Un animateur vedette demande en direct la main de son compagnon en plein débat sur "le mariage pour tous" en Suisse

Publié le 03/04/2019 - 16:05
Mis à jour le 16/04/2019 - 16:36

mariage gay • Sven Epiney, un animateur vedette de la radio-télévision publique suisse a demandé la main de son ami en pleine émission de divertissement, une scène inédite en Suisse, alors qu’un avant-projet sur le « mariage pour tous » est en consultation au Parlement. Les deux hommes devront encore attendre pour se marier car si les autorités helvétiques permettent aux couples de même sexe de conclure un partenariat enregistré, elles ne les autorisent pas encore à se marier.

Sven Epiney, 47 ans, célèbre animateur de la télévision suisse alémanique SRF participait en tant que candidat à l'émission de danse
Sven Epiney, 47 ans, célèbre animateur de la télévision suisse alémanique SRF participait en tant que candidat à l'émission de danse "Darf ich bitten?", l'équivalent suisse de l'émission française "Danse avec les stars", lorsqu'il a fait sa demande de mariage. © captures SFR ©

Sven Epiney, 47 ans, célèbre animateur de la télévision suisse alémanique SRF, qui présente notamment l'Eurovision, participait en tant que candidat à l'émission de danse "Darf ich bitten?", l'équivalent suisse de l'émission française "Danse avec les stars", lorsqu'il a fait sa demande de mariage.

Après avoir dansé avec son compagnon, Michael Graber, 26 ans, il s'est agenouillé à ses pieds, a essuyé une larme, avant de déclarer: "Le résultat de ce soir n'a pas d'importance. Mais ce qui est compte, c'est avec qui je partage ma vie. (...) J'aimerais beaucoup devenir ton mari, et toi le mien". Enlacés, les deux hommes, qui sont ensemble depuis 8 ans selon les médias suisses, se sont ensuite embrassés. "Oui, je le veux", a assuré, ému, M. Graber.

Les deux hommes devront encore attendre pour se marier en Suisse

Mardi, la télévision suisse a indiqué dans un article sur son site que cette scène est "plutôt inhabituelle et sans doute inédite sous cette forme en Suisse". Les deux hommes devront encore attendre pour se marier en Suisse car si les autorités helvétiques permettent aux couples de même sexe de conclure un partenariat enregistré, elles ne les autorisent pas à se marier.

Cette demande en mariage médiatique intervient alors qu'un avant-projet de "mariage civil pour tous" a été présenté à la mi-mars par la commission des affaires juridiques du Conseil national (chambre basse du Parlement), à la suite d'une initiative parlementaire déposée par une députée du Groupe Vert'Libéral en 2013.

Conformément à la procédure législative suisse, les différentes parties intéressées par la future loi (cantons, partis politiques et groupes d'intérêt) sont actuellement consultées - jusqu'au 21 juin, afin de voir si la proposition est bien acceptée. Si c'est le cas, la Commission des affaires juridiques est alors chargée d'élaborer un projet définitif qui est soumis au Parlement.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Journée du bien-être animal à Besançon : les associations invitées à se faire connaître…

La Ville de Besançon organisera une journée dédiée au bien-être animal le samedi 5 octobre 2024 entre 10h00 et 17h00 à l’Hôtel de Ville. Dans ce cadre, la collectivité met à disposition des associations qui luttent en faveur de la cause animale un espace d’échanges afin qu’elles puissent présenter leurs actions au public présent.
 

Émeutes en Nouvelle-Calédonie : rencontre avec des étudiants kanaks à Besançon

Depuis le 17 mai 2024, la Nouvelle-Calédonie fait face à de violentes émeutes. A l'origine, une proposition de loi constitutionnelle qui modifierait le corps électoral instauré en 1998 avec les accords de Nouméa. Le peuple kanak, exprime son désaccord envers cette réforme. Pour mieux comprendre ces insurrections néocalédoniennes, nous avons rencontré quatre jeunes kanaks, venus à Besançon pour leurs études.

Ancienne maternité La Mère et l’Enfant à Besançon : des architectes s’élèvent contre sa démolition

Alors que l’anciennne maternité La mère et l’enfant située sur le site de l'hôpital Saint-Jacques à Besançon va être démoli à partir du 25 mai 2024, des architectes et membres de la Maison de l’architecture de Franche-Comté s’élèvent contre sa disparition dans un communiqué du vendredi 24 mai. Il considère que ce bâtiment comme remarquable.

Némésis : “Le racisme n’est pas une opinion mais un délit” rappelle le Parti communiste du Doubs

Suite à une nouvelle intrusion du groupe extrême-droite Némésis, dans un événement "familial et festif" dimanche dernier à Dole, le parti communiste du Doubs a annoncé tenir une conférence de presse ce mardi 21 mai 2024 pour "interpeller toutes les forces républicaines du territoire afin qu'elles se mobilisent pour le respect des lois et pour mettre en œuvre des mesures contre les appels à la haine".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 17.44
légère pluie
le 26/05 à 12h00
Vent
1.05 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
71 %