Un "club nucléaire" présidé par Christophe Grudler au Parlement européen

Publié le 26/11/2021 - 17:10
Mis à jour le 26/11/2021 - 11:38

Le groupe créé ce jeudi 25 novembre 2021 à l’initiative du député européen Christophe Grudler  (Renew Europe) a pour objectif « de faciliter une discussion transpartisane au niveau européen sur l’avenir du nucléaire en tant que source d’énergie décarbonée, rentable et fiable. »

Ce réseau parlementaire transpartisan sur l’avenir du nucléaire en Europe a été lancé avec la coopération des députés européens Tsvetelina Penkova (Bulgarie, S&D), Tomas Tobé (Suède, PPE), François-Xavier Bellamy (France, PPE), Karin Karlsbro (Suède, Renew Europe) et Alexandr Vondra (République tchèque, ECR).

Pour les députés européens membres du club nucléaire, le Pacte Vert européen ne pourra atteindre ses objectifs sans une part de nucléaire dans une réflexion autour d'un mix énergétique global. Ils souhaitent donc amener "des solutions politiques concrètes" en ce sens.

L'une des premières activités du club sera une mission parlementaire à la World Nuclear Exhibition à Villepinte (Paris), et sera une première occasion de réunir les membres de ce nouveau réseau le 1er décembre

"Compte tenu des objectifs européens ambitieux en matière de lutte contre le changement climatique, nous devons mettre toutes les solutions possibles sur la table. L'essor des énergies renouvelables doit ainsi aller de pair avec les innovations nucléaires."

Les trois priorités du "club nucléaire" :

  • l’inclusion du nucléaire dans la taxonomie européenne,
  • la production d’hydrogène décarboné, et la recherche
  • l'innovation pour réduire les déchets nucléaires.

La gouvernance a été établie, avec le député Christophe Grudler comme président du réseau, et les députés François-Xavier Bellamy (PPE), Tomas Tobé (PPE), Tsvetelina Penkova (S&D), Karin Karlsbro (Renew Europe) et Alexandr Vondra (ECR) comme vice-présidents.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Huit ans après la fusion, le Mouvement Franche-Comté lance une nouvelle pétition pour séparer la Bourgogne de la Franche-Comté

Le Mouvement Franche-Comté, présidé par Jean-Philippe Allenbach, a lancé ce dimanche 15 janvier, une nouvelle pétition pour la séparation de la Bourgogne et de la Franche-Comté, soit huit ans, quasi jour pour jour, après la fusion des régions.

Menaces sur le développement ferroviaire du centre Franche-Comté : des élus alertent l’État et la Région

DOSSIER • Plusieurs élus du pôle métropolitain Centre Franche-Comté et de six agglomérations de Franche-Comté ont signé une déclaration commune publiée le 4 janvier 2023 pour le développement ferroviaire dans la région. Objectif : alerter sur les menaces qui pèsent aujourd’hui sur plusieurs lignes de train sur le territoire.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 3.39
couvert
le 02/02 à 9h00
Vent
2.63 m/s
Pression
1032 hPa
Humidité
91 %