Ukraine : la Ville de Besançon et de nombreux habitants fortement mobilisés pour aider les réfugiés

Publié le 01/03/2022 - 17:30
Mis à jour le 01/03/2022 - 16:58

Depuis la première attaque de la Russie contre l’Ukraine le 24 février dernier, nombreux sont les Bisontines et les Bisontins à vouloir apporter leur aide aux victimes sous différentes formes. De son côté, la Ville de Besançon travaille actuellement sur plusieurs fronts pour apporter l’aide nécessaire sur son territoire, comme nous l’explique la maire Anne Vignot ce mardi.

Lundi 28 février au matin, le standard de la maire de Besançon a reçu de très nombreux appels de la population proposant leur aide et des solutions hébergement aux éventuels réfugiés ukrainiens qui arriveraient ces prochains jours, ces prochaines semaines si le conflit tend à continuer.Un élan de solidarité félicité par Anne Vignot qui souligne "une population très émue qui a envie de participer."

Depuis quelques jours, un collectif s’est créé, Soutien Ukraine 25, qui organise en ce moment-même un convoi de 10 camions de dons alimentaires, de vêtements chauds, de produits d’hygiène, de piles neuves, de chargeurs de téléphone… qui partira samedi 5 mars en direction de la frontière ukrainienne. Plusieurs fois par jour, le collectif publie les nouvelles sur sa page Facebook ouverte depuis le 26 février et suivie par près de 700 personnes.

"On fera tout pour faciliter les aides" aux réfugiés ukrainiens

La Ville de Besançon a entamé un travail de réseau avec ses villes jumelles dont Bielsko-Biata en Pologne ou Fribourg-en-Brisgau en Allemagne. Cette dernière a d’ailleurs annoncé qu’elle accueillerait 300 enfants ukrainiens. "Tout s’organise au fur et à mesure, mais une chose est sûre, c’est qu’on fera tout pour faciliter les aides, on fera ce qu’il faut", a déclaré Anne Vignot.

Infos +

Le préfet du Doubs, Jean-François Colombet, devrait annoncer d’ici ce soir la mise en place d’un numéro de téléphone et une adresse mail spéciaux pour les Ukrainiens primo-arrivants afin de leur permettre d’entrer dans le dispositif d’aide rapidement sur le territoire.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Don du sang : l’EFS appelle la population à se mobiliser, une « urgence vitale »

L’EFS publie pour la seconde fois de son histoire, et ce à moins de 6 mois d’intervalle, un bulletin d’urgence vitale. Le niveau des réserves de sang de la France est historiquement bas, une situation critique à la veille des départs en vacances, qui pourrait se révéler dangereuse à court terme pour soigner les patients, selon un communiqué du 29 juin 2022.

Explosion du nombre de demandes d’AMP : appel aux dons de spermatozoïdes et d’ovocytes en Franche-Comté

APPEL AUX DONS • Jusqu’au 30 juin, une grande campagne de sensibilisation au don de gamètes se déroule partout en France pour encourager la population à donner ses spermatozoïdes et ses ovocytes afin de répondre à une demande plus forte que jamais suite à la loi bioéthique votée en août 2021 pour l’assistance médicale à la procréation (AMP). Dr Oxana Blagosklonov, responsable du centre d’études et de conservation des oeufs et du sperme (CECOS) au CHU de Besançon nous en parle…

Retour à la nature pour une jeune lynx femelle sauvée en mars dans le massif du Jura…

Une jeune lynx femelle a été remise en liberté le 8 juin 2022 à proximité du lieu où elle avait été recueillie (commune de Morteau) après avoir été signalée en détresse des suites d’une collision routière. Elle avait été capturée par le Centre Athénas, structure de soins à la faune sauvage spécialiste de l’espèce. 

Révélons les bricoleurs : quoi de neuf chez Leroy Merlin Besançon ?

PUBLI-INFO • Ça y est c’est l’été, les vacances approchent… Vous voulez en profiter pour recevoir vos amis, votre famille et prendre le temps de vous amuser ? C’est le moment de préparer vos travaux d’été ! Et pour ceux qui partent, il est encore temps de rendre la maison sûre et autonome pendant votre absence avec votre magasin Leroy Merlin à Besançon ! 

Allaitement : cachez ce sein ?

Le 2 juin dernier, une jeune maman qui voulait allaiter son enfant alors qu'elle se trouvait au musée du Louvres à Paris n'a pas été autorisée à le faire. Un agente de sécurité lui a indique que cela n'était "pas permis". Notre diéteticienne Chloé Vuillemin se penche sur cette question de l'allaitement en public, le fonctionnement de l'allaitement et ses bienfaits nutritionnels.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.84
nuageux
le 01/07 à 9h00
Vent
2.61 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
87 %

Sondage