Trois nouveaux députés quittent le groupe LREM pour le MoDem

Publié le 08/09/2020 - 09:46
Mis à jour le 08/09/2020 - 09:46

Encore trois départs du groupe LREM à l’Assemblée nationale: les députés Christophe Blanchet (Calvados), Perrine Goulet (Nièvre) et Blandine Brocard (Rhône) ont annoncé ce lundi 7 septembre rejoindre le groupe MoDem, après la main tendue cet été du président de ce dernier, Patrick Mignola.

"Je reste clairement dans la majorité présidentielle en me retrouvant dans ce groupe mais j'effectue un pas de côté pour mieux avancer", écrit le député dans un communiqué. Il assure rester "loyal au président de la République" et "cohérent avec (s)on engagement politique depuis (s)es plus jeunes années en tant que militant UDF puis MoDem".

"Je ne peux que constater que nous avons parfois fait preuve de manque d'explication dans nos réformes, que les territoires ne sont pas assez écoutés, et que trop de décisions sont prises de Paris", a déclaré Perrine Goulet dans une vidéo postée sur Twitter où elle annonce son changement de groupe.

Mme Brocard a elle aussi confirmé son départ pour le groupe MoDem, tout en soulignant qu'elle "restait dans la grande famille de la majorité présidentielle".

Le groupe LREM n'a pas réussi une "ouverture à toutes les idées d'où qu'elle viennent", et a "facilement tendance à dériver vers une sorte de bien-pensance", a-t-elle déclaré à l'AFP, en affirmant "se retrouver davantage" dans le MoDem.

D'autres noms de possibles partants circulent dans la presse. Début août, c'est le "marcheur" Christophe Jerretie qui avait annoncé son départ pour le groupe MoDem, en défendant, également à l'unisson de M. Mignola, l'idée d'"un grand centre".

Le groupe MoDem, allié de LREM, tient jusqu'à mardi ses journées parlementaires dans les Landes. Son patron M. Mignola a assuré devant la presse ne pas avoir eu de contacts avec des députés donnés partants du groupe macroniste: "À aucun moment il n'a été question qu'ils viennent chez nous".

Du côté du groupe LREM, qui compte 279 députés, aucune lettre de démission n'a été reçue.

Cendra Motin par exemple a indiqué à l'AFP qu'elle "ne quittera(it) pas le groupe LREM" mais "milite pour la création d'un intergroupe avec les deux autres groupes de la majorité" (MoDem et Agir). Cet intergroupe doit voir le jour le 15 septembre, jour de la reprise des travaux parlementaires. Xavier Batut a quant à lui "catégoriquement démenti" à l'AFP être partant. Alors que le flux de départs de LREM n'a pas tari cette année, sur fond de désaccords sur la ligne ou pour les municipales, le groupe a perdu la majorité absolue à l'Assemblée.

Début août, Patrick Mignola a "tendu la main" à ceux "de la majorité et de l'opposition" pour "élargir son groupe" et du même coup la majorité.

Quelques députés du groupe Libertés et Territoires pourraient aussi rejoindre le MoDem. Les députés LREM doivent élire mercredi et jeudi leur nouveau président, après la démission de Gilles Le Gendre. Cinq candidats sont sur les rangs, dont Christophe Castaner et Aurore Bergé. Rémy Rebeyrotte a retiré sa candidature.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Christophe Grudler au lancement d’Ariane 6 : ”Ce succès va permettre à l’Europe de retrouver son accès autonome à l’espace”

Le député européen terrifortain, Christophe Grudler (MoDem / Renew Europe), spécialiste des questions spatiales au Parlement européen, a assisté au succès du vol de qualification d’Ariane 6 mardi 9 juillet 2024 du port spatial de l’Europe à Kourou. Seul représentant des institutions de l’Union européenne sur place, il appelle à généraliser la préférence pour un lanceur européen, pour les lancements de satellites européens.

2e tour des législatives 2024 : réaction d’Éric Fusis, candidat RN battu dans la 2e circonscription du Doubs

Dans la deuxième circonscription du Doubs, Éric Fusis, le candidat du Rassemblement National est arrivé derrière la candidate du Nouveau Front populaire, Dominique Voynet, lors du deuxième tour des élections législatives anticipées de ce dimanche 7 juillet 2024.

2e tour des législatives 2024 : réaction de Séverine Véziès (Nouveau Front populaire)

Dans la première circonscription du Doubs, Séverine Veziès, candidate du Nouveau Front populaire est arrivée en troisième position (31,51%) derrière Laurent Croizier (36,18%, élu) et Thomas Lutz (32,31%) lors du second tour des élections législatives anticipées du dimanche 7 juillet 2024. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 15.72
peu nuageux
le 13/07 à 21h00
Vent
1.44 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
82 %