"Tout le monde a bien compris que l’alternative à E. Macron est possible", J. Ricciardetti (RN)

Publié le 10/04/2022 - 21:51
Mis à jour le 10/04/2022 - 21:54

Le Rassemblement National a recueilli 23,3 % des suffrages ce 10 avril 2022 et se qualifie ainsi pour le second tour de l’élection présidentielle. Jacques Ricciardetti, vice-président du groupe RN en Bourgogne-Franche-Comté, nous parle de ce résultat…

 ©
©

maCommune.info : Que pensez-vous des résultats de ce premier tour ?

Jacques Ricciardetti : "Les Français ont choisi. Aujourd’hui, tout le monde a bien compris que l’alternative à Emmanuel Macron est possible. Nous avons une candidate qui est prête à rassembler et qui rassemble sur des idées et un véritable projet. Elle laisse la porte ouverte à toutes les sensibilités politiques avec un gouvernement d’union nationale. Le changement pour les cinq ans à venir est possible contrairement à ce que voulait nous dire la Macronie".

mC : Est-ce un résultat auquel vous vous attendiez ? Qui vous étonne ?

Jacques Ricciardetti : "Non, je ne suis pas du tout étonné. Nous l’avons ressenti tout au long de la campagne. Il y a eu particulièrement un engouement dans les derniers mois. Nous sentons que le peuple de France a envie de changement. Les gens en ont marre du mépris, de l’arrogance, de la loi de l’argent, et cela, particulièrement dans les milieux ruraux, dans nos compagnes.

Jusqu’à maintenant, on leur a laissé croire que c’était comme ça et que l’on ne pouvait pas faire autrement. Aujourd’hui, on voit très clairement que quand un peuple vote, un peuple gagne.

Nous allons continuer à faire une belle campagne de proximité. Nous ne nous appelons pas "Rassemblement National" pour rien. Pendant ces quinze jours, nous allons nous astreindre à rassembler toutes les personnes qui veulent que ça s’arrête".

mC : Que pensez-vous des candidats qui appellent à barrer la route du Rassemblement National ?

Jacques Ricciardetti : "Vous savez, je ne suis pas très ému. Certains vont avoir quelques soucis pour financer leur campagne politique… Je les laisse à leurs petits problèmes et à leurs appels… Qu’est-ce qu’ils représentent ? 5 % ?

On voit aujourd’hui que le clivage entre la Gauche et la Droite n’existe plus… Le véritable clivage, c’est les mondialistes et les partisans de la nation.

Il a une véritable majorité aujourd’hui pour qu’Emmanuel Macron s’arrête en dehors des clivages "Gauche-Droite". C’est cela que l’on va rassembler et on va gagner !". 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Présidentielle 2022

Présidentielle 2022 : les chiffres de la participation à 17h en Bourgogne Franche-Comté

A 17h00, la participation est de 63,52 % en Bourgogne Franche-Comté et de 63,23 % au niveau national. Dans la région la participation en fin de journée est en recul de plus de trois points points par rapport au 2e tour du 7 mai 2017. Le détail des chiffres par département. Les bureaux de vote sont ouverts jusqu’à 19h00.

Politique

Le Département du Doubs apporte son soutien au développement des territoires

Christine Bouquin, présidente du Département du Doubs, Jean-Claude Maurice, président de la Communauté de communes du Doubs Baumois, et les maires désignés pour représenter le territoire au sein de l’instance de concertation ont signé ce vendredi 17 mars 2023 en mairie de Laissey, le contrat P@C 2022-2028.

L’ambassadeur de Suisse Roberto Balzaretti pédalera jusqu’en Bourgogne-Franche-Comté

Initié par l’Ambassade de Suisse en France avec les Consulats généraux de Lyon, Marseille et Strasbourg, "En route avec la Suisse", marque le parcours à vélo dans l'Hexagone de l'ambassadeur de Suisse à Paris, Roberto Balzaretti. L'objectif : partir à la rencontre des acteurs et des institutions françaises qui façonnent la relation franco-suisse. 

Retraites : Emmanuel Macron s’exprimera mercredi 22 mars

Après une réforme des retraites plus que chahutée dans la rue et à l’Assemblée nationale, après le recours au 49-3 le 16 mars dernier et les deux motions de censure présentées le 20 mars qui ne sont pas passées à 9 voix près, le président de la République va s’exprimer mercredi 22 mars à 13h.

Nouveau projet de direction de la mairie : la police municpale de Besançon n'est pas d'accord

Ludovic Durand, secrétaire national Force ouvrière (FO) police municipale, syndicat majeur de la profession, a rencontré les policiers municipaux bisontins, mardi 14 mars à Besançon. L'objectif : échanger sur le futur projet de direction initié par la mairie. Un sujet qui tend à inquiéter fortement les agents municipaux de la ville. 

Lances roquettes unitaires : " Il y a urgence à passer commande ! " écrit Cédric Perrin au ministre des armées

Mercredi 8 mars, Cédric Perrin, sénateur du Territoire de Belfort et vice-président de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées, a adressé un courrier à Sébastien Lecornu, ministre des armées, dans lequel il demande d’initier rapidement le remplacement des lances roquettes unitaires (LRU). 

L’intersyndicale dénonce une " répression du mouvement contre la réforme des retraites "

Les syndicats CGT, FO, FSU et Solidaires 25 ont proclamé une répression du mouvement syndical en cours contre la réforme des retraites dans un communiqué de presse, reçu mardi 14 mars. Pour cause, Frédéric Vuillaume, syndicaliste FO, a été convoqué vendredi 10 mars par la gendarmerie de Tarragnoz à Besançon, pour être interrogé suite à l'action menée mardi 7 mars.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 11.14
nuageux
le 22/03 à 9h00
Vent
2.77 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
82 %