Alerte Témoin

Trois nouveaux députés quittent le groupe LREM pour le MoDem

Publié le 08/09/2020 - 09:46
Mis à jour le 08/09/2020 - 09:46

Encore trois départs du groupe LREM à l'Assemblée nationale: les députés Christophe Blanchet (Calvados), Perrine Goulet (Nièvre) et Blandine Brocard (Rhône) ont annoncé ce lundi 7 septembre rejoindre le groupe MoDem, après la main tendue cet été du président de ce dernier, Patrick Mignola.

"Je reste clairement dans la majorité présidentielle en me retrouvant dans ce groupe mais j'effectue un pas de côté pour mieux avancer", écrit le député dans un communiqué. Il assure rester "loyal au président de la République" et "cohérent avec (s)on engagement politique depuis (s)es plus jeunes années en tant que militant UDF puis MoDem".

"Je ne peux que constater que nous avons parfois fait preuve de manque d'explication dans nos réformes, que les territoires ne sont pas assez écoutés, et que trop de décisions sont prises de Paris", a déclaré Perrine Goulet dans une vidéo postée sur Twitter où elle annonce son changement de groupe.

Mme Brocard a elle aussi confirmé son départ pour le groupe MoDem, tout en soulignant qu'elle "restait dans la grande famille de la majorité présidentielle".

Le groupe LREM n'a pas réussi une "ouverture à toutes les idées d'où qu'elle viennent", et a "facilement tendance à dériver vers une sorte de bien-pensance", a-t-elle déclaré à l'AFP, en affirmant "se retrouver davantage" dans le MoDem.

D'autres noms de possibles partants circulent dans la presse. Début août, c'est le "marcheur" Christophe Jerretie qui avait annoncé son départ pour le groupe MoDem, en défendant, également à l'unisson de M. Mignola, l'idée d'"un grand centre".

Le groupe MoDem, allié de LREM, tient jusqu'à mardi ses journées parlementaires dans les Landes. Son patron M. Mignola a assuré devant la presse ne pas avoir eu de contacts avec des députés donnés partants du groupe macroniste: "À aucun moment il n'a été question qu'ils viennent chez nous".

Du côté du groupe LREM, qui compte 279 députés, aucune lettre de démission n'a été reçue.

Cendra Motin par exemple a indiqué à l'AFP qu'elle "ne quittera(it) pas le groupe LREM" mais "milite pour la création d'un intergroupe avec les deux autres groupes de la majorité" (MoDem et Agir). Cet intergroupe doit voir le jour le 15 septembre, jour de la reprise des travaux parlementaires. Xavier Batut a quant à lui "catégoriquement démenti" à l'AFP être partant. Alors que le flux de départs de LREM n'a pas tari cette année, sur fond de désaccords sur la ligne ou pour les municipales, le groupe a perdu la majorité absolue à l'Assemblée.

Début août, Patrick Mignola a "tendu la main" à ceux "de la majorité et de l'opposition" pour "élargir son groupe" et du même coup la majorité.

Quelques députés du groupe Libertés et Territoires pourraient aussi rejoindre le MoDem. Les députés LREM doivent élire mercredi et jeudi leur nouveau président, après la démission de Gilles Le Gendre. Cinq candidats sont sur les rangs, dont Christophe Castaner et Aurore Bergé. Rémy Rebeyrotte a retiré sa candidature.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Sénatoriales 2020 : Nicolas Bodin et la liste « À votre écoute pour agir » (LUG)

1.659 grands électeurs sont invités à voter dimanche 27 septembre 2020 dans le Doubs pour élire trois sénateurs.  Parmi les cinq listes en lice,  celle de l'union de gauche  "À votre écoute pour agir" (LUG), est menée par le socialiste Nicolas Bodin, actuel vice président en charge de l'économie à Grand Besançon Métropole.

Le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez en visite dans le Jura ce mardi

A l’occasion de la réunion décentralisée du Bureau Confédéral de la CGT en Bourgogne Franche-Comté, Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT et Catherine Perret, membre du Bureau confédéral, viendront à la rencontre de salarié-es des entreprises jurassiennes Jacob Delafon et SKF mardi 22 septembre 2020.

Agressions au couteau : « Nous refusons que Besançon devienne une ville coupe-gorge

Suite à trois agressions au couteau dans la nuit de samedi à dimanche au centre-ville de Besançon, les élus Les Républicains au conseil municipale de Besançon ont publié un communiqué dans lequel ils appellent la maire Anne Vignot et son équipe à "sortir de sa léthargie, soutenir plus activement notre police municipale et, surtout, enfin garantir la sécurité à Besançon."

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     20.44
    légère pluie
    le 24/09 à 12h00
    Vent
    5.45 m/s
    Pression
    1007 hPa
    Humidité
    30 %

    Sondage