:45

Les célèbres chèvres de Philippe Moustache débroussaillant avec délectation l'herbe des collines de Besançon depuis 2007 se repaissent depuis quelques jours au Rosemont. Annulée en 2017, notamment en raison de Vigiprirate, la traditionnelle randonnée pour accompagner la transhumance des 70 chèvres bisontines n'a encore pas eu lieu cette année. Mais la Ville de Besançon tient toujours autant à faire perdurer l'évènement… 

transhumance chevres.jpg
©jcsexe/ville de besançon
PUBLICITÉ

Depuis que Philippe Moustache a décidé de prendre sa retraite, la Ville de Besançon a décidé de reprendre le troupeau en régie municipale. « Cela é été plus compliqué que prévu de retrouver une personne pour le remplacer » explicite Anne Vignot, adjointe au Maire en charge du Développement durable, de l’Environnement, du cadre de vie et de la transition énergétique.

« Nous avons choisi en attendant de trouver une autre personne en interne, mais nous sommes dans une phase de transition avec un suivi de M. Moustache et comme la maitrise n’est pas encore totale, il était difficile d’organiser cette année la transhumance (…) Les animaux se sont habitués à un comportement, une façon d’être. Le troupeau, le chien et l’humain sont en interaction. Il y a une synergie à conserver pour que le troupeau puisse bien vivre en milieu urbain« . 

Seconde raison : la sécurité et le plan Vigipirate qui impose soixante points de sécurité avec un véhicule le long du parcours de la Transhumance. Un dispositif lourd et disproportionné pour l’évènement. Si nouvelle transhumance il doit y avoir, celle-ci ne se déroulera pas sur le même parcours. 

Pour 2018, c’est donc en camion que les chèvres ont transité ces derniers jours de leur abri d’hiver depuis la ferme des Torcols  pour rejoindre dans un premier temps le Rosemont. À terme, deux personnes seront en charge de la gestion du troupeau, mais également de la gestion des collines.

« L’objectif est de lutter contre la fermeture de nos versants par le développement et de maintenir un paysage ouvert sur nos versants environnants pour la biodiversité et pour le paysage » indique l’élue EELV tout en assurant que la Ville réfléchit à organiser une nouvelle formule de la randonnée. « La transhumance permet de parler de cette gestion écologique de nos collines et c’est un vecteur de communication important pour nous et pour Besançon et ses habitants… »

Info + 

Pour permettre aux habitants de profiter des espaces naturels, une étude préalable de la faune, de la flore, de l’évolution des habitats et du paysage a été menée sur l’ensemble des collines. « Il s’agit pour l’essentiel du maintien et de la restauration des espaces ouverts, autrefois cultivés et qui présentent une grande diversité de plantes et d’animaux, notamment d’insectes » indique la Ville de Besançon. « L’entretien et la restauration des milieux ouverts, particulièrement intéressants en terme de biodiversité, se traduisent également par des travaux de débroussaillage en certaines périodes… » 

La Ville a décidé, en 2007, de faire pâturer un troupeau de chèvres sur un ensemble de 14 parcelles réparties sur les collines de Rosemont, Chaudanne, Bregille, Citadelle, Chapelle des Buis et Roche d’Or. Le cumul des surfaces pâturables sur l’ensemble des parcelles s’élève à 24,48 ha. 

La randonnée de la Transhumance a été instaurée en 2009. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Quand la Saline royale fait revivre Woodstock

Quand la Saline royale fait revivre Woodstock

publi-info • Chaque été, la Saline royale d’Arc-et-Senans crée l’événement, à la fois par ses expositions temporaires, mais aussi au travers d’un festival des jardins. En 2019, avec la Saline royale, nous fêterons les 50 ans de Woodstock, le célèbre festival de musique qui a rassemblé 500 000 personnes en août 1969 à deux heures de New-York.

Soirée DisKO 2 à Besançon : « Un vrai plateau sportif de haut niveau pour rendre hommage à Jean Josselin »

Soirée DisKO 2 à Besançon : « Un vrai plateau sportif de haut niveau pour rendre hommage à Jean Josselin »

CE SOIR • Après une première édition à La Rodia en 2018, les créateurs du concept DisKO, Philippe Haag et Morrade Hakkar du Local Boxe Club de Besançon, organisent une seconde édition ce vendredi 22 mars 2019 au Palais des Sports. Au programme : un concert d'electropop et des combats de boxe de haut niveau masculins et féminin. Le tout, dans le but de donner un coup de pouce à Jean Josselin, illustre boxeur bisontin…

8 mars à Besançon : « Ce n’est pas la fête des femmes, mais une journée internationale de lutte pour les droits des femmes ! »

8 mars à Besançon : « Ce n’est pas la fête des femmes, mais une journée internationale de lutte pour les droits des femmes ! »

Programme à Besançon • Comme chaque année depuis 1977, le 8 mars est la journée de lutte pour les droits des femmes en France, mais aussi dans plusieurs pays du monde. À Besançon, un programme riche de nombreuses actions et manifestations du 5 au 24 mars 2019 est orchestré par le Centre d'information sur les Droits des femmes et des familles (CIDFF) du Doubs et ses associations locales.

Besançon : l’évènement DisKO revient en 2019 pour aider l’ancien boxeur bisontin Jean Josselin

Besançon : l’évènement DisKO revient en 2019 pour aider l’ancien boxeur bisontin Jean Josselin

VIDEO • Après une première soirée à succès en 2018 à La Rodia, les créateurs du concept DisKO, Philippe Haag et Morrade Hakkar du Local Boxe Club de Besançon organisent une nouvelle édition le 22 mars 2019 au Palais des sports. Objectif : récolter des fonds pour aider le boxeur bisontin à la retraite, Jean Josselin.

23e édition des artisans au Grand Cours à Pontarlier : 71 exposants, une grande roue, un écran géant…

23e édition des artisans au Grand Cours à Pontarlier : 71 exposants, une grande roue, un écran géant…

Les artisans reviennent au Grand Cours de Pontarlier ces 17, 18, et 19 août 2018… Cet évènement, encré dans le paysage pontissalien, est organisé par la Chambre des Métiers et de l'Artisanat Interdépartementale de Franche-Comté et soutenu par la Ville de Pontarlier. 10 000 visiteurs sont attendus, 71 artisans dont 61 sont Francs-comtois...  

Retour en images sur le festival Bien Urbain !

Retour en images sur le festival Bien Urbain !

Du 8 juin au 8 juillet 2018, le festival Bien Urbain a rempli la ville de Besançon d'œuvres temporaires, à l'Arsenal mais aussi dans de nombreuses rues de la capitale comtoise ! La photographe Elise Murcia-Artengo vous propose un retour en images sur cet art dans l'espace public…

10 ans de l’UNESCO : la Ville vous invite à déguster un gâteau spécial Vauban

10 ans de l’UNESCO : la Ville vous invite à déguster un gâteau spécial Vauban

Ce  samedi 7 juillet 2018 commencent les célébrations du dixième anniversaire de l'inscription de l'oeuvre de Vauban au patrimoine de l'UNSECO. "Et pour fêter ça, quoi de plus adapté qu'un gâteau" se réjouit Jean-Louis Foussert, qui offre aux Bisontins de venir déguster une part du "Marquis de Vauban" ce soir, place de la Révolution...

La rue Bersot déroule son tapis rouge ce samedi…

La rue Bersot déroule son tapis rouge ce samedi…

Les commerces de la rue Bersot à Besançon organisent un défilé amateur ce samedi 9 juin 2018 afin de présenter leurs produits ; près de cinquante boutiques et restaurants participeront à l'événement. Un casting est prévu pour recruter les mannequins qui défileront sur un tapis rouge…

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.43
partiellement nuageux
le 22/09 à 0h00
Vent
1.37 m/s
Pression
1013.32 hPa
Humidité
82 %

Sondage