"Tout le monde a bien compris que l’alternative à E. Macron est possible", J. Ricciardetti (RN)

Publié le 10/04/2022 - 21:51
Mis à jour le 10/04/2022 - 21:54

Le Rassemblement National a recueilli 23,3 % des suffrages ce 10 avril 2022 et se qualifie ainsi pour le second tour de l’élection présidentielle. Jacques Ricciardetti, vice-président du groupe RN en Bourgogne-Franche-Comté, nous parle de ce résultat…

 ©
©

maCommune.info : Que pensez-vous des résultats de ce premier tour ?

Jacques Ricciardetti : "Les Français ont choisi. Aujourd’hui, tout le monde a bien compris que l’alternative à Emmanuel Macron est possible. Nous avons une candidate qui est prête à rassembler et qui rassemble sur des idées et un véritable projet. Elle laisse la porte ouverte à toutes les sensibilités politiques avec un gouvernement d’union nationale. Le changement pour les cinq ans à venir est possible contrairement à ce que voulait nous dire la Macronie".

mC : Est-ce un résultat auquel vous vous attendiez ? Qui vous étonne ?

Jacques Ricciardetti : "Non, je ne suis pas du tout étonné. Nous l’avons ressenti tout au long de la campagne. Il y a eu particulièrement un engouement dans les derniers mois. Nous sentons que le peuple de France a envie de changement. Les gens en ont marre du mépris, de l’arrogance, de la loi de l’argent, et cela, particulièrement dans les milieux ruraux, dans nos compagnes.

Jusqu’à maintenant, on leur a laissé croire que c’était comme ça et que l’on ne pouvait pas faire autrement. Aujourd’hui, on voit très clairement que quand un peuple vote, un peuple gagne.

Nous allons continuer à faire une belle campagne de proximité. Nous ne nous appelons pas "Rassemblement National" pour rien. Pendant ces quinze jours, nous allons nous astreindre à rassembler toutes les personnes qui veulent que ça s’arrête".

mC : Que pensez-vous des candidats qui appellent à barrer la route du Rassemblement National ?

Jacques Ricciardetti : "Vous savez, je ne suis pas très ému. Certains vont avoir quelques soucis pour financer leur campagne politique… Je les laisse à leurs petits problèmes et à leurs appels… Qu’est-ce qu’ils représentent ? 5 % ?

On voit aujourd’hui que le clivage entre la Gauche et la Droite n’existe plus… Le véritable clivage, c’est les mondialistes et les partisans de la nation.

Il a une véritable majorité aujourd’hui pour qu’Emmanuel Macron s’arrête en dehors des clivages "Gauche-Droite". C’est cela que l’on va rassembler et on va gagner !". 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Présidentielle 2022

Présidentielle 2022 : les chiffres de la participation à 17h en Bourgogne Franche-Comté

A 17h00, la participation est de 63,52 % en Bourgogne Franche-Comté et de 63,23 % au niveau national. Dans la région la participation en fin de journée est en recul de plus de trois points points par rapport au 2e tour du 7 mai 2017. Le détail des chiffres par département. Les bureaux de vote sont ouverts jusqu’à 19h00.

Politique

Tarification des transports dans le Grand Besançon : « trop de catégories sociales ont été oubliées » (N. Bodin)

Soumis au vote lors de la dernière assemblée communautaire de Grand Besançon, la question de la nouvelle tarification des transports a fait débat… Accordée pour les demandeurs d’emploi inscrits à pôle emploi, la gratuité totale n’a pas été approuvée pour les collégiens. Nicolas Bodin, à la tête du groupe PS au conseil municipal de Besançon au sein de la majorité de la maire EELV d’Anne vignot, estime que certaines catégories sociales n’ont pas été prises en compte. Il revient sur le sujet dans nos colonnes…

Emmanuel Macron charge Elisabeth Borne de former un « gouvernement d’action »

Dans un entretien à l’AFP ce dimanche 26 juin, Emmanuel Macron assure avoir demandé à la Première ministre, Elisabeth Borne, de lui présenter en fin de semaine prochaine des "propositions" pour "un nouveau gouvernement d’action" qui sera nommé "dans les premiers jours du mois de juillet". Soit, a priori, avant le discours de politique générale de la cheffe du gouvernement devant le Parlement annoncé pour le 5 juillet et l’adoption, le lendemain, du "paquet pouvoir d’achat" en Conseil des ministres.

Emmanuel Macron enjoint les oppositions réticentes à s’inscrire dans la voie de « compromis »

Les oppositions ont fraîchement accueilli l'allocution d'Emmanuel Macron ce mercredi 22 juin 2022 qui, avant d'entamer ce jeudi un marathon international, les a enjointes à "clarifier" dans les 48 heures la manière de "bâtir des compromis" pour résoudre la crise politique née des élections législatives.

Un groupe Nupes à l’Assemblée ? le PS, EELV et le PCF refusent la proposition de J-L Mélenchon

Mise à jour • "La Nouvelle union populaire écologique et sociale devrait se constituer comme un seul groupe" à l'Assemblée nationale, a "proposé" ce lundi 20 juin 2022 Jean-Luc Mélenchon, inquiet que l'obtention de 89 députés par le RN remette en cause son "statut" de première opposition à Emmanuel Macron. La proposition a été déclinée par le PS, EELV et le PCF...

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 19.81
nuageux
le 28/06 à 21h00
Vent
1.06 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
42 %

Sondage